Destination Évasion: Découvrez le Pioneer Village à Fort Myers, FL

pioneerVillage-BlogPhoto-v1

À proximité des plus belles plages

La côte ouest de la Floride, avec ses plages de sable blanc baignées par les eaux chaudes du Golfe du Mexique, attire depuis quelques années un nombre grandissant de voyageurs québécois. La région de Fort Myers, située dans la partie sud de l’État et choyée par une riche végétation subtropicale, n’échappe pas à cette tendance.

Le parc de VR Pioneer Village, installé à Fort Myers, tout près des berges de la rivière Caloosahatchee, est l’un des endroits où l’accent du Québec se fait le plus entendre dans les environs! Cette popularité n’est pas surprenante, puisqu’à seulement 25 minutes des plages réputées de Sanibel et de Captiva, les vacanciers y trouvent un lieu des plus accueillants, qui comprend plus de 500 emplacements pour véhicules récréatifs et où habitent quelque 200 résidents permanents. Peu importe le moment de l’année, le plaisir y est toujours au rendez-vous!

Des îles où la nature est reine

Sans conteste les «vedettes» balnéaires de la région, les îles de Sanibel et de Captiva sont célèbres non seulement pour leurs magnifiques plages, propres et naturelles, mais aussi pour l’incroyable diversité de coquillages qui jonchent leurs rivages. Cette abondance est surtout frappante le long des 24 km de plages de Sanibel, qui est une île-barrière orientée est-ouest, alors que la plupart de ces îles (comme sa petite voisine Captiva) sont orientées nord-sud. Résultat: les courants y déposent les coquillages par millions et les amateurs accourent de partout aux États-Unis pour y déceler les plus rares !

Les coquillages ne sont pas votre tasse de thé ? Pas de problème, Sanibel, c’est bien plus encore. En vous promenant sur cette île qui ne compte que 7 000 habitants, séparés du continent par un pont de 4,8 km, vous serez à même d’admirer sa faune exceptionnelle, qui en fait un paradis des amoureux de la nature et des ornithologues. Le quart de la superficie de Sanibel est occupé par réserve faunique J. N. Ding Darling, où nichent plus de 220 espèces d’oiseaux. On peut la parcourir en voiture, à pied, à vélo et même en kayak.

De l’action à Fort Myers

Si les îles valent amplement une visite, les incontournables ne manquent pas non plus sur la terre ferme. Fort Myers, surnommée la « ville des palmiers » en raison de ses rues bordées d’arbres, possède un vaste éventail d’excellents restaurants ainsi que de nombreuses galeries d’art et boutiques d’antiquités, en plus d’offrir aux visiteurs du divertissement varié sur ses rives.

Fait à souligner, les options de magasinage au cœur de la ville comme en banlieue en promettent pour tous les goûts, que l’on pense aux petits commerces le long de la plage ou aux énormes centres commerciaux près de l’autoroute 75. Mentionnons au passage trois endroits particulièrement courus et dignes d’intérêt : le gigantesque marché aux puces Fleamasters, avec ses 900 stands, le marché Ortiz, spécialisés dans les objets artisanaux mexicains, et le plus grand des magasins d’usine de la région, le Miromar Outlet, situé à quelques kilomètres au sud de la ville.

Enfin, un séjour à Fort Myers ne serait pas complet sans une visite aux résidences d’hiver de deux célèbres inventeurs américains, Thomas Edison et Henry Ford, qui ont tous deux joué un rôle important dans l’histoire de la ville. À voir sur cette immense propriété : trois maisons, un luxurieux jardin regroupant pas moins de 500 espèces d’arbres, ainsi qu’un musée et un laboratoire présentant de nombreuses inventions et découvertes marquantes.

Une excursion à Sarasota

Pour ceux et celles qui désirent s’aventurer un peu plus loin et découvrir une région avoisinante, la ville de Sarasota, à environ une heure au nord du Pioneer Village, est un choix tout indiqué. Considérée comme le centre culturel de la Floride, Sarasota a été marquée par son citoyen le plus connu, le magnat du cirque John Ringling, qui s’y est installé au début du 20e siècle. Il légua à la ville ce qui est maintenant sa plus grande attraction touristique : le John & Mable Ringling Museum of Art, qui comprend un musée d’art de style Renaissance italienne, un musée du cirque ainsi que la résidence d’hiver des Ringling, l’un des plus grands manoirs d’Amérique.

Un parc de VR où les activités abondent

Avec toutes les activités offertes sur place au Parc de VR Pioneer Village, on peut s’attendre à vouloir y passer beaucoup de temps, quitte à laisser tomber certaines sorties ! Le comité social, formé pour coordonner l’animation sur le site, s’assure qu’il y a toujours quelque chose d’intéressant à faire. Sans avoir à se préoccuper de l’organisation, les visiteurs peuvent simplement se concentrer sur leur prochaine activité !

Le parc de VR offre de plus des équipements sportifs et de loisirs inégalés : piscine, spa, courts de tennis, centre de conditionnement, pistes de randonnée pédestre, terrains de shuffleboard et de volleyball, et plus encore. Sans oublier le parc à chiens, car le Pioneer Village est ouvert aux animaux – nul besoin de les mettre en pension !

Enfin, pour ceux et celles qui choisissent de voyager « léger » et de laisser leur véhicule récréatif chez eux, le Pioneer Village est l’endroit idéal pour vivre la vie de caravanier, avec un grand choix de caravanes de parc disponibles en tout temps.

Peu importe l’option d’hébergement que vous choisirez, sachez que le meilleur de la Floride vous attend au parc de VR Pioneer Village !

Le Portrait: Découvrez George, Gérant du Breezy Hill!

 

●    Nom : Galiounghi
●    Prénom : George
●    Fonction exercée depuis 5 ans déjà
●    Poste occupé : Gérant du Parc
●    Lieu de travail : Parc de VR Breezy Hill à Pompano Beach, en Floride
●    Sport favori : le football 
●    Signes particuliers : Au camping, ce fier papa d’un garçon de 15 mois parle avec tout le monde. Vous avez une question ? Il se fera un plaisir d’y répondre.

Au grill…

1.    À quoi ressemble une journée pour toi? 

Ma journée de travail commence à 8h, une heure avant que le bureau d’accueil ouvre ses portes. Je profite de cette première heure pour vérifier les réservations en cours : je note qui quitte, qui arrive et quel type de VR ces nouveaux clients possèdent. Je m’assure que l’emplacement qui leur a été octroyé leur convient bien pour qu’ils profitent au maximum de leur séjour. De 9h à 17h ou 18h, je supervise l’équipe d’employés, je conseille les résidents, je planifie les activités à l’horaire, je m’assure que tout aille bien pour tout le monde, quoi ! Ça n’arrête pas, surtout en haute saison, de Novembre à Avril. Une fois la journée terminée, le retour à la maison se fait toujours très bien car je demeure à seulement 10 minutes en voiture du Breezy Hill.

2.    Tu travailles alors que les gens que tu côtois sont en vacances. Ça ne te dérange pas ? 

Non, pas du tout ! Nos clients sont détendus et j’aime bien cela. L’équipe de 9 employés permanents, dont je fais partie, ne peut pas prendre de vacances à l’hiver et au printemps, lorsque l’achalandage est au plus fort. On en prend alors l’été, comme bien des gens dans d’autres secteurs d’activités.

3.    Les gens disent que le Breezy Hill est un petit Québec, est-ce vrai et pourquoi ? 

C’est tout à fait vrai et c’est ce qui distingue notre parc de VR de bien des autres dans la région. Une bonne partie de notre clientèle vient du Québec et cela crée une ambiance chaleureuse inégalée. Nos résidents québécois sont excellent dans l’organisation d’activités dans le parc. Ils ne manquent jamais d’idées !

4.   Quand on te demande ce qu’il y a de beau à faire ou à voir dans les environs, que recommandes-tu ?

J’adapte toujours mes recommandations aux goûts des clients. Il y a tout de même des incontournables, comme les plages, tout près, les centres commerciaux, les casinos, les meilleurs endroits où pêcher… Il y a vraiment beaucoup de choix ! 

5.    Après ces 5 années en poste au Breezy Hill, il y a certainement de beaux moments qui t’ont marqués. Y en a-t-il qui te viennent en tête?

Je dirais que ce que je préfère le plus, ce sont les grandes activités thématiques que nous organisons. Les soirées d’Halloween et de Noël, les 5 à 7 en chansons sur le bord de la piscine, les danses country, etc. Les résidents adorent ça et leur enthousiasme est vraiment contagieux !

6.    Si tu devais décrire en 3 mots ton parc de VR à quelqu’un qui pense à venir au Sud de la Floride l’hiver prochain, quels seraient-ils ?

Le plaisir. La famille. L’amitié. Le Breezy Hill, c’est vraiment ça ! 

7- As-tu quelque chose à ajouter en terminant ?

Je tiens à remercier tous les campeurs du Québec qui ont résidé au Breezy Hill, les anciens qui reviennent années après années comme les nouveaux. Ce sont eux qui font de notre établissement un endroit aussi extraordinaire. Merci à toutes et à tous!

Destination Évasion: Le Camping Lake George Escape de NY!

sunbeltBlog_photo_10

Un terrain de jeu dans les Adirondacks

Au nord-est de l’État de New York, à 2h30 de route de Montréal, le camping Lake George Escape est devenu une destination à part entière pour des centaines de caravaniers et de campeurs en visite dans la belle région des Adirondacks. Imaginez 178 km2 d’espace aménagé laissant la place d’honneur aux arbres, aux prés et à la rivière Schroon, des infrastructures de première qualité ainsi qu’un service amical et attentif et vous aurez une bonne idée de ce qui vous y attend à la sortie 23 de l’autoroute I-87!

Du plaisir pour tous dans les Adirondacks!

On choisit d’aller en vacances dans les Adirondacks pour faire le plein de nature – les montagnes y sont vraiment grandioses! – tout en ayant accès à des stations touristiques à la réputation bien établie. Le camping Lake George Escape, qui cumule les récompenses, les prix du public et les mentions d’excellence*, permet un accès privilégié à cette région qui charme les Canadiens et les Québécois depuis des générations.

À proximité du camping, l’offre d’activités est variée à souhait: baignade, sports nautiques, golf, randonnée pédestre, shopping dans des magasins d’usine, parcs aquatiques et parcs d’attractions, équitation et bien plus encore. Tout cela dans un environnement naturel exceptionnel. Cela dit, vous êtes prévenu: le Lake George Espace est si invitant qu’il est fort possible que vous n’en sortiez pas aussi souvent que prévu!

Une visite à Lake George:

Situé à une dizaine de minutes du camping, le village de Lake George s’anime tout l’été, grâce à l’afflux massif de visiteurs venus se prélasser sur ses plages de sable blond ou prendre part à l’une des nombreuses croisières thématiques sur celle que l’on appelle The Queen of American Lakes (la reine des lacs américains).

La rue principale du village de Lake George, Canada Street, gâte les piétons, avec ses larges trottoirs. L’offre de restauration y est étourdissante! Délicate attention, du début juin jusqu’à la Fête du Travail, le Camping Lake George Escape propose gracieusement à ses clients un populaire service de navette vers le village de Lake George environ toutes les heures.

Une journée à Bolton Landing:

Érigé lui aussi sur les rives du lac George, à une quinzaine de minutes du camping, le petit hameau de Bolton Landing attire des milliers de touristes en été. On visite cette version «mini» du village de Lake George pour ses plages, ses restos et pour le plaisir de regarder défiler, en s’y rendant, une succession quasi infinie de motels, chalets et autres cafés chouettes.

On découvre Saratoga Springs:

Si on a envie de s’aventurer un peu plus loin, la jolie ville de Saratoga Springs, située à environ 40 minutes du camping, vaut le déplacement. Ses célèbres courses de chevaux, tenues depuis 1863, demeurent le plus vieil événement sportif présenté sans interruption aux États-Unis. Pour y assister, on se rend au Saratoga Race Course. Saratoga Springs est également un pôle culturel majeur dans la région: ballet, opéra, concerts symphoniques et grands spectacles de musique populaire sont présentés tout l’été au Saratoga Performing Art Center.

Le camping!

Les chiffres parlent d’eux-mêmes: le camping Lake George Espace, c’est plus de 575 emplacements pour véhicules récréatifs (sur le bord de la rivière ou d’un étang, à entrée directe, au soleil, vous avez le choix!), plus de 100 emplacements pour les tentes, des cabines, des VR en location et même des tentes prospecteur entièrement équipées pour une expérience de glamping! Impressionnant, n’est-ce pas?

Le site est immense, c’est vrai, mais les attraits principaux sont regroupés à l’accueil et en son centre. Piscine, pataugeoire avec jeux d’eau, terrain de jeu, restaurant et bar constituent le cœur de l’établissement et les couples et les familles s’y donnent rendez-vous à toute heure du jour. À quelques pas – et directement sur le site – une plage permet de relaxer au soleil et de faire trempette dans la rivière Schroon.

La direction du Lake George Escape se fait un point d’honneur d’offrir une foule d’activités à sa clientèle et elle ne manque jamais d’idées! En saison, de 8h à 21h, il y a toujours quelque chose au programme et les semaines et weekends thématiques sont célébrés avec faste partout sur le site. Noël en juillet, Halloween en août, «Vacances à Hawaii», fin de semaine LEGO: tout est possible!

On peut bien sûr choisir d’y aller selon ses envies. Basketball, volleyball, tennis, shuffleboard, ping pong, pêche, canoë, kayak, descente de la rivière en tubes pneumatiques, mini-golf et jeux d’arcade sont offerts sur le site. Et si l’on a besoin d’information, le personnel bien formé se fait un plaisir de répondre aux questions de la clientèle. D’ailleurs, “en haute saison, entre 85 et 90 employés travaillent à rendre le camping propre et accueillant. Certains d’entre eux sont avec nous depuis des années, même si leur emploi est saisonnier. Cela témoigne de leur attachement au Lake George Escape!”, raconte le directeur général de l’établissement, le sympathique Robert Hilton.

Bon à savoir!

Les chiens sont admis au Lake George Escape. Ils pourront d’ailleurs s’ébattre sans laisse dans un tout nouveau parc clôturé, dont l’ouverture sera célébrée d’un jour à l’autre. Par ailleurs, les visiteurs apprécieront le fait qu’un grand supermarché se trouve à un peu moins de 3 km du camping, près de Warrensburg. Pour les besoins courants, un magasin général se trouve sur le camping.

Fait à noter: bien que la région de Lake George soit connue avant tout comme une destination estivale, elle gagne en popularité l’automne. Le Lake George Escape suit la tendance! Avec tous les feuillus qui se trouvent sur le terrain, l’établissement gagne encore davantage en beauté en septembre, lorsque les rouges, les orangés et les jaunes viennent colorer le paysage. C’est d’ailleurs pour cette raison que la direction offre des forfaits spéciaux fort avantageux à cette période de l’année. Hâtez-vous pour ne pas les manquer!

_________________________________

* Le poste Travel Channel a désigné le Lake George Escape comme étant l’un des 10 meilleurs campings pour les familles aux Etats-Unis.

Le site lakegeorge.com a inclus le camping dans ses listes Best of 2014, Best of 2015 et Best of 2016!

5 (bons) conseils pour économiser sur la route du Sud!

capture

En prenant la route, en VR ou en voiture, vous devez bien sûr prévoir quelques dépenses incontournables avant d’arriver à destination. Avec un peu de préparation, il est heureusement possible de minimiser les coûts liés à l’essence, à la nourriture et à l’hébergement. Laissez-nous vous proposer les trucs et conseils qui suivent pour économiser à l’aller et au retour de votre destination soleil.

1/ Attendez d’avoir franchi la frontière américaine avant de faire l’épicerie, question d’éviter tout ennui possible aux douanes, et prenez une bonne partie de vos repas dans votre VR ou dans des haltes routières – sans oublier d’apporter la glacière, si vous êtes en voiture. C’est bien meilleur pour le portefeuille… et pour la ligne!

Et rassurez-vous, ça n’a pas besoin d’être compliqué. Tous les supermarchés comptent maintenant au moins un comptoir de prêt-à-manger. Un sandwich sur pain de blé entier, un wrap à l’humus et aux légumes ou encore une pizza végétarienne à glisser dans le four du VR constituent des choix intéressants. Vous n’avez qu’à les accompagner d’un fruit frais et d’une bouteille d’eau ou de thé glacé non sucré et vous avez là un délicieux repas sur le pouce!

Aussi bon à savoir : plusieurs grandes chaines de supermarchés proposent à leur clientèle des cartes de fidélité, qu’il est généralement possible d’utiliser dès le premier achat. Les économies ainsi réalisées peuvent valoir le coût, même pour un arrêt unique. Mieux encore, si une station d’essence est affiliée au supermarché, la carte peut y être utilisée.

2/ Suivez la météo et l’état de la circulation à partir d’applications mobiles gratuites comme Storm, idéale pour connaître la trajectoire des tempêtes, et Google Maps, afin de pouvoir vous rabattre facilement sur des itinéraires alternatifs. La météo peut être consultée deux ou trois jours avant le départ (et celui-ci peut généralement être retardé d’une journée sans problème) et la circulation, le matin même puis au fur et à mesure. Être pris dans un bouchon de plusieurs kilomètres fait perdre temps et argent, tandis que faire face à une tempête et ne pas savoir où s’arrêter peut s’avérer stressant et coûteux, surtout si les hôtels et motels à proximité de l’autoroute affichent complets.

3/ N’oubliez pas qu’un pied « pesant » est synonyme de consommation d’essence accrue! Même si la tentation est parfois grande, évitez de rouler trop vite car cela vous coûtera nettement plus cher. Par exemple, à une vitesse de 120 km/h, un véhicule dépense environ 20 % plus d’essence qu’à 100 km/h, selon Ressources naturelles Canada. Si le litre d’essence coûte 1 $ et que votre voiture consomme normalement 10 litres par 100 km, parcourir cette distance vous reviendra à 2 $ de plus. À bord d’une autocaravane de classe C consommant 25 litres par 100 km, on parle de 4,50 $. Tout ça pour gagner à peine 8 minutes, au bout du compte?

90827023

4/ N’attendez pas que votre réservoir soit quasi vide: planifiez d’avance votre prochain arrêt à la station-service grâce à une application qui permet de trouver l’essence au meilleur prix. L’une des plus recommandées est GasBuddy.com. Très populaire auprès des caravaniers, elle pourrait bien vous faire économiser une somme appréciable, au bout des nombreux kilomètres qui défileront sous vos pieds.

5/ Enfin, assurez-vous de partir avec un VR ou une voiture en excellente condition mécanique, en faisant faire l’entretien nécessaire avant le départ. Une fois sur la route, les réparations risquent d’être encore plus coûteuses, sans parler du temps que vous perdrez. Si les pièces à changer doivent être commandées du manufacturier, on parle carrément de quelques jours.

Vérifiez aussi la pression des pneus: sous-gonflés, ils feront augmenter la consommation d’essence et auront une durée de vie écourtée. Munissez-vous d’un manomètre à pression d’air et consultez l’étiquette apposée sur le montant de portière de votre véhicule pour savoir à quoi vous en tenir. Pour en apprendre davantage sur l’entretien des pneus, visitez le site Web pneusenforme.ca.

En suivant ces conseils en prenant la route vers le Sud, vous devriez arriver à votre parc de VR Encore préféré avec le portefeuille un peu plus épais qu’à l’habitude. N’oubliez pas de les suivre au retour: les économies voyagent bien dans les deux sens!