Réseau Thousand Trails, le camping à son meilleur!

Imaginez un réseau privé de campings et de parcs de VR dotés de toutes les qualités que recherchent les amateurs de plein air: de vastes établissements, propres, sûrs et bien tenus, pourvus d’emplacements spacieux, de nombreux espaces verts et ombragés et d’infrastructures modernes…Tout cela offert à bas prix, en basse comme en haute saison et dans certaines des destinations vacances les plus courues (Orlando, Bar Harbor, la vallée Coachella, en Californie, et bien d’autres encore). Il s’agit de la formule unique du réseau préféré des campeurs avides de liberté, d’économie et de plaisir, Thousand Trails.

Pour tous les types de campeurs

Le réseau Thousand Trails existe depuis 45 ans et il compte aujourd’hui plus de 100 000 familles membres et invitées. Certaines d’entre elles ne campent que quelques semaines par année, d’autres le font en couple tout l’hiver, voire toute l’année durant. Le type d’équipement utilisé varie de l’auto-caravane à la tente en passant par tous les véhicules récréatifs tractés. Quel que soit leur profil de campeurs, les membres du réseau s’entendent sur une chose : ils adorent le concept et les économies que ce dernier leur permet de réaliser.

Un réseau, cinq zones

Regardons tout cela d’un peu plus près… Thousand Trails est un réseau de 86 campings et parcs de VR, divisés en cinq zones : le Nord-Ouest, le Sud-Ouest, le Midwest, Nord-Est et le Sud-Est. Tous les établissements membres sont situés aux États-Unis, à l’exception du Cultus Lake RV Resort, qui se trouve au Sud de la Colombie-Britannique.

Pour séjourner à bas prix dans l’un ou l’autre des magnifiques campings du réseau, il suffit de s’inscrire en visitant le thousandtrails.com ou encore en téléphonant au 1 877 730-5935. Au moment de l’adhésion, vous devez choisir parmi les cinq zones de camping offertes, celle ou celles où vous désirez aller camper. Vous pouvez opter pour le nombre que vous voulez, selon vos besoins et vos envies de voyageurs. Chaque zone comprend entre 13 et 23 campings Thousand Trails. Une fois que c’est fait, bingo ! Vous pouvez commencer à planifier vos vacances. Aucune date n’est interdite et il n’y a aucune limite au nombre total de nuitées que vous pouvez passer dans votre VR ou votre tente dans les établissements du réseau. Les deux seules règles que les membres du réseau Thousand Trails doivent suivre sont les suivantes : vous pouvez camper un maximum de 14 jours consécutifs dans un même établissement du réseau et, lorsque votre séjour dans un même établissement excède quatre jours, vous devez observer un laps de temps de 7 jours avant de commencer un autre séjour de camping.

Regardons les zones d’un peu plus près

La formule vous plaît ? Il est alors temps de vous présenter les zones plus en détails. La zone Nord-Est comprend 14 campings et parcs de VR de la Nouvelle-Angleterre et de la Pennsylvanie. La zone Sud-Est en compte 23, de la Caroline-du-Nord au Texas. Dans la zone Nord-Ouest, soit en Colombie-Britannique, dans l’état de Washington et dans celui de l’Oregon, on en trouve 18, alors que dans la zone Sud-Ouest, en Californie, au Nevada et en Arizona, il y en a 18. Enfin, dans la zone MidWest, qui va de l’Ohio au Wisconsin, on en compte 13.

La grande majorité des emplacements des campings du réseau sont dotés des trois services, d’une table de pique-nique et d’un espace pour faire un feu. La location de cabines, de cottages ou de caravanes est également possible presque partout. Par ailleurs, bien qu’ils aient tous leur identité propre, les établissements du réseau offrent tous une expérience de camping 100 % confort puisque les infrastructures sont nombreuses et de qualité supérieure. Elles comprennent généralement une piscine, un bain tourbillon, un grand poste d’accueil, des blocs sanitaires, des aires de jeux et bien plus. L’entrée des campings est surveillée et les membres inscrits se voient donnés un code d’accès à la grille de l’établissement où ils séjournent.

Le membership en détails

N’ayez crainte, Thousand trails ne fait pas dans la vente à pression et aucun frais d’admission n’est subtilement facturé aux adhérents. La carte de membre Thousand Trails est valide pour une année complète si elle est payée en totalité au moment de l’achat. Si elle est payée en mensualités, elle est alors valide pour 24 mois. À la fin de la première année complète, la carte sera renouvelée automatiquement, à moins que vous n’avisiez Thousand Trails par écrit que vous ayez besoin de faire une pause. Si c’est le cas, il vous sera possible de renouveler en tout temps par la suite…

Le détenteur de la carte, son conjoint ou sa conjointe et ses enfants de moins de 23 ans qui vivent à la maison ou qui sont aux études peuvent profiter des avantages de la carte. Les autres membres de la famille peuvent camper en leur compagnie à titre d’invités, selon les conditions établies par chaque établissement. Comme les emplacements des campings membres sont très grands, parents et amis risquent fort de vouloir faire partie de l’aventure ! À noter également, les animaux domestiques sont admis dans tous établissements membres du réseau.

Pour en savoir plus sur le réseau Thousand Trails, pour commander gratuitement le répertoire des campings et parcs de VR membres et pour connaître les promotions spéciales actuellement en vigueur, consultez dès maintenant le www.thousandtrails.com.

Découvrez le Parc de VR Fiesta Grande de Casa Grande, Arizona!

Il est situé entre Tucson et Phœnix, dans la petite communauté de Casa Grande. Entourée de déserts et de terres agricoles, Casa Grande n’est pas aussi bondée ni trépidante que les grosses villes des environs. C’est pour cela que les retraités migrateurs se rendent au parc de VR Fiesta Grande, qui est parfaitement situé près des quartiers périphériques de la ville.

À votre première arrivée au parc de VR Fiesta Grande au volant de votre motorisé, vous serez impressionné par la vaste et longue allée menant au bureau d’accueil. Vous serez sans doute surpris de voir une longue piste de stationnement pouvant accueillir plusieurs VR pendant l’inscription, ce qui diffère de lieux où vous avez peut-être dû garer votre véhicule dans la rue.

Ensuite, vous serez charmé par le personnel aimable qui prend le temps de vous guider dans la trousse d’information sur le parc et ses 767 emplacements. Après cela, on vous accompagnera à votre emplacement et on vous indiquera où vous garer en toute sécurité.

Certains établissements dressent de longues listes d’activités qui ne se passent pas toujours comme prévu une fois que vous êtes sur place. Au parc de VR Fiesta Grande, vous trouverez un club de courtepointes actif, deux piscines, un bain-tourbillon, une salle de billard, un centre informatique et un club informatique actif, une salle de sport et des salles d’artisanat, ainsi que de nombreuses autres salles, dans divers lieux du parc, offrant une myriade d’activités intérieures. Les activités de plein air comprennent des terrains pour le jeu de palet et de fers à cheval, un mini terrain de pratique pour le golf, un vert et un terrain de pickle ball.

Il y a un magnifique parquet de danse en bois lustré où d’excellents artistes vous divertiront et vous feront danser. Si jamais il vous reste un peu de temps, le coordonnateur des activités permanent pourra vous proposer un vaste programme de cours, de soupers, de visites et d’autres projets. Ce parc est reconnu pour le plaisir et les activités qu’il offre. Tout au long de la journée, et ce jusque tard dans la nuit, les résidents se promènent, font du vélo, et s’arrêtent ici et là pour se visiter les uns les autres.

Le terrain est doté de grands arbres mûrs, qui offrent une ombre agréable pour prendre une pause à l’abri des chauds rayons du soleil. Ils font intimement partie de l’atmosphère détendue. Le calme qui y règne n’est pas interrompu par le bruit de jets et du passage incessant d’hélicoptères comme c’est le cas dans des villes plus au sud.

En plus d’être un parc tranquille et agréable, il est idéalement situé pour explorer la région. À quelques kilomètres plus au sud, en effet, on retrouve le Picacho State Park, entourant le Picacho Peak, une ancienne formation volcanique. La piste de randonnée menant au sommet, bien qu’assez laborieuse, offre des vues imprenables sur le désert environnant. En passant, Picacho est un mot espagnol signifiant pic, donc son nom traduit en français est le « pic Pic »!

Vous pouvez vous diriger vers le nord-est de Phœnix, vers les monts de la Superstition où, selon une légende ancienne, un Hollandais a découvert puis perdu un filon d’or. La mine d’or du Hollandais perdu a attiré un grand nombre de gens à la recherche d’une fortune présumée se trouver là, mais beaucoup d’entre eux auraient disparu. Pour pénétrer dans ces montagnes, il faut suivre une route escarpée et tortueuse appelée l’Apache Trail. C’est le chemin passant à travers les monts de la Superstition qu’empruntait une ancienne diligence à partir d’Apache Junction. Il est pavé jusqu’à Tortilla Flat, où se trouvent des parcs de VR sur terrain accidenté. La meilleure raison pour faire ce voyage est le paysage magnifique que vous découvrirez en passant au fond de profonds canyons surplombés de hautes falaises et admirerez à perte de vue lorsque vous vous trouverez en hauteur.

La route finit par un chemin de gravier et descend dans un profond canyon, puis fait une boucle pour revenir vers un large réservoir créé par le barrage Roosevelt. Ce réservoir recueille l’eau de la fonte des neiges provenant de la montagne et en laisse s’écouler aux fins d’irrigation. À l’extrémité ouest de la route se trouve Goldfield, un camp minier historique datant de 1890, très bien conservé. Vous pourrez y examiner de plus près les anciennes machines utilisées pour l’extraction minière à la Mammoth Mine.

Vous verrez que Casa Grande est une ville entourée de montagnes et bassins désertiques. Certaines zones sont couvertes d’épineux figuiers de Barbarie et de chollas, un genre de cactus aux aiguilles acérées qu’il est préférable de ne pas approcher. On dit que ses épines vous sautent dessus si vous vous approchez trop. En fait, ce n’est peut-être pas le cas, mais une fois qu’elles sont sur vous, il est très difficile de les déloger, même en utilisant un peigne ou une pince pour les retirer, elles vous collent même aux doigts.

Partout, on retrouve le saguaro, un cactus gigantesque. Pour voir quelques-unes des plus belles forêts de saguaros, prenez la route vers le sud de la ville, jusqu’à la Indian Highway 15 où vous pourrez admirer des saguaros aux multiples bras. Bien sûr, vous n’êtes pas loin de Tucson et du Saguaro National Park. Pendant que vous êtes dans cette région, prenez le temps de visiter le Old Tucson Studios et de marcher sur les traces de célèbres vedettes de westerns tel le grand John Wayne.

Casa Grande est une jolie ville centrale, et le parc de VR Fiesta Grande un excellent havre où vous arrêter quelque temps.

by James Stoness ©

La région de Fort Myers, un plein de nature face au golfe du Mexique!

De plus en plus connu des vacanciers en quête de soleil, le sud-ouest de la Floride n’a pas à rougir de la comparaison avec la côte est de la péninsule. Moins urbanisée que cette dernière, la côte du golfe du Mexique présente un environnement naturel sans pareil, avec une végétation luxuriante et des plages de sable blanc où l’on se sent à mille lieues du bruit de la ville. Elle possède également un autre atout précieux : le coût de la vie y est moins élevé que dans la plupart des destinations touristiques de Floride.

Située au cœur de ce cadre enchanteur, à deux pas des magnifiques îles qui longent le continent, Fort Myers est la ville idéale pour profiter de tous les attraits que recèle ce coin de pays. Avec ses rues bordées de palmiers, son centre historique et sa riche vie culturelle, cette cité calme et propre ne manquera pas de vous séduire.

Cap sur les îles!

À Fort Myers, c’est vers les îles qu’il faut se diriger pour plonger dans les eaux chaudes du golfe. La plus réputée est sans conteste Sanibel, avec ses 24 km de plages naturelles jonchées par une incroyable diversité de coquillages. La cause de cette abondance? Sanibel est orientée est-ouest, alors que la plupart de îles côtières (comme sa petite voisine Captiva) sont orientées nord-sud. Résultat : les courants y déposent les coquillages par millions et les amateurs accourent de partout pour y recueillir les plus rares!

En vous promenant sur cette île qui ne compte que 7 000 habitants, séparés de Fort Myers par un pont de 5 km, vous serez aussi à même d’admirer sa faune exceptionnelle, qui en fait un paradis des amoureux de la nature et des ornithologues. Le quart de la superficie de l’île est occupé par la réserve faunique J. N. Ding Darling, où nichent plus de 220 espèces d’oiseaux. On peut la parcourir en voiture, à pied, à vélo et même en kayak. Le coût d’entrée est de 5 $ par véhicule.

Pour accéder aux plages de Sanibel, il est à noter que le stationnement coûte en général 4 $ l’heure. Il vous en coûtera moitié moins pour vous garer à Fort Myers Beach, sur la longue île d’Estero. Les plages y sont aussi belles, mais l’ambiance y est plus festive, avec de nombreux hôtels et commerces à proximité.

Une ville qui marie histoire et modernité

Un séjour à Fort Myers ne serait pas complet sans une visite aux résidences d’hiver de deux célèbres inventeurs et industriels, Thomas Edison et Henry Ford, qui ont tous deux joué un rôle crucial dans l’histoire de la ville. À voir sur cet immense domaine : trois maisons, un luxurieux jardin regroupant pas moins de 500 espèces d’arbres, ainsi qu’un musée et un laboratoire présentant de nombreuses inventions et découvertes marquantes. L’entrée est de 20 $ par adulte.

À quelques minutes à pied de là, vous découvrirez le quartier historique de la ville, qui regorge de restaurants abordables, de boutiques et de galeries d’art, en plus d’offrir du divertissement varié sur les rives de la rivière Caloosahatchee. Du stationnement gratuit y est disponible sur la rue, tandis que des garages municipaux offrent des places à 1 $ l’heure.

Pour du magasinage dans les grandes surfaces, vous trouverez une variété d’options intéressantes en vous dirigeant vers l’autoroute 75, à une dizaine de kilomètres à l’est. Ne manquez pas l’occasion de faire un arrêt au gigantesque marché aux puces Fleamasters : aubaines garanties!

Enfin, pour une petite ronde de golf entre amis, plusieurs parcours abordables sont ouverts à tous dans les environs. Vous ne vous tromperez pas en optant pour le golf municipal d’Eastwood, qui offre notamment des rondes de 9 trous à partir de 20 $.

L’endroit idéal pour jeter l’ancre

C’est de l’autre côté de la rivière, à North Fort Myers, qu’est installé le parc de VR Pioneer Village, un lieu des plus accueillants qui comprend quelque 500 emplacements pour véhicules récréatifs et où habitent 200 résidents permanents. Situé à deux minutes de l’autoroute 75, ce parc de VR ouvert aux animaux propose aux caravaniers des équipements de loisirs inégalés : piscine, spa, courts de tennis, centre de conditionnement, pistes de randonnée pédestre, terrains de shuffleboard et de volleyball, et plus encore. Tout cela à un prix imbattable, comme dans tous les parcs du réseau Encore!

Vous prévoyez recevoir de la visite lors de votre séjour? Les choix d’hébergement à bon prix abondent à proximité. Un exemple intéressant : le Comfort Inn de Fort Myers, situé à 10 minutes de là. Et comme partout ailleurs dans le comté de Lee, vous constaterez aussi que la taxe de vente est de seulement 6 %, soit le plus bas taux possible en Floride.

Peu importe où vous vous baladerez dans la région, une chose est sûre : la nature et l’air marin ne seront jamais bien loin!

Pioneer Village
7974 Samville Road North Fort Myers, FL 33917
Location d’emplacements de VR au jour/ à la semaine/ au mois ou à l’année!
Les tarifs au mois commencent à 636$ et la saison à 2 862$
Visitez RVontheGO.com pour plus d’information, ou contactez notre équipe francophone au 1-877-977-4982 pour en savoir plus sur nos offres spéciales!

La vie sociale dans les parcs de VR aux États-Unis!

Dernièrement, sur ce blogue, j’affirmais dans un billet que la socialisation qui agrémente la vie dans les campings du sud des États-Unis constitue un des meilleurs antidotes connus contre la déprime hivernale. Il suffit de passer un coup de fil à nos proches demeurés au pays pour comprendre combien l’hiver qui ne cesse de s’étirer commence à leur peser. J’avais cependant oublié de préciser une condition importante à cette socialisation : la barrière linguistique.

Si, de façon générale, un grand nombre de «snowbirds» d’origine francophone s’expriment en anglais avec d’aisance, d’autres entretiennent des rapports plus difficiles avec cette langue. Pour ce groupe de caravaniers, quand vient le moment de trouver une destination où passer quelques mois à la chaleur, l’élément linguistique revêt une importance particulière.

Conséquemment, avant d’arrêter leur choix, une des premières questions à laquelle ils tenteront de trouver réponse portera sur la présence et l’importance de la communauté québécoise sur le terrain de camping envisagé. Il suffit de naviguer sur les nombreux forums québécois dédiés au camping pour prendre la mesure que revêt l’importance de l’appartenance culturelle.

Au même titre que les humains, chaque camping possède une personnalité qui lui est propre, des caractéristiques qui le différencie d’un autre situé non loin. Ayant eu, depuis le début de décembre jusqu’à maintenant, l’occasion de fréquenter une quinzaine de campings, dont plusieurs affichant la bannière Encore, j’ai été à même de vérifier la validité de cette hypothèse.

Dans certains des campings où je me suis arrêté, je pouvais facilement m’imaginer de retour dans la belle province — la neige et le froid en moins, bien sûr — tellement la proportion de Québécois y était importante. Le Breezy Hill à Pompano en est sans doute la meilleure des illustrations.

Sur d’autres terrains, la clientèle se faisait beaucoup plus diversifiée, regroupant à la fois Québécois francophones, Canadiens anglophones et des Américains provenant de partout dans le pays. Deux raisons principales avaient attiré toutes ces personnes à cet endroit précis : la recherche d’un climat exceptionnel dans un lieu répondant à leurs valeurs et besoins, mais surtout un coup de cœur ressenti pour le camping choisi.

Malgré des références culturelles très différentes, les relations entre chacun de ces groupes étaient empreintes de respect, de cordialité et d’un même enthousiasme dans la participation aux activités collectives. Chacun de ces campings constituait un milieu social empreint de tolérance et d’ouverture.

Finalement, à l’opposé des campings à très forte proportion québécoise francophone, il m’est arrivé de me retrouver sur des terrains où Michelle et moi étions tout fin seuls dans un environnement peuplé de Canadiens anglais. Cela m’a fait réaliser que les raisons qui poussent les Québécois à séjourner dans un milieu rempli de leurs compatriotes amènent également les Anglos canadiens à se regrouper entre eux.

Dans plusieurs cas, tant chez les francophones que chez les personnes d’expression anglaise, le bouche-à-oreille avait joué un grand rôle dans leur choix du terrain.

Finalement, peu importe la langue que l’on parle, l’endroit d’où l’on provient, nous sommes tous à la recherche de la même chose quand approche la saison froide, trouver un havre qui nous convient pour ériger notre campement d’hiver.

Découvrez Terry & le fameux Victoria Palms de Donna, TX!

Nom : Terry Goss
En poste depuis : décembre 2014
Titre : directeur de parc de VR
Lieu de travail : parc de VR Victoria Palms                                                                Activités préférées : soirée autour d’un feu de camp (oui, c’est vrai)


1. À quoi ressemble une journée typique à Victoria Palms? Quel est votre moment préféré de la journée?

Croyez-le ou non, nous commençons la journée en faisant des biscuits. Nous nous sommes fait connaître grâce à nos biscuits chauds, directement sortis du four, que nous offrons à nos clients à leur arrivée. Ce n’est qu’un modeste présent pour leur témoigner notre appréciation, alors qu’ils viennent souvent de passer un long moment derrière le volant. Ensuite, c’est la tournée de la propriété pour m’assurer que tout est en bon état et que chacun est prêt pour la journée. C’est la partie agréable. Après, je m’occupe de préparer les rapports quotidiens, de lire les courriels, d’y répondre, et d’analyser notre présence et les évaluations en ligne. Ceci dit, mon moment préféré de la journée, c’est lorsque je socialise avec les clients, les anciens comme les nouveaux, et qu’ils me parlent de leurs voyages, de leur famille et de leur « autre » domicile. C’est vraiment très agréable.


2. Vous travaillez entouré de gens qui profitent de leurs vacances. Comment y parvenez-vous?

Ici, à Victoria Palms, je suis à la fois directeur et meneur de claque. Je ne peux bien sûr être tout le temps partout, mais je fais de mon mieux pour participer activement à la communauté. Même lorsque je ne peux rester pendant toute la durée d’un événement, je vais y faire un tour et féliciter les concurrents. J’adore être entouré de gens qui aiment s’amuser, qui sont heureux, et mon poste m’en donne très souvent l’occasion. Je suis le premier sur le plancher de danse, j’adore toutes les activités où il y a de la nourriture et je suis arrivé deuxième au concours de plats en piscine. Il est tout simplement impossible de s’ennuyer dans un lieu tel que Victoria Palms.


3. Lorsqu’on vous demande quelles sont les activités incontournables dans les environs, que recommandez-vous?

La région autour de Victoria Palms possède des activités pour tous les goûts. Nous sommes à moins d’une heure des plus belles plages du Texas, où les divertissements et les bons restaurants ne manquent pas. Nous nous trouvons sur la voie migratoire d’oiseaux et de papillons, et sommes l’un des premiers endroits des États-Unis à les voir. Nous avons d’incroyables centres commerciaux ainsi qu’une foire internationale. Et pourquoi pas, on peut traverser la frontière et faire une incursion au Mexique, pour profiter des magasins, restaurants, bars et services. Nous avons bien sûr un zoo, des musées, des cinémas, et toutes les chaînes de restaurations connues. Mais mes préférés parmi tous ici dans la vallée, telle que nous l’appelons, ce sont les petits restaurants familiaux. Non seulement on y trouve une cuisine formidable (et à un prix très raisonnable), mais vous est-il déjà arrivé qu’un propriétaire s’assoie à votre table à votre deuxième visite, et se rappelle votre nom et ce que vous aimez manger? C’est simplement incroyable!


4. Quelle est votre anecdote préférée depuis que vous travaillez à Victoria Palms?

Je crois que tous les employés à Victoria Palm forment une équipe et qu’ils jouent chacun un rôle important dans la satisfaction de la clientèle. Je m’attends à ce que chacun n’hésite pas à accomplir une tâche requise, quelle qu’elle soit, même si elle ne fait pas partie de sa description d’emploi. Et cela s’applique également à moi. L’année dernière, nous avions décidé de faire des réparations à la route. Nous utilisions de l’asphalte chaud, fraîchement préparé, qui a une durée de vie limitée dans le camion, et n’est plus utilisable une fois refroidi. Le jour où notre asphalte est arrivé, un membre de notre équipe d’entretien était blessé et un autre, qui était malade, a dû rentrer à la maison. J’ai donc enfilé de vieux jeans, des bottes de travail et des gants, et j’ai sauté dans le camion pour combler le manque de personnel. Ce qui a rendu ce moment particulier, ce n’est pas ce que j’ai fait, mais plutôt la façon dont les résidents et les clients m’ont regardé lorsqu’ils m’ont vu travailler dans ce camion. Je dois dire qu’on a pris plus de photos de moi ce jour-là qu’au cours de toute ma vie. Je me sentais presque comme une vedette rock sollicitée par des paparazzi. Le travail était difficile, mais nous avons réussi et j’ai obtenu en prime une histoire à raconter.


5. Quelle est votre plus grande réalisation jusqu’à présent dans l’établissement?

J’aimerais croire que j’ai apporté une contribution dans beaucoup de secteurs à Victoria Palms, mais je pense que mon apport le plus important est dans les communications. Tout le monde n’est pas à l’aise devant les gens ni d’entamer la conversation avec des étrangers. Cette gêne peut être perçue comme une absence d’appréciation ou de respect. J’ai toujours tenu à rendre transparente l’exploitation du parc de VR. Je n’esquive pas les questions et fais de mon mieux pour répondre toujours avec honnêteté. Parfois, la réponse est « non », mais quand c’est la vérité, il n’y a pas de méprise. J’ai également élargi les modes de communication ici, à Victoria Palms. Nous avions un excellent bulletin lorsque je suis arrivé, mais je pensais pouvoir faire plus. Nous avons maintenant un nouveau site Web dédié aux événements et activités (www.vpractivities.com), j’organise tous les mois des « assemblées publiques » que j’enregistre et poste sur YouTube. Cela permet à nos résidents qui ne sont pas ici lorsqu’une réunion a lieu de savoir ce qui se passe et de ne rien manquer. Je crois fermement aux communications ouvertes et honnêtes et je pense que nos résidents et clients l’apprécient réellement.


6. Si vous deviez décrire votre parc pour caravanes à quelqu’un qui souhaite venir à Victoria Palms, que lui diriez-vous?

Imaginez un parc de VR agréable pourvu de toutes les commodités imaginables, ou un bateau de croisière offrant des activités sans fin. Si vous êtes en VR, imaginez-vous des routes larges, asphaltées et éclairées, où vous pouvez manœuvrer facilement votre véhicule, et des emplacements en béton comportant tous les raccordements nécessaires. Si vous cherchez une résidence d’hiver ou à l’année, imaginez des jardins bien entretenus, des plantes luxuriantes, de magnifiques fleurs et pelouses. Imaginez des maisons coquettes (chacune est unique), qui inspirent un sentiment de sécurité dans une communauté chaleureuse. Si vous aimez danser, vous aurez divers groupes de musique qui joueront pour vous plusieurs fois par semaine, et vous feront danser jusque tard dans la nuit sur l’un des plus vastes et beaux planchers de danse de la vallée. Ou alors participez à nos leçons de danse, en ligne, de salon, contredanse, ronde. Si vous aimez l’artisanat, eh bien, vous trouverez sûrement le paradis ici. Que ce soit le travail du bois (dans notre atelier gigantesque), la poterie (nous avons cinq fours pour cuire vos œuvres), le vitrail, la couture et le patchwork, la sculpture sur bois et ainsi de suite. Si vous êtes plutôt sportif, nous avons également de quoi vous tenir occupé. Des courses de camion télécommandés à la pétanque, en passant par les fers à cheval, le jeu de palets, le tennis léger, le tennis, le vélo, la natation, le volleyball aquatique, etc. Commencez-vous à vous faire une idée? Victoria Palms est incroyable, car vous pouvez y faire autant ou aussi peu de chose que vous le souhaitez.


7. Qu’est-ce qui vous a amené à Victoria Palms?

Pour être franc, je suis venu à Victoria Palms presque par accident. J’avais déjà géré de grands centres de villégiature et, en fait, je cherchais un endroit où le rythme était un peu plus lent. J’ai envoyé ma candidature à un poste dans un parc Thousand Trails plus petit, qui était en quelque sorte hors des sentiers battus et très rustique. Je me rappelle que l’un de mes passe-temps favoris était de m’asseoir au bord d’un feu de camp. Lors de mon entrevue, la question qui revenait sans cesse était pourquoi je souhaitais avoir ce poste, et étais-je sûr que je serais heureux ici. À la fin, celui qui m’interrogeait m’a convaincu de venir voir Victoria Palms. Lorsque je l’ai visité, j’ai été complètement abasourdi. Je suis tombé instantanément amoureux. En tant que directeur de parc de VR, je suis appelé à vivre sur place et j’ai su que je pourrais m’y sentir réellement chez moi. J’ai été engagé pour le gérer et je ne l’ai jamais regretté. C’est un travail que je fais entièrement par amour.


8. Qu’aimeriez-vous dire en conclusion à vos clients actuels et futurs?

Si cela ne vous a pas donné une idée de ce qu’est la vie à Victoria Palms, il vous reste à venir le constater par vous même. Venez passer une semaine avec nous et je m’assurerai personnellement que vous en ayez plein la vue. Je vous promets que vous ne serez pas déçu. Venez vous joindre à moi dans le paradis sous les palmiers.