Découvrez le Parc de VR Fiesta Grande de Casa Grande, Arizona!

Il est situé entre Tucson et Phœnix, dans la petite communauté de Casa Grande. Entourée de déserts et de terres agricoles, Casa Grande n’est pas aussi bondée ni trépidante que les grosses villes des environs. C’est pour cela que les retraités migrateurs se rendent au parc de VR Fiesta Grande, qui est parfaitement situé près des quartiers périphériques de la ville.

À votre première arrivée au parc de VR Fiesta Grande au volant de votre motorisé, vous serez impressionné par la vaste et longue allée menant au bureau d’accueil. Vous serez sans doute surpris de voir une longue piste de stationnement pouvant accueillir plusieurs VR pendant l’inscription, ce qui diffère de lieux où vous avez peut-être dû garer votre véhicule dans la rue.

Ensuite, vous serez charmé par le personnel aimable qui prend le temps de vous guider dans la trousse d’information sur le parc et ses 767 emplacements. Après cela, on vous accompagnera à votre emplacement et on vous indiquera où vous garer en toute sécurité.

Certains établissements dressent de longues listes d’activités qui ne se passent pas toujours comme prévu une fois que vous êtes sur place. Au parc de VR Fiesta Grande, vous trouverez un club de courtepointes actif, deux piscines, un bain-tourbillon, une salle de billard, un centre informatique et un club informatique actif, une salle de sport et des salles d’artisanat, ainsi que de nombreuses autres salles, dans divers lieux du parc, offrant une myriade d’activités intérieures. Les activités de plein air comprennent des terrains pour le jeu de palet et de fers à cheval, un mini terrain de pratique pour le golf, un vert et un terrain de pickle ball.

Il y a un magnifique parquet de danse en bois lustré où d’excellents artistes vous divertiront et vous feront danser. Si jamais il vous reste un peu de temps, le coordonnateur des activités permanent pourra vous proposer un vaste programme de cours, de soupers, de visites et d’autres projets. Ce parc est reconnu pour le plaisir et les activités qu’il offre. Tout au long de la journée, et ce jusque tard dans la nuit, les résidents se promènent, font du vélo, et s’arrêtent ici et là pour se visiter les uns les autres.

Le terrain est doté de grands arbres mûrs, qui offrent une ombre agréable pour prendre une pause à l’abri des chauds rayons du soleil. Ils font intimement partie de l’atmosphère détendue. Le calme qui y règne n’est pas interrompu par le bruit de jets et du passage incessant d’hélicoptères comme c’est le cas dans des villes plus au sud.

En plus d’être un parc tranquille et agréable, il est idéalement situé pour explorer la région. À quelques kilomètres plus au sud, en effet, on retrouve le Picacho State Park, entourant le Picacho Peak, une ancienne formation volcanique. La piste de randonnée menant au sommet, bien qu’assez laborieuse, offre des vues imprenables sur le désert environnant. En passant, Picacho est un mot espagnol signifiant pic, donc son nom traduit en français est le « pic Pic »!

Vous pouvez vous diriger vers le nord-est de Phœnix, vers les monts de la Superstition où, selon une légende ancienne, un Hollandais a découvert puis perdu un filon d’or. La mine d’or du Hollandais perdu a attiré un grand nombre de gens à la recherche d’une fortune présumée se trouver là, mais beaucoup d’entre eux auraient disparu. Pour pénétrer dans ces montagnes, il faut suivre une route escarpée et tortueuse appelée l’Apache Trail. C’est le chemin passant à travers les monts de la Superstition qu’empruntait une ancienne diligence à partir d’Apache Junction. Il est pavé jusqu’à Tortilla Flat, où se trouvent des parcs de VR sur terrain accidenté. La meilleure raison pour faire ce voyage est le paysage magnifique que vous découvrirez en passant au fond de profonds canyons surplombés de hautes falaises et admirerez à perte de vue lorsque vous vous trouverez en hauteur.

La route finit par un chemin de gravier et descend dans un profond canyon, puis fait une boucle pour revenir vers un large réservoir créé par le barrage Roosevelt. Ce réservoir recueille l’eau de la fonte des neiges provenant de la montagne et en laisse s’écouler aux fins d’irrigation. À l’extrémité ouest de la route se trouve Goldfield, un camp minier historique datant de 1890, très bien conservé. Vous pourrez y examiner de plus près les anciennes machines utilisées pour l’extraction minière à la Mammoth Mine.

Vous verrez que Casa Grande est une ville entourée de montagnes et bassins désertiques. Certaines zones sont couvertes d’épineux figuiers de Barbarie et de chollas, un genre de cactus aux aiguilles acérées qu’il est préférable de ne pas approcher. On dit que ses épines vous sautent dessus si vous vous approchez trop. En fait, ce n’est peut-être pas le cas, mais une fois qu’elles sont sur vous, il est très difficile de les déloger, même en utilisant un peigne ou une pince pour les retirer, elles vous collent même aux doigts.

Partout, on retrouve le saguaro, un cactus gigantesque. Pour voir quelques-unes des plus belles forêts de saguaros, prenez la route vers le sud de la ville, jusqu’à la Indian Highway 15 où vous pourrez admirer des saguaros aux multiples bras. Bien sûr, vous n’êtes pas loin de Tucson et du Saguaro National Park. Pendant que vous êtes dans cette région, prenez le temps de visiter le Old Tucson Studios et de marcher sur les traces de célèbres vedettes de westerns tel le grand John Wayne.

Casa Grande est une jolie ville centrale, et le parc de VR Fiesta Grande un excellent havre où vous arrêter quelque temps.

by James Stoness ©

Leave a Reply

Your email address will not be published.