L’hiver à la plage : On vous présente les plus belles !

Le soleil, l’air marin, l’odeur de la crème solaire, le sable chaud, le bruit des vagues… Avouons-le, avoir la possibilité de faire une escapade à la plage sur une base régulière fait partie des joies de passer l’hiver dans le Sud. Ça tombe bien ! Plusieurs des parcs de VR du réseau Encore sont situés à proximité des plus belles plages de la Floride, du Texas et même… de l’Arizona. Nous vous invitons à les découvrir.

 En Floride

Les plages de la Floride font rêver les caravaniers canadiens depuis des générations. Facile de comprendre pourquoi : avec ses 1067 km de plage, l’état est le paradis des vacanciers qui ne sont jamais aussi heureux qu’à proximité de l’océan. Des plages animées de Miami aux kilomètres de sable quasi déserts du nord de l’état, on y trouve vraiment des plages pour tous les goûts et plusieurs d’entre elles sont d’une beauté à couper le souffle. Mieux encore, bon nombre de superbes plages sont facilement accessibles à partir de l’un ou l’autre des 40 parcs de VR Encore de la Floride. Impossible de les énumérer toutes ici, cependant. En voici quelques-unes pour lesquelles vous risquez d’avoir un gros coup de cœur.

 Sur la côte Est de l’état, à quelques kilomètres des trois parcs de VR Encore de la région de Fort Lauderdale, la Fort Lauderdale Beach attire les touristes comme un aimant. Celle qui était jadis la plage préférée des fêtards a subi une métamorphose spectaculaire au cours des dernières années. Maintenant propre et calme, on l’aime pour ses dimensions généreuses et pour le bleu saisissant de l’océan. Il fait bon s’y baigner en admirant les hôtels de luxe qui la bordent.

Les caravaniers qui ont choisi de passer quelques semaines plus au nord, dans la région centrale d’Orlando, peuvent tout de même profiter d’escapades à la plage, la Floride étant un état étroit.  La côte Est leur est accessible plus rapidement que la côte Ouest. Ainsi, en roulant pendant environ 1 heure, ils arrivent à Cocoa Beach, celle que les résidents de la ville surnomment LEUR plage. À environ la même distance, deux options moins connues valent elles aussi la balade : New Smyrna Beach, plus calme, et l’impeccable plage du Canaveral National Seashore. Un autre choix : la belle et animée Daytona Beach, toujours bien surveillée, qui constitue également un incontournable pour les caravaniers ayant choisi l’un des 3 parcs de VR Encore situés directement dans la région.

 Rendons-nous sur la côte Ouest, maintenant. Non loin de Sarasota, dans la région où se trouvent 4 parcs de VR Encore, les plages de rêve sont nombreuses. On n’a qu’à penser, par exemple, à la vaste Siesta Key Beach, qui longe le golfe du Mexique. Cette dernière doit sa renommée à son sable blanc composé de quartz à 99 % dont on dit qu’il s’agit probablement du plus blanc de la planète. Outre le coup d’œil spectaculaire, le blanc donne au sable une fraîcheur unique. Y marcher pieds nus, quel plaisir !

Toujours sur la côte Ouest, la région de Fort Myers attire de plus en plus de caravaniers québécois, qui ont adopté son style de vie relax. Six parcs de VR Encore sont d’ailleurs là pour les accueillir. Dans le coin, il est fréquent d’apercevoir des marcheurs qui passent des heures sur les plages à la recherche de coquillages originaux. Si vous aimez vous promener dans un cadre idyllique, mettez absolument à l’agenda une sortie aux îles de Sanibel et de Captiva, reliées par un pont. Toutes deux sont d’une beauté renversante. À Sanibel, Bowman’s Beach est la plage la plus appréciée et la plus fréquentée de l’île. À Captiva, c’est Turner Beach qui vaut particulièrement la visite.

  Au Texas

 Les mordus de cet état, le deuxième plus vaste des États-Unis après l’Alaska, savent très bien que l’on y trouve une diversité de paysages impressionnante. Toutefois, certains ignorent peut-être encore que l’état ne compte pas moins de 560 km de rivage. C’est complètement au Sud, dans une région verte, tout près de la frontière mexicaine, que sont situés, très près les uns des autres, 10 parcs de VR du réseau Encore dont de nombreux caravaniers québécois ont fait leur résidence secondaire pendant l’hiver. Ici, on se trouve dans la vallée du Rio Grande, non loin des côtes du golfe du Mexique. Le climat tempéré y est fort agréable de novembre à avril, ce qui donne envie aux Winter Texans, comme on les appelle, de mettre à l’horaire plusieurs sorties à la plage. Justement, il y en a de magnifiques tout près ! Commençons par l’incontournable centre de villégiature tropical de South Padre Island et ses 55 km de plage de sable blanc. L’ile est située à moins d’une heure de route des parcs Encore de la région. S’y rendre est un jeu d’enfant : il suffit d’emprunter le pont Queen Isabella, à Port Isabel. Sur place, l’offre d’activités est tellement impressionnante que l’on a peine à croire que l’ile ne fait que 0,8 km de largeur. On peut y pratiquer des sports nautiques, s’adonner à l’observation de la faune (dont dauphins, baleines et tortues de mer), manger dans d’excellents restos ou simplement relaxer au soleil, les pieds dans le sable. South Padre Island est un véritable terrain de jeux qui attire les foules les weekends de beau temps. Si vous avez l’option de vous y rendre en semaine, profitez-en.

Vous préférez quelque chose de plus sauvage ? Le centre de l’ile Padre Island est occupé par le Padre Island National Seashore, une zone naturelle préservée qui compte plusieurs plages, dont Malaquite Beach et South Beach. On s’y rend pour faire le plein de nature, observer les tortues de mer et plusieurs espèces d’oiseaux. Il est conseillé d’être muni d’un véhicule à quatre roues motrices si l’on compte s’aventurer dans les endroits les plus reculés du parc. Si vous vous déplacez à bord d’un youyou ou d’un petit VR, ne vous éloignez pas trop.

 En Arizona

C’est clair, lorsque l’on évoque l’Arizona, on pense davantage aux paysages désertiques qu’aux plages. Certes, ce n’est pas la Floride, ni le Texas, et aucun des 10 parcs de VR Encore des régions de Mesa et de Yuma, ceux dont raffolent les caravaniers qui y passent l’hiver, n’est situé à proximité de l’océan. Il est toutefois possible de planifier des sorties non loin de plans d’eau intéressants.

 À quelque 32 km au nord-est de Mesa, une banlieue de Phoenix, un choix d’escapade qui fait l’unanimité chez les amateurs de baignade et de sports nautiques non motorisés est Pebble Beach, située dans la Tonto National Forest. On s’y rend pour se baigner (surtout en saison estivale), faire de la glisse sur la rivière bien assis sur un pneumatique, observer les oiseaux et piqueniquer dans un endroit enchanteur. Si vous comptez vous y rendre du 1er octobre au 31 mars, apportez vos bouteilles d’eau car il n’est pas possible de boire l’eau du site à cette période de l’année.

Yuma a été construite sur les rives du fleuve Colorado. Au cours des dernières années, la ville a priorisé le développement de son bord de l’eau et ça se voit. Constatez-le vous-mêmes en allant faire un pique-nique à Gateway Park, tout au bout de Madison Avenue, dans le centre-ville historique. On y trouve des tables, des coins ombragés, un terrain de jeu et surtout, une plage de sable à entrée graduelle dans l’eau très populaire l’été. Il y a même une douche sur place.

Tout très, un autre choix intéressant, lui aussi directement en ville, est le West Wetlands Park, où se trouve Centennial Beach. Outre une très belle plage de sable donnant sur un petit lac, vous y trouverez des tables de pique-nique, des sentiers, un terrain de jeux, un jardin conçu pour attirer les papillons et les colibris, un bloc sanitaire et plus encore.

Quels sont vos coups de cœur ?

Vous avez un coup de cœur pour une autre plage magnifique du Sud des États-Unis ? Partagez-le avec nous ! Gageons que vous ferez bien des heureux chez les caravaniers amateurs de soleil et de sable doré !

Soleil et douceur de vivre au Sud du Texas!

Avec des températures hivernales oscillant autour de 23°C et un ciel la plupart du temps dégagé, l’extrémité sud du Texas offre un climat de rêve aux caravaniers en quête d’une destination soleil. Si on ajoute à cela des sites naturels spectaculaires, une culture attrayante, un style de vie décontracté et des services de santé hors du commun, on peut dire que cette région verdoyante a tout ce qu’il faut pour combler les attentes des plus exigeants !

Le Sud du Texas est vraiment un monde à part lorsqu’on le compare au reste de l’État… Un monde où il y a tant à faire – et où tout est si abordable – qu’il est impossible d’en faire le tour en un seul article !

Des plages à perte de vue

En partant d’Harlingen, vous ne serez qu’à une cinquantaine de minutes de South Padre Island, une longue étendue de sable blanc s’étirant sur 54 km, nichée entre les eaux chaudes du golfe du Mexique et la baie de Laguna Madre. L’endroit est enchanteur vous vous y plairez à coup sûr, que ce soit en profitant de la plage, en y pratiquant un sport nautique (grâce à de l’équipement qu’on y emprunte à faible coût) ou en visitant l’une de ses réserves naturelles. Vous n’aurez aucune peine à vous stationner sur l’île, la plupart du temps à moins de 5 $ pour la journée, et vous y trouverez 22 plages publiques accessibles gratuitement !

Pendant que vous y êtes, ne manquez pas de visiter le Port Isabel Lighthouse, un phare érigé en 1953 et situé juste avant le pont menant à l’île. Le coût d’entrée est de 9 $ par personne et comprend l’accès à deux musées relatant l’histoire du lieu. Une autre idée de visite intéressante aux abords de South Padre Island : le refuge national Laguna Atascosa, la plus grande aire protégée de la région. L’entrée est de 3 $ par véhicule.

De l’art au cœur de la vallée

Vous avez envie d’une sortie plus culturelle ? Toujours avec comme point de départ Harlingen, mais cette fois-ci en direction ouest, vous serez à moins de 45 minutes de la ville de McAllen et de son International Museum of Art & Science, le plus important musée du Sud du Texas. Au menu : une imposante collection d’œuvres européennes du 16e au 19e siècle, de l’art moderne et des expositions temporaires sur des thèmes touchant le folklore, l’histoire et la science. Le prix d’entrée est de 7 $ par adulte.

La fièvre du magasinage vous saisit ?

Que ce soit au cœur d’Harlingen ou en périphérie, les endroits où faire vos emplettes sont légion. Au centre-ville, un tour sur la rue Jackson vous fera découvrir une foule de petites boutiques proposant toutes les marchandises imaginables. Pour du magasinage dans un centre commercial, optez pour le Valle Vista Mall, avec ses nombreux grands magasins. Et enfin, pour une expérience qui sort de l’ordinaire, dirigez-vous vers la nouvelle succursale d’Harlingen de la chaîne de magasins de plein air Bass Pro Shops. Dans un espace équivalant à près de quatre terrains de football, vous trouverez un centre de divertissement, une galerie d’art, un grand aquarium et une exposition rendant hommage aux attraits naturels de la vallée du Rio Grande. Vous constaterez pourquoi tant de personnes considèrent ces magasins comme de vraies destinations touristiques !

Un parc de VR où le plaisir est assuré !

Situé à quelques minutes au sud-est d’Harlingen, dans la petite ville de San Benito, le Fun N Sun RV Resort est un parc de VR qui porte bien son nom ! Son calendrier rempli d’activités variées vous promet de ne jamais vous ennuyer, tout en vous laissant évidemment l’espace voulu pour vous relaxer. Le tout nouveau centre de conditionnement physique, à la fine pointe de ce qui se fait dans le domaine, est certainement l’élément le plus frappant du parc. N’oublions toutefois pas toutes les autres installations qui en font un endroit réellement formidable, dont une grande piscine, un restaurant, de nombreux courts de tennis et une immense salle de réception.

À moins de 10 minutes de là, les proches qui vous rendront visite trouveront de nombreuses options d’hébergement, à commencer par l’hôtel Candlewood Suites Harlingen, qui possède une excellente réputation.

En visitant le Sud du Texas, vous comprendrez rapidement pourquoi le réseau Encore y est si présent, avec ses 10 parcs de VR répartis un peu partout dans la région !

Cap Canaveral : Les pieds dans l’eau, la tête dans les étoiles!

Difficile d’imaginer un endroit plus dépaysant que ce bord de mer ensoleillé où se côtoient superbes plages et rampes de lancement de fusées ! C’est pourtant ce qu’offre le cap Canaveral à ses visiteurs : un mariage unique entre la magie de l’exploration spatiale et les plaisirs d’une destination soleil. Face à l’océan Atlantique, à mi-chemin entre Miami et Jacksonville et tout juste à l’est d’Orlando, on y trouve la Floride dans ce qu’elle a de plus diversifié. Tout cela à des prix moindres que dans la plupart des grandes régions touristiques de l’État !

Une pointe de terre s’avançant dans l’océan, le cap Canaveral est le site de l’immense base d’où sont lancées presque toutes les missions spatiales américaines. Si les aires de lancement se situent sur le cap, c’est sur Merritt Island – de l’autre côté de la lagune de Banana River – que se trouvent les zones de préparation des engins spatiaux, au célèbre Centre spatial Kennedy (le Kennedy Space Center).

Prêt pour le décollage ?

Ceux et celles qui l’ont visité sont unanimes : il s’agit d’une expérience inoubliable, et ce, même pour les visiteurs que l’espace laisse un peu de glace. À mi-chemin entre un parc d’attraction et un musée, le centre vous fera plonger dans la riche histoire de la NASA, depuis sa création en 1959 jusqu’à la construction de la station spatiale internationale.

Le prix d’entrée de 50 $ par adulte – comptez 10 $ pour le stationnement, ou 15 $ si vous venez en VR – vous promet une journée remplie de découvertes, incluant une tournée en autobus où vous emprunterez le parcours d’une navette spatiale vers sa plateforme de décollage et où vous pourrez contempler une fusée Saturn V couchée dans un gigantesque hangar. Dans la partie principale du centre, des reconstitutions de capsules Apollo, Gemini et Mercury vous attendent, sans oublier le Shuttle Launch Experience, un simulateur de vol qui permet de se mettre dans la peau d’un astronaute en vivant le sentiment d’apesanteur !

Pour coordonner votre visite avec le lancement d’une fusée ou avec la présence d’un astronaute, consultez le site kennedyspacecenter.com. Un dernier conseil : arrivez tôt pour débuter votre tournée avant les foules !

De retour sur Terre !

Même au cœur de la Space Coast, comme on surnomme la région, tout ne tourne pas autour de l’espace ! Adjacent au centre spatial, le Merritt Island National Wildlife Refuge présente un contraste saisissant avec son voisin. Cette réserve faunique procure un habitat à plus de 1500 espèces de plantes et d’animaux, dans un paysage de pinèdes et de mangroves sauvages. Le coût d’entrée est de seulement 5 $ par véhicule.

Pour des plages de toute beauté, c’est la ville de Cocoa Beach, au sud du cap, qui s’impose. Ses quelque 10 km de plages sont accessibles gratuitement et il est facile d’y trouver un stationnement sans frais, notamment en bordure du Lori Wilson Park. Quant aux restaurants, aux boutiques et aux centres commerciaux, le choix devient particulièrement abondant lorsqu’on s’aventure à Cocoa (à ne pas confondre avec Cocoa Beach), dans sa section que l’on appelle le Village, avec son mélange éclectique de commerces locaux et de lieux où casser la croûte à peu de frais.

Vous ressentez l’appel du large ? La ville de Port Canaveral, deuxième port de croisières le plus achalandé au monde, propose des excursions de quelques heures. Une option peu coûteuse : le bateau-casino Victory, dont l’entrée coûte 13 $. Mais il faut bien sûr savoir modérer ses ardeurs au jeu !

La base parfaite pour explorer la Space Coast

À proximité de toutes les attractions que propose la région, les caravaniers trouveront le parc de VR idéal pour installer leur campement : le Space Coast RV Resort, situé à Rockledge. Avec ses grands emplacements, ses services complets (restaurant, salle communautaire, installations de buanderie, etc.), ses espaces récréatifs et sa vaste gamme d’activités, ce parc ouvert aux animaux comblera les voyageurs les plus exigeants.

Avant de prendre la route pour le cap Canaveral, n’oubliez pas : c’est sûrement le seul endroit au monde où vous pourrez rencontrer un astronaute le matin et vous baigner dans l’océan l’après-midi !

Mesa, Arizona: une porte ouverte vers les grands espaces du Sud-Ouest américain

Située à une quinzaine de minutes à l’est de Phoenix, capitale de l’Arizona, la ville de Mesa vit de moins en moins dans l’ombre de son imposante voisine. Avec une population en forte croissance qui atteint presque le demi-million d’habitants, répartis sur un territoire très étendu, Mesa attire un nombre sans cesse grandissant d’amateurs de plein air et de soleil.

Les vacanciers qui fuient les rigueurs de l’hiver connaissent bien sûr le climat chaud et sec de la région et ne se font pas prier pour profiter de ses 325 jours d’ensoleillement par année, en moyenne ! Mesa compte également un autre atout dans son jeu : selon le plus récent palmarès de l’influent site TripAdvisor, elle est la destination hivernale la plus abordable de tout l’Ouest américain. Rien de moins !

Des randonnées pour tous les goûts

À votre arrivée à Mesa, vous ne tarderez pas à réaliser que les choix de sorties en nature y sont très nombreux. Pour une première excursion qui ne présente pas un niveau de difficulté trop élevé, le Usery Mountain Regional Park est l’une des meilleures options qui soient. Situé à l’extrémité est de la ville, ce parc contient une grande variété de plantes et d’animaux typiques de cette partie du désert de Sonora. Pour un prix d’entrée de 6 $ par véhicule, vous aurez accès à plusieurs sentiers, dont le spectaculaire Wind Cave Trail, qui mène à une grotte creusée par le vent au sommet d’un pic montagneux. Au bout d’une marche de 2,5 km, vous serez récompensés par une vue panoramique sur la région.

En continuant votre route un peu plus loin vers l’est, vous atteindrez la Forêt nationale de Tonto, la cinquième plus grande des États-Unis. Ici, les sentiers s’allongent et les efforts à fournir pour les parcourir s’intensifient. Mais le magnifique décor désertique en vaut la peine ! En vous procurant une passe quotidienne au coût de 8 $ par personne, vous pourrez partir à la rencontre de lieux parfois étonnants, comme une réplique d’un camp minier ou une petite ville fantôme. Avant d’arriver, consultez la liste des sentiers sur le site www.fs.usda.gov/tonto.

Vous avez envie d’une promenade sur le plat ? Au Park of the Canals, dans la partie nord de la ville, on peut contempler des ruines préservées qui illustrent les exploits d’ingénierie du peuple Hohokam, qui a construit un réseau complexe de canaux permettant d’irriguer la région, avant l’arrivée des premiers colons européens. Le parc, dont l’accès est gratuit, contient aussi un jardin botanique riche en plantes désertiques.

À quelques minutes de là, vous trouverez le sympathique magasin d’époque Orange Patch, où vous pourrez vous procurer une grande variété d’agrumes cueillis tout juste à l’arrière, dans un verger de plusieurs acres. Les prix sont imbattables et les fruits ont la réputation d’être plus savoureux qu’à peu près partout ailleurs.

Des découvertes en ville aussi

Mesa a également beaucoup à offrir lorsqu’on quitte les sentiers pédestres pour se diriger vers le centre-ville. Ses principaux attraits sont réunis autour de Main Street, une artère où abondent les restaurants abordables – en particulier ceux d’origine mexicaine – et les commerces de tout genre. Du côté des institutions culturelles, mentionnons le musée d’histoire naturelle de l’Arizona (Arizona Museum of Natural History), qui mérite amplement qu’on s’y arrête pour son exposition permanente sur les dinosaures, tout comme pour ses expositions temporaires. L’entrée est de 12 $ par personne. À deux coins de rues de là, le complexe du Mesa Arts Center présente des spectacles dans quatre salles, dont une de 1 600 places.

Soyez près de tout !

À 5 km du centre-ville, le Parc de VR Mesa Spirit représente assurément le meilleur rapport qualité-prix que l’on puisse trouver à Mesa. L’un des quatre centres de villégiatures du réseau Encore dans la région, ce parc de VR de près de 1 700 places offre une gamme complète de services et toutes les commodités recherchées par les caravaniers. En résidant dans ce parc réservé aux adultes, vous profiterez d’un accès rapide à une foule d’activités à proximité : parcours de golf, endroits où pêcher, centres commerciaux et casinos. Et que dire des trois piscines chauffées que possède le site, de ses cinq bains à remous et de ses nombreux terrains de tennis, de pétanque et de fer à cheval ?

Lors de votre séjour à Mesa, attendez-vous à être conquis par les grands espaces et l’air du désert du Sud-Ouest américain !

Sud de la Floride – Explorez à loisir Fort Lauderdale et Miami!

Fort Lauderdale, Miami et Pompano Beach en mode VR

Fort Lauderdale, Miami et Pompano Beach ont tout du paradis tropical : l’apparence, les sons et les parfums. Plages, parcs, ports, bosquets, Keys et Everglades vous invitent à l’exploration. Mets exotiques, vie nocturne trépidante, magasins, cinémas, arts et activités de plein air ne sont que quelques-unes des attractions qui vous attendent. Vous aurez l’embarras du choix, car les lieux d’hébergements et les activités ne manquent pas.

Miami à votre rythme

Pas besoin d’habiter en ville; vous pouvez profiter de la douceur de vivre de la Floride du Sud et visiter les attractions quand bon vous plaît. Imaginez-vous en train de vous détendre à l’ombre d’un palmier dont les feuilles bruissent sous une douce brise. Mordez dans une mangue fraîche ou délectez-vous d’un avocat achetés auprès des cultivateurs du coin. Le parc de VR Miami Everglades se trouve à peine à 32 minutes (52 km) de l’effervescence de Miami. De par sa proximité avec la ville, ce parc est le pied-à-terre idéal pour profiter de tout ce qu’elle a à offrir.

Une fois à Miami, ne manquez pas de vous plonger dans la culture cubaine en explorant la Petite Havane. Gâtez-vous de mets savoureux tels que des fèves noires au cumin et du café cubain corsé. Après avoir réveillé vos papilles, défiez un habitant de la région à une enlevante partie de dominos ou d’échecs au parc Maximo Gomez (appelé « parc Domino » par les habitants). Le dernier vendredi de chaque mois, la Petite Havane invite tous les habitants et visiteurs à découvrir les Viernes Culturales, ou vendredis culturels. Cette célébration mensuelle met en vedette les arts uniques de la scène culturelle locale.

Le Design District près du centre-ville de Miami compte au moins une douzaine de galeries d’art et beaucoup de restaurants de catégorie mondiale, comme le Michael’s Genuine Food and Drink. Son appétissant menu offre d’incroyables desserts artistiques conçus par le renommé chef pâtissier Hedy Goldsmith.

Au sud du centre-ville, dans Coconut Grove, vous trouverez des boutiques très courues, où plaisir de magasiner et occasions uniques vous attendent. Pendant le mois de février, le Coconut Grove Arts Festival attire plus de 150 000 visiteurs dans le quartier. C’est l’un des festivals de plein air les plus excitants et populaires des États-Unis. À Miami, ne manquez pas de visiter le Dolphin World où vous pourrez non seulement nager avec des dauphins majestueux, intelligents et drôles, mais les caresser, les tenir, jouer avec eux et les embrasser.

Découvrez Fort Lauderdale à votre manière

Fort Lauderdale ne se trouve qu’à 35 minutes en empruntant la I-95 Express. Connue sous le nom de « Venise d’Amérique », cette fabuleuse cité est le paradis des amoureux du soleil. Inscrivez-vous au parc de VR Sunshine Holiday Ft. Lauderdale, puis partez à la conquête de la ville. Après une quinzaine de minutes de route à peine, vous voilà arrivé au centre-ville de Fort Lauderdale. Promenez-vous sur le Riverwalk pavé de briques rouges. Rendez-vous jusqu’au quartier des arts et spectacles de la ville historique. Dans ce quartier unique, se trouve le Broward Centre for the Performing Arts, un établissement de catégorie mondiale où se produisent des artistes de renommée internationale et où l’on donne des spectacles parmi les meilleurs de Broadway, allant de la musique classique à la comédie.

Le dimanche soir, le musée Stranahan House et le Water Taxi offrent un tour de bateau à donner des frissons dans le dos sur la New River, appelé le River Ghost Tour, qui comprend une visite de la Stranahan House. Le nouveau musée Bonnet House Museum & Gardens, une maison historique de style colonial, datant de 1920 et située au bord de l’eau, expose des œuvres d’art fantastiques et une architecture fascinante. Promenez-vous dans ce domaine en essayant de vous imaginer la vie comme elle l’était à Fort Lauderdale il y a un siècle.

Pour vivre une expérience réellement unique, montez à bord d’une gondole et voyez la ville d’un point de vue totalement différent. Détendez-vous dans votre siège et laissez-vous glisser sur l’eau tout en admirant les demeures et jardins les plus luxueux de la Floride du Sud. Profitez du fait que vous êtes au bord de l’eau pour faire une escapade commentée de 90 minutes en véhicule amphibie Duck Tour of Las Olas Boulevard. Si vous préférez les croisières panoramiques, ne manquez pas d’en faire une à bord du bateau fluvial Jungle Queen. Elle vous mène sur une île tropicale où vous pouvez observer un spectacle d’alligators et découvrir des oiseaux exotiques, des lémuriens et des singes.

Retour à Pompano Beach

Si vous souhaitez vous installer dans un parc de VR plus près de l’océan, rendez-vous au parc de VR Breezy Hill, situé dans la magnifique Pompano Beach, à 25 minutes au nord de Fort Lauderdale. Vous ne serez alors qu’à 3 km (2 mi) des magnifiques plages de la côte atlantique. Ce parc de VR est l’endroit idéal pour dresser votre campement et explorer des tas d’excellents restaurants et de superbes magasins.

En décembre, Pompano Beach organise un défilé nautique pour les fêtes, un festival de fruits de mer en avril, et un rodéo de pêche.

Cette ville magnifique est le lieu de prédilection des amateurs de navigation de plaisance et de pêche, depuis son quai municipal de plus de 3 000 m (1 000 pi). Pompano Beach est également connue auprès des amateurs de plongée avec masque et tuba. À partir du rivage, vous pouvez attendre des récifs de corail naturels et passer la journée à faire de la plongée avec masque et tuba. Pompano Beach est reconnue comme la capitale des épaves de la Floride. Les plongeurs adoreront le courant chaud du Gulf Stream qui suit la ligne côtière. Les conditions y sont parfaites pour pratiquer la plongée à la dérive puisqu’il y a plusieurs épaves de navires et des miles de récifs de corail colorés à explorer.

Il y a tant à voir et à faire dans la Floride du Sud. Renseignez-vous auprès de votre parc de VR et des centres d’accueil pour en savoir plus sur les endroits à visiter et les activités à faire. Où que vous décidiez d’habiter, et quoique vous décidiez de faire, vous n’êtes pas près d’oublier votre séjour en Floride du Sud.

Avez-vous déjà visité la Floride? Veuillez nous parler d’intéressantes activités à faire dans la région!

Le Sud du Texas: un petit air du Mexique!

À quelques centaines de kilomètres des grandes villes de San Antonio, Houston et Dallas, on retrouve un territoire qui a très peu à voir avec l’idée que l’on se fait généralement du Texas. Lorsqu’on arrive dans l’extrémité sud de l’État, on laisse derrière soi les métropoles texanes et les vastes plaines parsemées de ranchs de bétail pour pénétrer dans une région recouverte d’une végétation abondante : la vallée du Rio Grande, qui doit son nom au fleuve qui lui sert de frontière avec le Mexique.

Cette région d’une grande beauté est teintée de l’influence de son voisin du sud : partout où l’on s’y promène, que ce soit sur les routes de campagne ou dans une charmante ville comme Harlingen, on ne se sent jamais bien loin du Mexique. L’accueil chaleureux des habitants et le climat subtropical contribuent à faire de ce coin de pays un vrai petit paradis pour les touristes. Sans oublier le coût de la vie, l’un des plus bas de tous les États-Unis !

Une faune unique au Texas

En plein centre d’un grand corridor de migration, la vallée du Rio Grande abrite plus de 500 espèces d’oiseaux, dont plusieurs vivant exclusivement au Texas. Il s’agit du meilleur endroit où observer des oiseaux aux États-Unis, grâce notamment au World Birding Center et à ses neuf sites répartis un peu partout dans la région. Parmi ceux-ci, le Harlingen Arroyo Colorado, accessible gratuitement, est le lieu tout désigné pour une première visite. À deux pas du centre-ville d’Harlingen, vous pourrez y parcourir des sentiers de randonnée qui vous plongeront en pleine nature, où vit une faune abondante. Pour favoriser la biodiversité, des arbres et des plantes ont été plantés un peu partout et l’endroit est maintenu en parfait état par des employés et des bénévoles inspirés par la mission de conservation du centre.

Une autre idée de sortie pour découvrir les merveilles naturelles de la région, à une quarantaine de minutes à l’ouest d’Harlingen : le Santa Ana National Wildlife Refuge, une réserve faunique de plus de 2 000 acres en bordure du Rio Grande, traversée par de nombreux sentiers et comptant plus de la moitié de toutes les espèces de papillon d’Amérique du Nord. L’entrée est de 5 $ par véhicule.

Changement de décor au sud du Rio Grande

Si l’on a parfois l’impression d’être un peu au Mexique lorsqu’on sillonne la vallée du Rio Grande, il n’y a rien de tel qu’un saut de l’autre côté de la frontière pour vivre l’expérience mexicaine à son plein ! Pour se faire, l’option la plus simple est de prendre la route de Nuevo Progreso, une sympathique petite ville de 10 000 habitants située à 40 km au sud d’Harlingen, sur la rive sud du Rio Grande. Vous pourrez laisser votre véhicule dans un stationnement, au coût de 2 $ pour la journée, avant de traverser à pied le pont international qui enjambe le fleuve. Vous préférez vous garer du côté mexicain ? Pas de problème, vous y trouverez aussi des places de stationnement à prix très modique. Peu importe ce que vous choisirez, n’oubliez surtout pas votre passeport !

À Nuevo Progreso, vous aurez tôt fait de constater qu’il n’y a pas que le stationnement qui soit abordable : préparez-vous à profiter d’aubaines inimaginables au nord de la frontière, tant dans les restaurants – plusieurs étant d’ailleurs très bons – que dans les commerces. Le tout en dollars américains !

Sur la route du retour, n’hésitez pas à vous arrêtez dans la ville de Mercedes, où vous attend le centre commercial Rio Grande Valley Premium Outlets, qui compte 140 magasins d’usine offrant des rabais sur des marques prestigieuses.

Au cœur de la vallée

Comme point d’ancrage pour explorer la région, difficile d’imaginer mieux que le Sunshine RV Resort, situé à Harlingen, à proximité de plusieurs attractions. Doté d’installations de loisirs parmi les plus spacieuses qui soient, dont une gigantesque salle commune et une quinzaine de terrains de shuffleboard, ce parc de VR offre des activités et une vie sociale pratiquement sans pareilles. Puis, à quelques kilomètres au sud, ceux et celles qui viendront vous visiter auront l’embarras du choix en matière d’hébergement, par exemple dans un hôtel Country Inn & Suites particulièrement bon marché.

Avec ses magnifiques espaces naturels et ses villes à grandeur humaine, la vallée du Rio Grande saura sans aucun doute vous conquérir !

Le Parc de VR Araby Acres à Yuma, AZ

Certains endroits se considèrent comme étant dans la « Vallée du Soleil. Yuma est, quant à elle, la « Maison du Soleil ». Le parc de VR Araby Acres est située dans les périphéries orientales de Yuma, assez près du centre-ville pour y accéder facilement.

Ce parc du réseau Encore possède 330 emplacements composés de maisons de parc et d’emplacements de VR. Les maisons de parc sont bien aménagés et bien entretenus avec de beaux arbustes fleurissants et de grands palmiers.

Les gens sont très sympathiques et serviables pour vous faciliter l’installation. Un grand nombre de résidents viennent du Canada.

Une des zones les plus agréables dans le parc est la petite lagune entourée d’herbe verte et de grands palmiers. Petit gibier d’eau errant ou insectes au choix dans l’herbe. Le bruit du vent sur les palmiers est tellement semblable au ressac des vagues de l’océan.

C’est une des zones de détente les plus agréables dans Yuma. L’atmosphère de ce domaine est une incitation de relaxation sur les quelques bancs du parc.  

Les deux piscines et les SPA procurent des moments de détente et aussi une opportunité de décrassage si vous avez expérimenté certaines des activités vigoureuses telles qu’une bonne séance d’entraînement dans la salle d’exercice ou le jeu de palets. Plusieurs invités aiment participer aux arts, l’artisanat et la sculpture du bois.

Le câble optionnel et l’accès au WIFI sont disponibles moyennant des frais et un point d’accès WIFI est situé dans le pavillon. L’emplacement idéal dans le parc est situé au sud du bureau principal, où vous trouverez un coin particulièrement calme de la propriété à apprécier.

Beaucoup de visiteurs sont ici pour profiter du soleil et de la chaleur qu’ils n’auront pas chez eux en hiver. Le shopping est accessible et abondant et c’est facile de passer au Mexique à Los Algodones. Les nombreux stationnements payants vous permettent de garer votre voiture et traverser la frontière pour vos achats. Le passage vers le Mexique s’opère sans soucis. Rentrer tôt si vous voulez éviter de longues files au retour.

Los Algodones est une véritable oasis médicale pour des milliers de visiteurs qui conservent leurs traitements jusqu’à ce qu’ils atteignent le Mexique où l’aide médicale est non seulement disponible, mais à des prix très bas. D’ailleurs beaucoup remplissent leurs prescriptions pendant leur séjour.

Yuma s’est développé au milieu des années 1800 profitant ainsi du grand nombre de mouvements de bateaux à vapeur à travers le fleuve Colorado. Les colons ont aussi emprunté cet itinéraire via Yuma pour traverser la rivière où c’était plus étroit. Yuma tient probablement sa célébrité de sa fameuse prison territoriale de Yuma qui n’a pas eu besoin de beaucoup de clôture parce que même si vous parvenez à vous échapper, le désert vous rattrapera. Cette région reçoit généralement environ 3″ de précipitation et il fait extrêmement chaud en été. Les visites sont disponibles si vous voulez visiter le State Historic Parc. Il y a plusieurs pistes calmes et faciles d’accès pour vos randonnées pédestres ou cyclable autour de la ville.

Au nord et au sud de Yuma se situent des acres considérables de terres agricoles. La culture des légumes et du foin produit plusieurs récoltes par an et permet à ces terres d’être très productives. Les énormes vergers de citron, de pamplemousse et d’oranges approvisionnent les étalages dispersés en bord de route pour que vous profitiez de la fraîcheur des fruits.

Il y a également des bosquets et des magasins de dattes que vous pourriez visiter pour acheter de grands paquets de dattes et savourer leur génial goût sucré.

Les propriétaires de VR apprécieront les brocantes et les marchés de VR autour de la ville ayant des milliers d’articles empilés hâtivement sur des étagères attendant votre découverte. Il y a tout type de pièces et de morceaux pour les bricoleurs.

L’impériale réserve faunique nationale a vu le jour après la formation d’un grand nombre de zones marécageuses par le barrage impérial, qui fournissent maintenant un habitat idéal pour une large variété d’oiseaux migrateurs. Il est clair que cette région est devenue verdoyante et attrayante, le désert sec et les montagnes en toile de fond.

Cette réserve de 26000 hectares protège 30 miles de la rivière inférieure du Colorado et peut vous procurer plusieurs jours de divertissement pendant que vous explorez. Vous remarquerez la rapidité par laquelle les variétés de plante changent lorsque vous revenez dans la rivière. Les lavages réduits l’eau du désert, le bois résistant et les arbres de fumée représentent un abri pour les lézards et les lapins.  Sur le terrain plus élevé, le palo verde, les buissons de créosote et cactus, parsèment le paysage. Tôt ou tard dans la journée  vous pourrez voir le cerf mulet et parfois aussi le mouflon des montagnes, se déplaçant vers le bas pour boire.

Yuma est une ville compacte étendue vers l’est des montagnes. La région est assez pour vous passionner, que ce soit pendant un mois, ou pendant l’hiver entier. Le Parc de VR Araby acres RV peut fournir une oasis de repos et détente.

Destination Évasion: le [nouveau] parc de VR Forest Lake Village à Zephyrhills en Floride

Destination Évasion : le Forest Lake Village, près de Tampa

Amateurs de tranquillité et de chaleur humaine, adeptes de localités modernes peu fréquentées par les touristes, nous avons un joyau méconnu à vous présenter. Il s’agit de la ville de Zephyrhills. Située dans la région centrale de la Floride, cette banlieue du nord-est de Tampa, à 45 minutes des plages de la côte ouest de l’État, a vraiment tout pour plaire. Un exemple : le Forest Lake Village RV Resort, un parc de VR ouvert toute l’année, relativement petit – il compte 274 emplacements – et où l’on accepte les animaux domestiques. Cette nouvelle acquisition du réseau Encore est gérée par le dynamique Steven Bagiardi, un amateur de golf et de plongée sous-marine dont la passion dans la vie est tout simplement de rendre les gens heureux, à commencer par sa clientèle qu’il considère un peu comme sa famille élargie. « Je me suis fait un devoir d’apprendre à connaître les campeurs qui séjournent chez nous et de passer du temps avec eux. Je veux qu’ils se sentent tout à fait à l’aise lorsqu’ils sont avec moi. Je suis quelqu’un de social ; j’aime les gens ! », lance-t-il avec le sourire.

Une localisation idéale

Au cœur du comté de Pasco, la ville de Zephyrhills, dont la population atteint tout juste 15 000 habitants, est connue à travers toute la Floride pour son eau pure et cristalline. D’ailleurs, si son nom vous dit quelque chose, c’est probablement parce que vous l’avez lu sur une étiquette dans un supermarché des environs, puisqu’on l’embouteille à la source. Le bleu des sources d’eau de la région est d’ailleurs si éclatant qu’il attire même les parachutistes, qui viennent de partout pour profiter de la meilleure vue qui soit sur Zephyrhills !

Outre un coquet centre-ville à l’ancienne, où boutiques et restaurants ont pignon sur rue, à l’ombre des chênes, la ville compte une bibliothèque de qualité, modernisée en 2014, quantité d’espaces verts, un country club et un golf municipal, un grand parc à chiens, de même qu’un petit musée consacré à l’histoire des trains, le Zephyrhills Depot Museum. Ouvert au public le samedi, en matinée, il vous promet une visite particulièrement intéressante. À Zephyrhills, y trouverez également tout ce qu’il vous faut pour que votre quotidien au parc de VR se déroule bien : magasins à grande surface, épiceries et cliniques médicales.

Comme la ville se trouve en climat subtropical, les étés y sont chauds et humides, alors que les hivers sont généralement secs. La température moyenne annuelle est d’un confortable 22oC. On y enlève quelques degrés en janvier et février, pour en ajouter en juillet et en août.

À faire dans la région de Tampa

Si vous comptez passer quelques semaines – voire plusieurs mois – au parc de VR Forest Lake Village, vous avez tout intérêt à planifier quelques excursions dans la région de Tampa, le centre économique de la côte ouest de l’État. Gageons que de passer une journée à marcher dans les quartiers historiques d’Ybor City, où l’influence de la communauté latino-américaine s’observe partout, et d’Old Hyde Park, réputé pour ses boutiques haut de gamme, sera un agréable changement à votre routine quotidienne au camping !

La ville de Tampa est riche en contrastes fascinants : ses restaurants gourmets se comptent par dizaines et la place enviable qu’y occupent les arts de la scène en fait une destination prisée par les amateurs de théâtre et de spectacles de variétés. Par ailleurs, Tampa séduit aussi par ses attractions familiales de qualité : elle compte l’un des aquariums les plus appréciés du pays, le Florida Aquarium, et on y trouve les splendides jardins Bok Tower, où des concerts sont régulièrement donnés, ainsi que le Museum of Science & Industry, qui propose des expositions fascinantes pour les publics de tous les âges. Et c’est sans compter les plages, les golfs et la rivière Hillsborough, un cours d’eau paisible à découvrir en canoë pour y observer de près oiseaux, tortues et peut-être même quelques alligators !

Pour le magasinage, les choix sont quasi infinis, allant des marchés aux puces (avis aux amateurs, le plus imposant est le Big Top Flea Market) aux centres commerciaux chics, en passant par les magasins d’usine.

Vous préférez prendre la route vers l’Est ? Sachez que les parcs thématiques d’Orlando se trouvent à environ 1h30 de Zephyrhills… Bon à savoir lorsque l’envie vous prend d’aller saluer Mickey !

Au parc de VR, on ne n’ennuie jamais

Si tout le monde semble se plaire au parc de VR Forest Lake Village, c’est d’abord à cause de l’ambiance familiale et chaleureuse qui y règne et aussi grâce aux infrastructures impeccables de l’établissement. L’endroit est bien tenu et ça paraît !

Vous vous levez un matin en ne sachant pas trop quoi faire ? Voyez les choix qui s’offrent à vous : billard, shuffleboard, jeux de fers, tennis, volleyball à la piscine et mini-golf, sans compter la pêche dans un lac ensemencé situé directement sur le site. Vous pouvez également aller faire quelques longueurs dans la piscine pour adultes, puis vous détendre dans le spa. Si vous êtes en compagnie d’enfants, sachez qu’une piscine familiale se trouve aussi sur le site. Vous voyez, les options sont variées. Vous pouvez même opter, certains jours, pour n’en considérer aucune et passer plutôt la journée à profiter du soleil de la Floride, à votre emplacement ou à celui des nouvelles connaissances que vous vous serez faites sur place.

Il est possible de réserver un emplacement au Forest Lake Village à la journée, au mois ou même à l’année. D’intéressantes promotions sont présentement en vigueur. Jetez-y un coup d’œil !

Destination Évasion: le parc de VR Tropical Palms à Kissimmee en Floride !

tropicalpalms2

Anciennement appelé le Tropical Palms Fun Resort, le parc de VR Tropical Palms Resort and Campground est situé à Kissimmee, presque au centre de la Floride. Non, il ne borde pas la mer, qui se trouve à environ 100 km (1 h de route), mais ce terrain est stratégiquement localisé près d’Orlando réputé pour ses nombreuses attractions. Devinez laquelle est la plus populaire? Walt Disney World, bien sûr! (site pour les Canadiens français: https://disneyworld.disney.go.com/fr-ca/)

Attraits pour tous les goûts!

Orlando et Kissimmee sont à une distance de 28 km, soit moins de 30 minutes de route. Bien des sites touristiques sont à visiter dans cette région, en plus du monde merveilleux de Disney: les parcs thématiques Universal (dont Universal Studios, le monde de Harry Potter…); Sea World; Kennedy Space Center, immense complexe spatial de plusieurs musées et lieu de départ de navettes et fusées…

Parmi les activités nature à faire, Wild Florida propose de faire un tour de bateau appelé hydroglisseur (airboat), propulsé par une hélice, qui n’affecte pas la faune ni la flore puisqu’on glisse sur l’eau (pas de moteur accrochant le fond du lac). On peut alors observer des alligators et des oiseaux, dont deux sont des espèces menacées, le courlan brun (limpkin en anglais), un échassier qui vole très peu, et un milan des marais (snail kite).

Notez que l’hiver, de février à avril, il fait plus froid et le niveau d’eau est plus haut, alors on voit davantage de reptiles et d’alligators, puisqu’il s’exposent au soleil pour se réchauffer. À l’automne, à l’été et au printemps, l’eau est plus basse, ce qui attire plus de mammifères comme les vaches, qu’on voit brouter l’herbe, les pieds dans l’eau!

Suggestion: choisir la balade au coucher du soleil, pour profiter de la clarté, puis admirer le soleil couchant et enfin se remettre à observer les animaux à l’aide d’une lampe de poche. Trois ambiances en une seule excursion!

Wild Florida est le site du Gator and Wildlife Park, à ne pas confondre avec un autre lieu, nommé Gatorland, qui abrite aussi des alligators et autres animaux des marais. Des spectacles d’animation où le public est mis à contribution (tenir une tarentule dans la main ou un immense serpent dans les bras, ou encore faire de la pseudo-lutte avec un alligator!), un circuit de tyrolienne surplombant un étang et ses alligators, accessible aux personnes en fauteuil roulant depuis janvier 2016, et un tour du domaine en petit train touristique occuperont petits et grands une bonne partie de la journée.

En mai 2015, Gatorland a inauguré le coin «Gator Spot» au parc d’amusement Fun Spot America à Orlando où les visiteurs sont invités à toucher, tenir et nourrir des alligators, et même de se faire prendre en photo avec ces «sympathiques» bestioles. La vedette est l’alligator leucique Bouya, de couleur blanche et aux yeux bleus, leucique signifiant que l’animal a perdu une partie de sa pigmentation et est donc de couleur blanche ou pâle, semblable aux albinos, mais aux yeux bleus plutôt que rouges.

Il existe aussi un Fun Spot America à Kissimmee, près de la Vieille ville (Old Town), un quadrilatère d’une cinquantaine de boutiques et de restaurants. Fun Spot Kissimmee possède le plus haut manège de type Skycoaster au monde, à 91 mètres d’altitude. Bien attachés, les courageux se précipitent du haut de la tour et ils se balancent dans le vide jusqu’à leur «atterrissage», non sans avoir eu bien des émotions fortes!

À côté des deux Fun Spot (Kissimmee et Orlando) se trouvent deux succursales du Royaume du Chocolat (Chocolate Kingdom), une entreprise familiale qui fabrique du bonheur à déguster! La visite guidée d’environ 45 min s’adresse aux enfants de 4 ans et plus, et aux plus grands, aussi!

Enfin, par un beau jour de pluie ou de canicule extrême, rendez-vous aux magasins d’entrepôt (outlets) pour acheter de grandes marques à très bas prix. Le complexe Orlando Premium Outlets secteur Vineland Ave. compte environ 150 magasins. Un vrai village d’aubaines!

Le parc de VR Tropical Palms !

À Kissimmee, le Tropical Palms est un choix très apprécié pour sa situation géographique, proche de toutes les attractions de la région d’Orlando. Ce parc de 254 terrains de camping s’adresse à toute la famille: jeux et activités organisés, films du cinéma extérieur à visionner à partir de la piscine (chauffée!), un camp pour les enfants (Kids Camp), des repas communautaires, des cours de danse, des parties de cartes, des spectacles musicaux, des terrains de volleyball et de bocce (pétanque à l’italienne), un minigolf, un centre de mise en forme, des sentiers de vélo… De plus, les chiens y sont admis. Il faut savoir aussi que le billard et les jeux vidéos sont réservés aux 18 ans et plus.

Les familles apprécient particulièrement que ce parc soit à la fois abordable et près de Disney World et de la Old Town, pour ses restaurants. Il y a des terrains et des cabines (petits chalets; pratiques si vous recevez de la visite!) pour tous les budgets, par exemple des emplacements pavés et d’autres sur la terre gazonnée. Ces derniers sont moins chers; et nous vous conseillons de prévoir des carpettes à l’entrée du VR, comme le suggère judicieusement un habitué. Des campeurs ont souligné que le Tropical Palms est membre de Passport America, ce qui permet d’obtenir une réduction de 50 % sur le tarif quotidien; on s’informe ici.

Le Tropical Palms est assez proche de toutes les attractions, donc, tout en étant assez éloigné pour qu’on se sente en pleine nature. Il y a un étang où vivent des alligators et un boisé d’où on aperçoit des cerfs de Virginie (communément appelés chevreuils).

C’est un parc qui plaira tant aux familles qu’aux retraités. Si ces derniers ne peuvent héberger leurs enfants et petits-enfants en visite (rappelez-vous, Disney World est à une dizaine de minutes!), ils apprécient de pouvoir les loger dans les petits chalets sur le site du Tropical Palms. N’est-ce pas l’endroit idéal? Un bon point pour vous, si vous choisissez ce parc !

 

Destination Évasion : le parc Viewpoint RV & Golf de Mesa en Arizona

0301viewpt-007

Le paradis des golfeurs et des randonneurs!

Située dans le comté de Maricopa, dans l’État de l’Arizona, Mesa est une ville de banlieue à environ 30 km de Phoenix et compte environ 500 000 habitants. Elle se trouve sur un plateau à 378 m d’altitude, ce qui lui a valu le nom de mesa, signifiant «table» ou «plateau» en espagnol. Les premiers colons étaient des pionniers mormons, qui fondèrent la ville en 1878.

Le climat chaud et sec en hiver, en moyenne de 26 °C à 28 °C, est idéal pour aller jouer au golf! L’Arizona mise d’ailleurs sur ce sport pour mousser sa popularité auprès des retraités venus pour un long séjour. Pas besoin d’aller loin: un terrain de 18 trous de compétition se trouve à même le parc Golf & RV Resort à Mesa, en plus d’un 9 trous dit exécutif (pas pour la compétition, alors il n’y a pas de presse à jouer!). Dans les alentours, on peut faire de la randonnée pédestre, de la baignade, de la pêche, du vélo…

La nature à perte de vue

Mesa est entourée du désert de Sonoran et de la Forêt nationale de Tonto (Tonto National Forest). Amusant, ce mot signifie «fou» en espagnol! On ne sait pas qui était ce fou qui a donné son surnom à cette forêt, mais c’est sans doute lié au fait que de nombreux chercheurs d’or ont passé leur vie à espérer tomber sur des filons qui les enrichiraient, sans succès… de quoi virer dingue!

L’immensité et la diversité du territoire de Tonto, qui couvre près 3 millions d’acres (12 140 km²!), en fait un spectaculaire parc qui passe de la sécheresse du désert à quelque 400 mètres (1300 pieds) d’altitude aux montagnes couvertes de pins à 2400 mètres (7900 pieds). Les activités de loisir sont donc des plus variées: randonnée dans le désert et en forêt, baignade dans les lacs, etc. Cela donne un terrain de jeu fréquenté différemment selon les saisons: le désert étant… déserté durant les canicules estivales, et arpenté davantage l’hiver, tandis que les montagnes boisées et les rivières Salt et Verde sont un havre de fraîcheur en plein été.

Quand on a établi la zone de conservation de la Forêt nationale de Tonto en 1905, c’était dans le but de protéger les ressources d’eau naturelle, car la forêt en génère assez pour alimenter six réservoirs d’eau. La Forêt a été divisée en huit zones naturelles sauvages fédérales (wilderness areas), qui sont en quelque sorte des parcs fédéraux: Four Peaks, Hellsgate, Mazatzal, Pine Mountain, Salome, Salt River Canyon, Sierra Ancha et Superstition.

La zone nommée Superstition est composée des monts de la Superstition (Superstition Mountains). Dans ce parc, on fait de l’escalade au pic Weaver’s Needle, à l’est de la montagne de la Superstition, près de l’endroit présumé où se trouverait la mine d’or du Hollandais perdu (en anglais, Lost Dutchman’s Gold Mine). Une des superstitions de l’endroit – et qui rappelle qu’il y avait des chercheurs d’or fous, dans la Forêt de Tonto! – est cette histoire d’un immigré allemand, erronément surnommé le Hollandais (deutsch en allemand et dutch en néerlandais), qui avait supposément trouvé une mine d’or gardée secrète. Sur son lit de mort en 1891, il aurait révélé l’endroit à la dame chez qui il logeait, mais on n’a jamais retrouvé la mine. Une autre superstition est que les indiens Apaches croyaient qu’un trou quelque part dans les monts de la Superstition conduisait directement dans le bas-monde, soit l’enfer…

Un parc d’État a été créé dans cette zone: le Lost Dutchman State Park. http://azstateparks.com/Parks/LODU/

Tonto National Forest: http://www.fs.usda.gov/tonto/

Parc de VR Viewpoint Golf & RV :

az-viewpoint-tennis-wide-view

Le parc de véhicules récréatifs Viewpoint Golf & RV Resort à Mesa est idéalement situé tout près de la Forêt nationale de Tonto au pied des monts de la Superstition, mais aussi proche des commodités de la ville et de la vie culturelle (théâtre, cinéma, arts…). Certifié exclusivement pour les personnes retraitées âgées de 55 ans et plus, il compte 331 emplacements et est ouvert 365 jours par année.

Séjourner dans ce parc permet de découvrir Mesa, si ce n’est déjà fait, pour la chaleur de son climat, ses golfs et ses nombreuses possibilités d’excursion dans une nature époustouflante, du désert à la forêt !

Viewpoint Golf & RV Resort: www.viewpointrv.com/

Info touristique de la ville de Mesa: www.visitmesa.com/