Le meilleur itinéraire routier pour vos 30 jours en Arizona!

Bien que l’Arizona possède de nombreux parcs de VR dans l’ensemble de l’État, l’accès à la plupart d’entre eux est restreint en fonction de l’âge (autrement dit, ils visent une clientèle d’au moins 55 ans), c’est pourquoi l’État est reconnu pour attirer tous les hivers des retraités migrateurs venant du Canada et des États du nord, au climat plus froid. Cependant, il est tout aussi majestueux et plein de vie pendant le printemps, l’été et l’automne.

Quel que soit le moment de votre visite, vous aurez amplement de quoi remplir votre séjour de 30 jours en Arizona si vous planifiez votre voyage en fonction de notre itinéraire dans l’État du Grand Canyon. Si vous avez une jeune famille, n’oubliez pas de demander si les terrains de camping où vous prévoyez de séjourner sont restreints en fonction de l’âge ou accueillent volontiers les familles.

Nous partirons du sud-est de l’État, passerons par Phoenix vers le Grand Canyon, puis redescendrons en nous arrêtant dans un lieu qui pourrait vous surprendre, avant d’attraper le train de 3 h 10 pour Yuma dans le sud-ouest.

Tucson (Jours 1 à 5)

Nous commençons notre voyage dans le sud-est de l’État parce que cet itinéraire présente le meilleur panorama pour admirer la géographie étonnamment diversifiée de l’Arizona, mais également parce qu’il convient particulièrement bien à la traversée de l’État. En venant d’El Paso, au Texas, vous prendriez l’autoroute 25 au sud du Nouveau-Mexique, jusqu’à Tucson.

Si vous rêvez d’aller à Albuquerque, il pourrait être plus approprié de traverser l’Arizona du nord au sud, mais nous recommandons quand même de visiter Tucson, ça en vaut le détour.

Pourquoi?

Eh bien, avec une population dépassant tout juste le demi-million, Tucson possède les installations d’une grande cité, tout en conservant son ambiance de ville moyenne, au cœur d’un site époustouflant.

Où séjourner

Le parc de VR Voyager, idéalement situé, vous donne l’occasion de voir tout ce que Tucson a à offrir. Une fois sur les lieux cependant, il est bien possible que vous n’ayez plus envie de quitter le parc. Car c’est le nec plus ultra des parcs de VR. Voyager a tout ce dont a besoin un VRiste et bien plus : piscine, allées de pétanque, tables de billard, terrain de golf, tennis léger, bain-tourbillon et sauna, et un chalet principal, pour ne nommer que quelques-unes des commodités.

Quoi faire à Tucson

La montagne noire

Le nom de Tucson est issu d’un mot amérindien qui signifie « au pied de la colline noire » et il suffit de jeter un coup d’œil à Tucson pour comprendre. La ville se niche à la base de ce que l’on appelle maintenant le Sentinel Peak, qui est formé principalement de roche volcanique noire appelée basalte. Cette montagne n’offre pas qu’un cadre magnifique, mais également un lieu de randonnée et un point de vue imprenable sur la ville.

Forêts alpines et ski

Oui, vous avez bien lu! L’Arizona n’évoque bien souvent pour la plupart des gens qu’une grande étendue désertique, mais Tucson est située sur un plateau élevé et le Mt. Lemmon, qui se trouve au nord de la ville, est si élevé qu’il abrite une forêt alpine!

Au cours des mois d’hiver, on peut même skier au Mount Lemmon Ski Valley. Il convient de préciser qu’en raison de son altitude, il neige parfois à Tucson. Alors si vous cherchez un endroit où vous prendre congé du froid de l’hiver, il vaut mieux aller ailleurs dans l’État.

Explorer la nature

Tohono Chul (un bistro dans un jardin), les jardins botaniques de Tucson, l’Arizona-Sonora Desert Museum, et les parties est et ouest du parc national Saguaro (où poussent par milliers la plupart des cactus les plus populaires de l’Arizona) font de Tucson le paradis des amoureux de la nature.

Pour fuir la chaleur, vous pourriez vous aventurer sous terre et explorer le Colossal Cave Mountain Park ou le Kartchner Caverns State Park.

Phoenix – Mesa (jours 6 à 12)

À moins de deux heures de Tucson, se trouve la capitale, qui est également la plus grande ville : Phoenix.  Plus de 16 millions de personnes s’y rendent chaque année et la raison n’est pas difficile à comprendre : tout comme la créature mythique dont elle tire son nom, Phoenix et chaleur sont étroitement associées. Aucun autre endroit aux É.-U. ne convient mieux aux bains de soleil, car cette ville se trouve au centre de ce que l’on appelle la « vallée du soleil ».

Où séjourner

Le Parc de VR Mesa Spirit est populaire en raison de sa grande taille – il possède plus de 1 600 espaces et l’ensemble des commodités d’un terrain de camping traditionnel (dont trois piscines, des bains-tourbillon, un centre de conditionnement physique, un mini-golf, des courts de tennis et une salle de réception). On peut s’y adonner à une foule d’activités. En fait, grâce à la présence 24 h sur 24, 7 jours sur 7, de coordonnateurs d’événements, ce parc est l’endroit tout désigné pour un long séjour.

Le parc de VR Monte Vista, situé au pied des monts de la Superstition, est l’un des quelques parcs de VR de l’Arizona destiné à tous les âges. C’est un excellent terrain de camping qui possède son propre café bar et propose une foule de sports et d’activités pour vous occuper. Vous ne manquerez pas de vous détendre en profitant de la vue qu’offrent en toile de fond les spectaculaires montagnes.

Le golf et parc de VR ViewPoint se trouve également dans la populaire ville de Mesa au pied des monts de la Superstition, en Arizona. Il propose un terrain de golf bien entretenu et une communauté d’adeptes du VR. À l’extérieur de la Forêt nationale de Tonto, Viewpoint offre des scènes panoramiques que vous pouvez admirer de votre VR ou maison mobile sur les lieux.

Que faire

Le Montezuma Castle et le Montezuma Well offrent tous deux un aperçu unique (et à couper le souffle) de la vie des autochtones qui ont déjà régné sur la région.

C’est à Lake Havasu que se trouve le London Bridge… oui, exactement, le pont de Londres. Un entrepreneur nommé Robert Paxton McCulloch acheta l’ancien pont de Londres, l’expédia brique par brique et le reconstruisit sur le lac (une rumeur veut qu’il pensait avoir acheté l’iconique Tower Bridge, mais les habitants n’y croient pas).

Phoenix est La Mecque des amateurs de sports. Vous trouverez ici les Suns de Phoenix (basketball), les Diamondbacks de l’Arizona (baseball), les Coyotes de l’Arizona (LNH) et les Cardinals de l’Arizona (NFL). Le Parc national de Tonto se trouve à une courte distance en voiture, tout comme le Sonoran Desert National Monument.

Flagstaff, Arizona (jours 14 à 23)

Flagstaff se trouve à proximité de certains des sites les plus impressionnants des États-Unis. Pas mal pour une ville du nord de l’Arizoma d’à peine plus de 70 000 habitants.

Où séjourner

Le meilleur endroit où séjourner près de Flagstaff est sans aucun doute les parcs de VR de la Verde Valley, bien connue pour ses paysages désertiques et montagneux. Situé sur la rivière Verde, oasis de 300 acres se trouvant dans le haut désert de l’Arizona, le parc de VR a tout pour lui : la beauté majestueuse des Red Rocks au nord, la Mingus Mountain à l’ouest, la Hackberry Mountain au sud et les magnifiques vignobles Alcantara à côté (c’est l’idéal pour faire une dégustation de vis en soirée)!

Profitez de votre séjour pour faire du kayak et ne manquez pas de faire une ballade en voiture dans Sedona pour admirer le paysage. C’est l’endroit idéal pour s’arrêter le long de l’I-17 que vous voyagiez plein sud vers la Ceinture de soleil ou que vous retourniez à la maison. La température oscille entre 8 °C (46 °F) et 26 °C (78 °F), du début de l’automne jusqu’à la fin du printemps. Rien ne peut vous empêcher de sortir, car les journées ensoleillées et la chaleur ne manquent pas.

Le Grand Canyon

Pour la plupart des gens, l’Arizona évoque la plupart du temps le Grand Canyon. Cette merveille de la nature s’étend sur 445 km de long, 29 km de large par endroits, et plus d’un kilomètre et demi de profondeur. On peut camper dans le parc national du Grand Canyon, ce qui est probablement la meilleure façon de profiter au maximum de ce site exceptionnel.

Le Pueblo considérait le canyon comme un site sacré, et vous comprendrez immédiatement pourquoi, même si vous ne partagez pas leurs croyances. Voir le Grand Canyon est réellement une expérience unique dans une vie.

Meteor Crater

Souvent occulté au profit du Grand Canyon, le Meteor National Park est relativement proche de Flagstaff. Bien qu’il ne soit pas aussi vaste que le Grand Canyon, il est tout aussi impressionnant en soi. Mesurant plus de 1127 mètres de diamètre sur 170 mètres de profondeur, ce site d’impact vieux de 50 000 ans est tout bonnement stupéfiant. La météorite qui a causé cet énorme impact était probablement composée d’un mélange de nickel et de fer, et avait un diamètre de plus de 48 mètres.

Observatoire Lowell

L’un des observatoires les plus anciens et les plus importants d’Amérique, l’observatoire Lowell, est devenu une attraction touristique pour les scientifiques, les amateurs de science et les autres visiteurs. C’est à Lowell qu’on a découvert Pluton, et, bien qu’il ait été établi en 1894, l’observatoire est toujours utilisé aujourd’hui.

Yuma (jours 24 à 30)

Yuma se trouve à l’extrémité sud-ouest de l’État de l’Arizona, à la frontière du Mexique et de la Californie, ce qui en fait en arrêt idéal si vous vous dirigez vers la Californie. Elle n’a peut-être pas la majesté du Grand Canyon, la beauté naturelle de Tucson ni les attractions propres à une grande ville de Phoenix, mais si vous venez en Arizona pour la température, c’est à Yuma que vous devez aller.

C’est l’endroit le plus sec, le plus ensoleillé et le moins humide des États-Unis contigus. C’est également Yuma qui possède le plus de journées où la température maximale est d’au moins 32°C – 175 jours par année pour être exact – et c’est l’endroit le plus ensoleillé dans le monde, alors que l’ensoleillement occupe 90 % des heures diurnes.  

Où séjourner

Le climat et l’emplacement de Yuma en font une destination populaire; c’est pourquoi on y retrouve tant de parcs de VR. Araby Acres est l’un des terrains de camping les plus populaires de Yuma, en raison de son magnifique paysage, mais vous trouverez de la beauté et une foule de commodités aux parcs de VR Desert Paradise; Foothill Village et Mesa Verde.

Que faire

Le Imperial National Wildlife Refuge s’étend le long du fleuve Colorado et comprend à la fois des étendues désertiques et des terres humides, ce qui en fait un lieu de prédilection pour les amateurs de randonnée, d’ornithologie, de pêche ou de navigation.

Le Gateway Park offre des plages et un milieu riverain propice à la relaxation et à la détente pour les familles qui désirent passer du temps en harmonie avec la nature. Si vous voyagez avec un chien, il adorera passer du temps ici!

La Yuma Crossing National Heritage Area a été fondée pour rendre un hommage historique au site Yuma Crossing, et elle offre également un certain nombre de magnifiques parcs et aires historiques de randonnée.

La Camel Farm est un excellent endroit pour voir des chameaux, bien sûr, mais aussi beaucoup d’autres espèces animales. Les enfants adoreront le zoo pour enfants et les amoureux de la nature saisiront l’occasion de voir des buffles d’eau dans leur habitat naturel.

Que vous retourniez à la maison ou mettiez le cap sur le Mexique ou la Californie après votre séjour à Yuma, vous serez heureux d’avoir pris le temps d’apprécier la beauté et le climat de ce lieu historique.

C’est votre voyage, adaptez-le à vos goûts!

Cet itinéraire n’est qu’un point de départ. Que vous décidiez de le suivre à la lettre ou d’en créer un différent, si vous souhaitez obtenir des conseils sur les lieux à visiter en Arizona et sur les meilleures périodes pour le faire, n’hésitez pas à appeler notre équipe du service à la clientèle, au 1-877-570-2267 ou à visiter RVontheGo.com pour en savoir plus.

10 bonnes raisons de séjourner en Arizona

La Floride, vous la connaissez un peu, moyennement ou même beaucoup. Quant au Texas, vous commencez à être familier avec lui comme destination de choix où passer l’hiver. Super ! Il est maintenant temps de vous tourner vers l’Arizona, un État coup de cœur dans le sud-ouest du pays, le 6e plus vaste des États-Unis et le 15e plus peuplé. Ses paysages variés – des forêts du nord aux déserts du sud – et son temps clément toute l’année durant en font un territoire chéri par un nombre croissant de caravaniers.

Deux mots : Grand Canyon

Le Grand Canyon, situé au nord-ouest de l’Arizona, est d’une beauté telle que l’UNESCO l’a reconnu au patrimoine mondial de l’humanité en 1979. Le président américain Theodore Roosevelt, en poste de 1901 à 1909, l’a décrit comme étant « une merveille naturelle qui n’a pas son pareil dans le reste du monde ». En présence de cet incontournable, vous pouvez rester une heure, comme une semaine. Votre expérience variera selon l’entrée que vous aurez choisie. Sur place, on peut y faire de la randonnée pédestre, suivre une visite guidée à pied, à vélo ou sur le dos d’une mule, ou encore décider de le survoler à bord d’un hélicoptère ou d’un petit avion.

La grande nature à son meilleur

Les paysages sont grandioses en Arizona et pas seulement au Grand Canyon : l’État ne compte pas moins de 22 parcs nationaux et 31 parcs d’État, en plus des parcs régionaux et autres espaces verts qui égaient les 91 villes érigées sur le territoire. Figure emblématique du sud de l’Arizona, dont l’imposante beauté domine le paysage désertique dans lequel il pousse, le cactus Saguaro peut être admiré dans le bien nommé Saguaro National Monument, tout près de Tuscon, la 2e ville de l’État en termes de population (après Phoenix, la capitale, située à 200 km au nord). Aux pieds de ce géant pouvant atteindre 60 pieds de hauteur et dont les « bras » ne commencent à pousser qu’une fois que la plante a atteint 95 ans, on se sent bien petit… La liste des attraits à voir pourrait presque l’allonger à l’infini : il y a le Parc national de la forêt pétrifiée et ses paysages uniques, le parc national des cavernes Kartchner, les arbres de Josué de la Hualapai Valley, la portion saisissante du fleuve Colorado que l’on appelle Horseshoe Bend, Red Rock State Park, pour ses roches rouges et son ciel étoilé, et bien plus encore…

Du soleil et encore du soleil

Il vous faudra trouver un autre sujet de conversion : parler de la météo devient rapidement ennuyant en Arizona puisqu’il y fait soleil presque tout le temps ! Au sud-ouest, le soleil brille sur la ville de Yuma, par exemple, en moyenne 313 jours par année. À Mesa, au centre, tout près de Phoenix, c’est en moyenne 301 jours par année qu’il fait beau. Voilà qui donne envie de prendre la route pour s’y rendre à l’instant même, n’est-ce pas ?

La température parfaite

Lorsque l’on regarde les photos des déserts de l’Arizona, on peut facilement s’imaginer qu’il règne une chaleur torride sur l’État douze mois par année. Erreur. Dans les régions les plus appréciées des caravaniers voyageurs, au centre et au sud, le thermomètre affiche en moyenne entre 21 et 25oC de décembre à mars. Le temps idéal, quoi ! Les mois d’été, par contre, c’est différent. Le mercure peut y monter jusqu’à plus de 40oC. On évite ou alors on ne se déplace pas sans bouteille d’eau et on s’assure du bon fonctionnement du climatiseur de son véhicule récréatif avant le départ !

Y vivre et s’y divertir coûte moins cher

Passer plusieurs semaines par année en Arizona, voire plusieurs mois, peut être un choix financièrement intéressant. Voyez-vous, le coût de la vie dans plusieurs catégories qui concernent directement les caravaniers voyageurs (notamment la restauration, les vêtements, les spectacles et autres divertissements) y est moins cher que dans le reste des États-Unis.* Mieux encore, les régions de Mesa et de Yuma, où sont situés plusieurs parcs de VR du réseau Encore, sont reconnues comme étant plus économiques globalement que dans le reste de l’État. On aime quand notre dollar se rend plus loin !

Miam! On mange bien dans le Sud-Ouest

Vous aimez bien manger ? En Arizona, vous serez servi, l’État étant le nouvel eldorado des gastronomes. Mieux encore, on y offre des délices à tous les prix. La créativité des restaurateurs de la capitale est à son meilleur pendant le festival Devour Phoenix, un événement sympathique qui donne chaque année, à la fin février, une place de choix aux chefs et aux fournisseurs d’ingrédients locaux. Par ailleurs, la ville de Tuscon est la première ville américaine à avoir été nommée ville gastronomique par l’UNESCO. Elle doit cet honneur, reçu en 2015, à ses restaurants qui offrent une cuisine novatrice aux influences multiculturelles, mais aussi à son patrimoine culinaire fortement influencé par le Mexique, tout près, et à son utilisation responsable des ressources alimentaires. Tout ça met l’eau à la bouche, n’est-ce pas ? Pour arroser vos repas, sachez que 70 microbrasseries sont réparties sur le territoire de l’Arizona. Santé !

Le sport professionnel

Regarder des matchs de sport professionnel à la télé, c’est bien. Voir deux équipes s’affronter en direct, c’est vraiment palpitant ! En Arizona, les amateurs de sport sont servis. La ville de Glendale, en banlieue de Phoenix, par exemple, est l’hôte de deux équipes professionnelles, les Cardinals au football et les Coyotes au hockey. Phoenix elle-même s’enorgueillit quant à elle de la présence des Diamonbacks, une équipe de baseball qui a remporté la Série mondiale en 2001. Et parlant de baseball, des fans de partout au pays se rendent en Arizona en mars pour assister au camp d’entraînement de 15 équipes de baseball majeur qui a lieu dans 10 stades différents, tous dans la grande région de Phoenix (donc à proximité de boutiques, restaurants et attractions que voudra découvrir la conjointe ou le conjoint que le sport professionnel ennuie !).

Des festivals à tous les jours

Un grand nombre de caravaniers adorent participer à des festivals, des événements toujours divertissants souvent offerts à prix attrayants et qui permettent de vivre des expériences uniques. L’ambiance chaleureuse, les spectacles en plein air et la nourriture de foire sont irrésistibles. Bonne nouvelle : en Arizona, il y a un festival ou une foire au programme presque chaque jour de l’année ! Certains célèbrent des traditions culturelles, artistiques ou culinaires, d’autres des événements historiques et d’autres encore sont centrés autour de grandes fêtes ou même d’un type d’animal. Le site visitarizona.com les répertorie sous la rubrique Events.

On revit l’histoire à Tombstone

La conquête de l’Ouest est une période fascinante de l’histoire américaine. Si vous avez passé une partie de votre jeunesse à regarder des westerns, vous voudrez absolument faire un arrêt dans le sud-est de l’État, à Tombstone, pour ses musées historiques, ses bâtiments bien préservés, son champ de mine légendaire et ses animations multimédias qui font revivre la conquête de l’Ouest comme si on y était. Nommé Lieu historique national, cette célèbre ville a été le théâtre de la fusillade la plus connue de l’histoire de l’Ouest des États-Unis, O.K. Corral, reconstituée dans tant de westerns. Elle y est « rejouée » de façon enlevante, pour qu’on en comprenne les enjeux.

Plus de 22 parcs de VR Encore et campings Thousand Trails

Que vous soyez de passage pour quelques jours ou que vous ayez décidé d’y passer tout l’hiver, il y a un parc de VR Encore ou un parc Thousand Trails pour vous en Arizona. Rendez-vous sur rvonthego.com et commencez votre recherche.

 

*Source : bestplaces.net

Mesa, Arizona: une porte ouverte vers les grands espaces du Sud-Ouest américain

Située à une quinzaine de minutes à l’est de Phoenix, capitale de l’Arizona, la ville de Mesa vit de moins en moins dans l’ombre de son imposante voisine. Avec une population en forte croissance qui atteint presque le demi-million d’habitants, répartis sur un territoire très étendu, Mesa attire un nombre sans cesse grandissant d’amateurs de plein air et de soleil.

Les vacanciers qui fuient les rigueurs de l’hiver connaissent bien sûr le climat chaud et sec de la région et ne se font pas prier pour profiter de ses 325 jours d’ensoleillement par année, en moyenne ! Mesa compte également un autre atout dans son jeu : selon le plus récent palmarès de l’influent site TripAdvisor, elle est la destination hivernale la plus abordable de tout l’Ouest américain. Rien de moins !

Des randonnées pour tous les goûts

À votre arrivée à Mesa, vous ne tarderez pas à réaliser que les choix de sorties en nature y sont très nombreux. Pour une première excursion qui ne présente pas un niveau de difficulté trop élevé, le Usery Mountain Regional Park est l’une des meilleures options qui soient. Situé à l’extrémité est de la ville, ce parc contient une grande variété de plantes et d’animaux typiques de cette partie du désert de Sonora. Pour un prix d’entrée de 6 $ par véhicule, vous aurez accès à plusieurs sentiers, dont le spectaculaire Wind Cave Trail, qui mène à une grotte creusée par le vent au sommet d’un pic montagneux. Au bout d’une marche de 2,5 km, vous serez récompensés par une vue panoramique sur la région.

En continuant votre route un peu plus loin vers l’est, vous atteindrez la Forêt nationale de Tonto, la cinquième plus grande des États-Unis. Ici, les sentiers s’allongent et les efforts à fournir pour les parcourir s’intensifient. Mais le magnifique décor désertique en vaut la peine ! En vous procurant une passe quotidienne au coût de 8 $ par personne, vous pourrez partir à la rencontre de lieux parfois étonnants, comme une réplique d’un camp minier ou une petite ville fantôme. Avant d’arriver, consultez la liste des sentiers sur le site www.fs.usda.gov/tonto.

Vous avez envie d’une promenade sur le plat ? Au Park of the Canals, dans la partie nord de la ville, on peut contempler des ruines préservées qui illustrent les exploits d’ingénierie du peuple Hohokam, qui a construit un réseau complexe de canaux permettant d’irriguer la région, avant l’arrivée des premiers colons européens. Le parc, dont l’accès est gratuit, contient aussi un jardin botanique riche en plantes désertiques.

À quelques minutes de là, vous trouverez le sympathique magasin d’époque Orange Patch, où vous pourrez vous procurer une grande variété d’agrumes cueillis tout juste à l’arrière, dans un verger de plusieurs acres. Les prix sont imbattables et les fruits ont la réputation d’être plus savoureux qu’à peu près partout ailleurs.

Des découvertes en ville aussi

Mesa a également beaucoup à offrir lorsqu’on quitte les sentiers pédestres pour se diriger vers le centre-ville. Ses principaux attraits sont réunis autour de Main Street, une artère où abondent les restaurants abordables – en particulier ceux d’origine mexicaine – et les commerces de tout genre. Du côté des institutions culturelles, mentionnons le musée d’histoire naturelle de l’Arizona (Arizona Museum of Natural History), qui mérite amplement qu’on s’y arrête pour son exposition permanente sur les dinosaures, tout comme pour ses expositions temporaires. L’entrée est de 12 $ par personne. À deux coins de rues de là, le complexe du Mesa Arts Center présente des spectacles dans quatre salles, dont une de 1 600 places.

Soyez près de tout !

À 5 km du centre-ville, le Parc de VR Mesa Spirit représente assurément le meilleur rapport qualité-prix que l’on puisse trouver à Mesa. L’un des quatre centres de villégiatures du réseau Encore dans la région, ce parc de VR de près de 1 700 places offre une gamme complète de services et toutes les commodités recherchées par les caravaniers. En résidant dans ce parc réservé aux adultes, vous profiterez d’un accès rapide à une foule d’activités à proximité : parcours de golf, endroits où pêcher, centres commerciaux et casinos. Et que dire des trois piscines chauffées que possède le site, de ses cinq bains à remous et de ses nombreux terrains de tennis, de pétanque et de fer à cheval ?

Lors de votre séjour à Mesa, attendez-vous à être conquis par les grands espaces et l’air du désert du Sud-Ouest américain !

Découvrez le Parc de VR Fiesta Grande de Casa Grande, Arizona!

Il est situé entre Tucson et Phœnix, dans la petite communauté de Casa Grande. Entourée de déserts et de terres agricoles, Casa Grande n’est pas aussi bondée ni trépidante que les grosses villes des environs. C’est pour cela que les retraités migrateurs se rendent au parc de VR Fiesta Grande, qui est parfaitement situé près des quartiers périphériques de la ville.

À votre première arrivée au parc de VR Fiesta Grande au volant de votre motorisé, vous serez impressionné par la vaste et longue allée menant au bureau d’accueil. Vous serez sans doute surpris de voir une longue piste de stationnement pouvant accueillir plusieurs VR pendant l’inscription, ce qui diffère de lieux où vous avez peut-être dû garer votre véhicule dans la rue.

Ensuite, vous serez charmé par le personnel aimable qui prend le temps de vous guider dans la trousse d’information sur le parc et ses 767 emplacements. Après cela, on vous accompagnera à votre emplacement et on vous indiquera où vous garer en toute sécurité.

Certains établissements dressent de longues listes d’activités qui ne se passent pas toujours comme prévu une fois que vous êtes sur place. Au parc de VR Fiesta Grande, vous trouverez un club de courtepointes actif, deux piscines, un bain-tourbillon, une salle de billard, un centre informatique et un club informatique actif, une salle de sport et des salles d’artisanat, ainsi que de nombreuses autres salles, dans divers lieux du parc, offrant une myriade d’activités intérieures. Les activités de plein air comprennent des terrains pour le jeu de palet et de fers à cheval, un mini terrain de pratique pour le golf, un vert et un terrain de pickle ball.

Il y a un magnifique parquet de danse en bois lustré où d’excellents artistes vous divertiront et vous feront danser. Si jamais il vous reste un peu de temps, le coordonnateur des activités permanent pourra vous proposer un vaste programme de cours, de soupers, de visites et d’autres projets. Ce parc est reconnu pour le plaisir et les activités qu’il offre. Tout au long de la journée, et ce jusque tard dans la nuit, les résidents se promènent, font du vélo, et s’arrêtent ici et là pour se visiter les uns les autres.

Le terrain est doté de grands arbres mûrs, qui offrent une ombre agréable pour prendre une pause à l’abri des chauds rayons du soleil. Ils font intimement partie de l’atmosphère détendue. Le calme qui y règne n’est pas interrompu par le bruit de jets et du passage incessant d’hélicoptères comme c’est le cas dans des villes plus au sud.

En plus d’être un parc tranquille et agréable, il est idéalement situé pour explorer la région. À quelques kilomètres plus au sud, en effet, on retrouve le Picacho State Park, entourant le Picacho Peak, une ancienne formation volcanique. La piste de randonnée menant au sommet, bien qu’assez laborieuse, offre des vues imprenables sur le désert environnant. En passant, Picacho est un mot espagnol signifiant pic, donc son nom traduit en français est le « pic Pic »!

Vous pouvez vous diriger vers le nord-est de Phœnix, vers les monts de la Superstition où, selon une légende ancienne, un Hollandais a découvert puis perdu un filon d’or. La mine d’or du Hollandais perdu a attiré un grand nombre de gens à la recherche d’une fortune présumée se trouver là, mais beaucoup d’entre eux auraient disparu. Pour pénétrer dans ces montagnes, il faut suivre une route escarpée et tortueuse appelée l’Apache Trail. C’est le chemin passant à travers les monts de la Superstition qu’empruntait une ancienne diligence à partir d’Apache Junction. Il est pavé jusqu’à Tortilla Flat, où se trouvent des parcs de VR sur terrain accidenté. La meilleure raison pour faire ce voyage est le paysage magnifique que vous découvrirez en passant au fond de profonds canyons surplombés de hautes falaises et admirerez à perte de vue lorsque vous vous trouverez en hauteur.

La route finit par un chemin de gravier et descend dans un profond canyon, puis fait une boucle pour revenir vers un large réservoir créé par le barrage Roosevelt. Ce réservoir recueille l’eau de la fonte des neiges provenant de la montagne et en laisse s’écouler aux fins d’irrigation. À l’extrémité ouest de la route se trouve Goldfield, un camp minier historique datant de 1890, très bien conservé. Vous pourrez y examiner de plus près les anciennes machines utilisées pour l’extraction minière à la Mammoth Mine.

Vous verrez que Casa Grande est une ville entourée de montagnes et bassins désertiques. Certaines zones sont couvertes d’épineux figuiers de Barbarie et de chollas, un genre de cactus aux aiguilles acérées qu’il est préférable de ne pas approcher. On dit que ses épines vous sautent dessus si vous vous approchez trop. En fait, ce n’est peut-être pas le cas, mais une fois qu’elles sont sur vous, il est très difficile de les déloger, même en utilisant un peigne ou une pince pour les retirer, elles vous collent même aux doigts.

Partout, on retrouve le saguaro, un cactus gigantesque. Pour voir quelques-unes des plus belles forêts de saguaros, prenez la route vers le sud de la ville, jusqu’à la Indian Highway 15 où vous pourrez admirer des saguaros aux multiples bras. Bien sûr, vous n’êtes pas loin de Tucson et du Saguaro National Park. Pendant que vous êtes dans cette région, prenez le temps de visiter le Old Tucson Studios et de marcher sur les traces de célèbres vedettes de westerns tel le grand John Wayne.

Casa Grande est une jolie ville centrale, et le parc de VR Fiesta Grande un excellent havre où vous arrêter quelque temps.

by James Stoness ©

Le Parc de VR Araby Acres à Yuma, AZ

Certains endroits se considèrent comme étant dans la « Vallée du Soleil. Yuma est, quant à elle, la « Maison du Soleil ». Le parc de VR Araby Acres est située dans les périphéries orientales de Yuma, assez près du centre-ville pour y accéder facilement.

Ce parc du réseau Encore possède 330 emplacements composés de maisons de parc et d’emplacements de VR. Les maisons de parc sont bien aménagés et bien entretenus avec de beaux arbustes fleurissants et de grands palmiers.

Les gens sont très sympathiques et serviables pour vous faciliter l’installation. Un grand nombre de résidents viennent du Canada.

Une des zones les plus agréables dans le parc est la petite lagune entourée d’herbe verte et de grands palmiers. Petit gibier d’eau errant ou insectes au choix dans l’herbe. Le bruit du vent sur les palmiers est tellement semblable au ressac des vagues de l’océan.

C’est une des zones de détente les plus agréables dans Yuma. L’atmosphère de ce domaine est une incitation de relaxation sur les quelques bancs du parc.  

Les deux piscines et les SPA procurent des moments de détente et aussi une opportunité de décrassage si vous avez expérimenté certaines des activités vigoureuses telles qu’une bonne séance d’entraînement dans la salle d’exercice ou le jeu de palets. Plusieurs invités aiment participer aux arts, l’artisanat et la sculpture du bois.

Le câble optionnel et l’accès au WIFI sont disponibles moyennant des frais et un point d’accès WIFI est situé dans le pavillon. L’emplacement idéal dans le parc est situé au sud du bureau principal, où vous trouverez un coin particulièrement calme de la propriété à apprécier.

Beaucoup de visiteurs sont ici pour profiter du soleil et de la chaleur qu’ils n’auront pas chez eux en hiver. Le shopping est accessible et abondant et c’est facile de passer au Mexique à Los Algodones. Les nombreux stationnements payants vous permettent de garer votre voiture et traverser la frontière pour vos achats. Le passage vers le Mexique s’opère sans soucis. Rentrer tôt si vous voulez éviter de longues files au retour.

Los Algodones est une véritable oasis médicale pour des milliers de visiteurs qui conservent leurs traitements jusqu’à ce qu’ils atteignent le Mexique où l’aide médicale est non seulement disponible, mais à des prix très bas. D’ailleurs beaucoup remplissent leurs prescriptions pendant leur séjour.

Yuma s’est développé au milieu des années 1800 profitant ainsi du grand nombre de mouvements de bateaux à vapeur à travers le fleuve Colorado. Les colons ont aussi emprunté cet itinéraire via Yuma pour traverser la rivière où c’était plus étroit. Yuma tient probablement sa célébrité de sa fameuse prison territoriale de Yuma qui n’a pas eu besoin de beaucoup de clôture parce que même si vous parvenez à vous échapper, le désert vous rattrapera. Cette région reçoit généralement environ 3″ de précipitation et il fait extrêmement chaud en été. Les visites sont disponibles si vous voulez visiter le State Historic Parc. Il y a plusieurs pistes calmes et faciles d’accès pour vos randonnées pédestres ou cyclable autour de la ville.

Au nord et au sud de Yuma se situent des acres considérables de terres agricoles. La culture des légumes et du foin produit plusieurs récoltes par an et permet à ces terres d’être très productives. Les énormes vergers de citron, de pamplemousse et d’oranges approvisionnent les étalages dispersés en bord de route pour que vous profitiez de la fraîcheur des fruits.

Il y a également des bosquets et des magasins de dattes que vous pourriez visiter pour acheter de grands paquets de dattes et savourer leur génial goût sucré.

Les propriétaires de VR apprécieront les brocantes et les marchés de VR autour de la ville ayant des milliers d’articles empilés hâtivement sur des étagères attendant votre découverte. Il y a tout type de pièces et de morceaux pour les bricoleurs.

L’impériale réserve faunique nationale a vu le jour après la formation d’un grand nombre de zones marécageuses par le barrage impérial, qui fournissent maintenant un habitat idéal pour une large variété d’oiseaux migrateurs. Il est clair que cette région est devenue verdoyante et attrayante, le désert sec et les montagnes en toile de fond.

Cette réserve de 26000 hectares protège 30 miles de la rivière inférieure du Colorado et peut vous procurer plusieurs jours de divertissement pendant que vous explorez. Vous remarquerez la rapidité par laquelle les variétés de plante changent lorsque vous revenez dans la rivière. Les lavages réduits l’eau du désert, le bois résistant et les arbres de fumée représentent un abri pour les lézards et les lapins.  Sur le terrain plus élevé, le palo verde, les buissons de créosote et cactus, parsèment le paysage. Tôt ou tard dans la journée  vous pourrez voir le cerf mulet et parfois aussi le mouflon des montagnes, se déplaçant vers le bas pour boire.

Yuma est une ville compacte étendue vers l’est des montagnes. La région est assez pour vous passionner, que ce soit pendant un mois, ou pendant l’hiver entier. Le Parc de VR Araby acres RV peut fournir une oasis de repos et détente.

Les centres de villégiature de Yuma en Arizona !

arabyacres_v3

Le climat idéal de Yuma, le paradis des campeurs!

Située dans le sud-ouest de l’État de l’Arizona, la ville de Yuma et sa région se trouve aux abords du fleuve Colorado et de son affluent, la rivière Gila, près des frontières avec la Californie au nord-ouest et le Mexique à l’ouest et au sud. Par l’effet d’attraction du merveilleux climat hivernal, la population de Yuma estimée à quelque 95 000 en 2015 double presque, quand plus de 85 000 retraités s’y installent durant les mois d’hiver.

Une météo imbattable!

Jouissant d’un climat désertique chaud et sec avec des hivers extrêmement ensoleillés et doux (et même chauds), « Yuma est la ville la plus ensoleillée de la planète selon le livre Guinness World Records, avec une moyenne de 4055 heures d’ensoleillement par année sur un maximum possible de 4456 heures, soit 91 % des journées d’ensoleillement possible dans une année », confirme Elizabeth Montoya, directrice adjointe des relations publiques du bureau de Guinness World Records North America.

Anecdote à ce sujet : inspiré par ce record, l’Office de tourisme de Yuma a remporté un prix pour la campagne touristique promotionnelle la plus innovatrice pour les 100 ans de l’État d’Arizona. On promettait en effet aux visiteurs de leur offrir gratuitement les repas dans les hôtels de Yuma les journées nuageuses durant l’année du centenaire. Résultat : du 11 août 2011 au 31 juillet 2012, il a fait soleil 365 jours de suite. Nombre de repas gratuits offerts aux touristes : ZÉRO!

Yuma est également la ville la plus sèche des États-Unis puisqu’elle ne reçoit que 75 mm de pluie par an – soit en moyenne seulement 16 jours dans l’année – et que l’humidité relative affiche une moyenne de 22,5 %. Quels beaux atouts météorologiques pour les snowbirds québécois voulant fuir les rigueurs de l’hiver et adoucir les douleurs de l’arthrite, des rhumatismes et d’autres maux n’aimant pas le froid!

Attraits touristiques

Yuma est donc une destination idéale quant à son climat, mais elle offre bien plus que du soleil. Les amateurs de pêche, de baignade, de ski nautique, de descente de rivière en tubes, de canot et de kayak profitent de la proximité du fleuve Colorado. Sur le plan historique, la région compte deux parcs rappelant le passé de Yuma : le parc historique d’État de la Prison territoriale (Yuma Territorial Prison) relatant la dure vie des prisonniers  – 3040 hommes et 29 femmes –, qui y ont séjourné de 1876 à 1909. azstateparks.com/Parks/YUTE/

Non loin, il y a un autre parc historique d’État appelé Quartermaster Depot. C’est un ancien dépôt militaire où on en apprend sur l’armée locale, mais aussi sur l’histoire du fleuve Colorado. azstateparks.com/Parks/YUQU/

Un autre attrait fort visité est le musée Castle Dome Mines et son village fantôme, sur le passé minier de la région. www.castledomemuseum.org/

Enfin, la proximité avec le Mexique est attrayante. La petite ville d’Algodones, dans l’État de la Basse-Californie au Mexique, est à seulement 11,2 km de Yuma. Elle attire des milliers de Canadiens et d’Américains qui profitent des soins de santé – médecins, dentistes et optométristes peu chers –, ou qui y vont juste pour le plaisir d’aller manger des mets mexicains dans leur pays d’origine!

curling Camping dans la région

Selon l’Office de tourisme de Yuma, la région compte 23 000 emplacements de camping pour véhicules récréatifs. Parmi ceux-ci, quelques centaines sont répartis dans sept centres de villégiature Encore, dont six sont certifiés exclusivement pour les personnes retraitées âgées de 55 ans et plus : Cactus Gardens RV, Capri RV, Desert Paradise RV, Foothill Village RV, Araby Acres RV et Mesa Verde RV. Le Suni Sands RV, seul parc de VR Encore à Yuma à ne pas être certifié pour les aînés, est reconnu comme étant le parc de RV le plus sympathique de Yuma (The Friendliest Park in Yuma).

Un long séjour hivernal à Yuma devrait vous convaincre d’y retourner tous les ans : non seulement la météo est idéale et il y a un bon nombre d’attraits culturels et de plein air dans la région, mais comme vous l’avez vu avec les sept centres de villégiature Encore, le choix des terrains de camping est vaste, si l’envie vous prend de varier!

Site de l’Office de tourisme de Yuma : www.visityuma.com

Bonnes vacances !