Destination Évasion: le [nouveau] parc de VR Forest Lake Village à Zephyrhills en Floride

Destination Évasion : le Forest Lake Village, près de Tampa

Amateurs de tranquillité et de chaleur humaine, adeptes de localités modernes peu fréquentées par les touristes, nous avons un joyau méconnu à vous présenter. Il s’agit de la ville de Zephyrhills. Située dans la région centrale de la Floride, cette banlieue du nord-est de Tampa, à 45 minutes des plages de la côte ouest de l’État, a vraiment tout pour plaire. Un exemple : le Forest Lake Village RV Resort, un parc de VR ouvert toute l’année, relativement petit – il compte 274 emplacements – et où l’on accepte les animaux domestiques. Cette nouvelle acquisition du réseau Encore est gérée par le dynamique Steven Bagiardi, un amateur de golf et de plongée sous-marine dont la passion dans la vie est tout simplement de rendre les gens heureux, à commencer par sa clientèle qu’il considère un peu comme sa famille élargie. « Je me suis fait un devoir d’apprendre à connaître les campeurs qui séjournent chez nous et de passer du temps avec eux. Je veux qu’ils se sentent tout à fait à l’aise lorsqu’ils sont avec moi. Je suis quelqu’un de social ; j’aime les gens ! », lance-t-il avec le sourire.

Une localisation idéale

Au cœur du comté de Pasco, la ville de Zephyrhills, dont la population atteint tout juste 15 000 habitants, est connue à travers toute la Floride pour son eau pure et cristalline. D’ailleurs, si son nom vous dit quelque chose, c’est probablement parce que vous l’avez lu sur une étiquette dans un supermarché des environs, puisqu’on l’embouteille à la source. Le bleu des sources d’eau de la région est d’ailleurs si éclatant qu’il attire même les parachutistes, qui viennent de partout pour profiter de la meilleure vue qui soit sur Zephyrhills !

Outre un coquet centre-ville à l’ancienne, où boutiques et restaurants ont pignon sur rue, à l’ombre des chênes, la ville compte une bibliothèque de qualité, modernisée en 2014, quantité d’espaces verts, un country club et un golf municipal, un grand parc à chiens, de même qu’un petit musée consacré à l’histoire des trains, le Zephyrhills Depot Museum. Ouvert au public le samedi, en matinée, il vous promet une visite particulièrement intéressante. À Zephyrhills, y trouverez également tout ce qu’il vous faut pour que votre quotidien au parc de VR se déroule bien : magasins à grande surface, épiceries et cliniques médicales.

Comme la ville se trouve en climat subtropical, les étés y sont chauds et humides, alors que les hivers sont généralement secs. La température moyenne annuelle est d’un confortable 22oC. On y enlève quelques degrés en janvier et février, pour en ajouter en juillet et en août.

À faire dans la région de Tampa

Si vous comptez passer quelques semaines – voire plusieurs mois – au parc de VR Forest Lake Village, vous avez tout intérêt à planifier quelques excursions dans la région de Tampa, le centre économique de la côte ouest de l’État. Gageons que de passer une journée à marcher dans les quartiers historiques d’Ybor City, où l’influence de la communauté latino-américaine s’observe partout, et d’Old Hyde Park, réputé pour ses boutiques haut de gamme, sera un agréable changement à votre routine quotidienne au camping !

La ville de Tampa est riche en contrastes fascinants : ses restaurants gourmets se comptent par dizaines et la place enviable qu’y occupent les arts de la scène en fait une destination prisée par les amateurs de théâtre et de spectacles de variétés. Par ailleurs, Tampa séduit aussi par ses attractions familiales de qualité : elle compte l’un des aquariums les plus appréciés du pays, le Florida Aquarium, et on y trouve les splendides jardins Bok Tower, où des concerts sont régulièrement donnés, ainsi que le Museum of Science & Industry, qui propose des expositions fascinantes pour les publics de tous les âges. Et c’est sans compter les plages, les golfs et la rivière Hillsborough, un cours d’eau paisible à découvrir en canoë pour y observer de près oiseaux, tortues et peut-être même quelques alligators !

Pour le magasinage, les choix sont quasi infinis, allant des marchés aux puces (avis aux amateurs, le plus imposant est le Big Top Flea Market) aux centres commerciaux chics, en passant par les magasins d’usine.

Vous préférez prendre la route vers l’Est ? Sachez que les parcs thématiques d’Orlando se trouvent à environ 1h30 de Zephyrhills… Bon à savoir lorsque l’envie vous prend d’aller saluer Mickey !

Au parc de VR, on ne n’ennuie jamais

Si tout le monde semble se plaire au parc de VR Forest Lake Village, c’est d’abord à cause de l’ambiance familiale et chaleureuse qui y règne et aussi grâce aux infrastructures impeccables de l’établissement. L’endroit est bien tenu et ça paraît !

Vous vous levez un matin en ne sachant pas trop quoi faire ? Voyez les choix qui s’offrent à vous : billard, shuffleboard, jeux de fers, tennis, volleyball à la piscine et mini-golf, sans compter la pêche dans un lac ensemencé situé directement sur le site. Vous pouvez également aller faire quelques longueurs dans la piscine pour adultes, puis vous détendre dans le spa. Si vous êtes en compagnie d’enfants, sachez qu’une piscine familiale se trouve aussi sur le site. Vous voyez, les options sont variées. Vous pouvez même opter, certains jours, pour n’en considérer aucune et passer plutôt la journée à profiter du soleil de la Floride, à votre emplacement ou à celui des nouvelles connaissances que vous vous serez faites sur place.

Il est possible de réserver un emplacement au Forest Lake Village à la journée, au mois ou même à l’année. D’intéressantes promotions sont présentement en vigueur. Jetez-y un coup d’œil !

Paroles de Campeurs: l’histoire de Danielle & Georges le long de la côte est des États-Unis !

Charmés par la côte Est des États-Unis…et par ses campings

La beauté des États de la côte Est des États-Unis ne cesse de charmer Danielle Perras et George Baier, un couple de Montréalais qui y campe tous les étés pendant environ 4 semaines depuis maintenant… 40 ans. Du sud du Maine aux Keys à l’extrémité de la Floride, en passant par Boston et ses environs, ils ont suivi l’océan Atlantique, longtemps à bord de leur compacte Westfalia puis, depuis 10 ans, au volant de leur autocaravane de classe B Rialta de 21 pi (6,4 m), un peu plus spacieuse. Adeptes d’établissements calmes et ombragés, ces professeurs en enseignements des arts à l’université se sont procuré la carte de la zone nord-est du réseau de campings et de parcs de VR Thousand Trails, il y a sept ans et ils ont renouvelé leur adhésion chaque année depuis. « Pour nous, c’est la trouvaille de la décennie! », affirme George avec un enthousiasme bien réel, que partage entièrement sa conjointe.

Ce que les Perras-Baier apprécient le plus dans la formule Thousand Trails, c’est la possibilité qui leur est offerte de séjourner dans des établissements « d’une qualité exceptionnelle », à un coût très bas. « Nous nous sommes arrêtés dans plusieurs des 14 campings de la zone nord-est, qui s’étend du Maine à la Pennsylvanie. Nous avons toujours été enchantés de notre expérience. Les emplacements sont impeccables, les infrastructures modernes. Tout est propre et bien tenu », explique Georges.

Le couple a eu le plaisir de s’arrêter dans d’autres établissements du réseau lors de voyages l’ayant amené jusque sur la côte Ouest américaine. Jamais il n’a été déçu. Même chose lorsqu’il a visité le sud du pays. « En Floride, nous avons aussi eu la chance de nous arrêter dans plusieurs parcs de VR Encore, notamment au Miami Everglades RV Resort et là encore, nous n’avons que de bons commentaires à faire. L’accueil, les emplacements, la localisation du site : tout était toujours parfait », notent-ils, mentionnant au passage qu’ils ont recommandé le réseau Encore à plusieurs amis et connaissances et qu’ils continuent de le faire chaque fois que l’occasion se présente.

Caravaniers actifs et plutôt indépendants de nature, Georges et Danielle utilisent leur véhicule récréatif comme un endroit confortable où dormir et le camping comme un port d’attache. Vous ne les verrez pas participer aux activités organisées dans les établissements où ils séjournent. Pour tout dire, ils ne font même pas de feux de camp ! Vous risquez cependant de les apercevoir au bloc sanitaire, en soirée et tôt le matin, et à l’occasion à la piscine ou au comptoir de crème glacée, lorsque la chaleur impose un rafraîchissement. « Nous adorons prendre nos repas à l’extérieur, sur notre emplacement. Je dis toujours que nous avons la plus belle table en ville », relate Georges avec chaleur.

S’ils avaient à choisir un camping coup de cœur, ce serait sûrement le Moody Beach RV Campground, à Wells, dans le sud du Maine. Ils y stationnent leur Rialta pendant au moins deux semaines chaque été depuis des années. « Chaque fois, c’est un réel plaisir d’y retourner. Le site, boisé, est situé tout près de la plage d’Ogunquit. C’est formidable qu’un tel endroit soit accessible à un prix si abordable aux détenteurs de la carte Thousand Trails», commente Danielle.

Cet été, les Perras-Baier risquent de faire une entorse à leurs habitudes. Ils ont en effet des voyages au Panama et dans le sud de l’Europe dans la mire. Pas de camping au cours des prochains mois, donc. Par contre, un périple en VR jusqu’en Californie pourrait fort bien se réaliser peu après. L’appel de la route commence déjà à se faire entendre ! « Si le projet se concrétise, nous aurons alors le privilège de pouvoir séjourner dans les parcs de VR Encore de l’Arizona et du Texas dont nous avons entendu le plus grand bien, en plus de découvrir des régions extraordinaires. Ça promet ! », concluent-ils d’une seule voix.

 

 

 

Le Portrait: découvrez Rosa, gérante du Sunshine Key à Big Pine Key en Floride !

rosacimino-1

Nom: Rosa Cimino

Poste: gérante

En fonction depuis: juillet 2015

Lieu de travail: Sunshine Key RV Resort & Marina

Activité préférée: passer du temps en famille

  1. À quoi ressemble une journée typique au Sunshine Key RV Resort & Marina? Quel est ton moment préféré?

Mon moment préféré débute lors de mon trajet vers le travail. La vue de l’île depuis le pont de 11 km est spectaculaire. Le fait de voir le parc rempli de véhicules récréatifs entame ma journée avec un sourire. J’apprécie aussi la variété qu’apporte chaque journée – les interactions avec les invités, le travail avec les collègues et les relations avec le personnel. Ces moments représentent tous des occasions d’enrichir l’expérience des invités.

  1. Tu travailles alors que les gens que tu côtoies profitent de leurs vacances. Comment réagis-tu à cela?

C’est un réel plaisir de savoir que mon travail a un effet direct sur l’appréciation de nos invités pour leur séjour sur cette île magnifique! Pour moi, honnêtement, ce plaisir ne me donne guère l’impression de travailler.

  1. Lorsque les gens te demandent ce qu’il y a de plus intéressant à faire dans la région, que leur recommandes-tu?

Entourés par l’océan, nos invités peuvent s’adonner à la pêche, à la baignade et au kayak directement sur nos rives. Nous sommes aussi à seulement 3 kilomètres des plages primées du parc d’État de Bahia Honda, où vous pouvez aussi parcourir les sentiers et voir une partie du pont ferroviaire historique de Flagler. À 10 minutes dans un sens ou dans l’autre, vous trouverez d’excellents restaurants, magasins et autres coins à explorer.

  1. Quelle est ton histoire préférée au sujet de ton expérience au Sunshine Key RV Resort & Marina?

Nous avons eu la chance que notre propriété soit choisie comme lieu de tournage pour une importante production cinématographique. Le fait d’accueillir Donald Sutherland et Helen Mirren fut une expérience que nos clients et notre personnel ne risquent pas d’oublier de sitôt!

  1. Quel est ton plus grand accomplissement depuis ton entrée en fonction?

Nous avons une équipe formidable qui travaille fort afin d’assurer que les besoins de nos invités soient satisfaits à tous coups. L’aire de jeu et les terrains de tennis et de pickleball réaménagés sont remarquables. Je suis aussi fière de la nouvelle image de marque et de la signalisation que nous avons créées. Avec toute une liste de projets à l’horizon, chaque visite amènera de nouvelles découvertes.

  1. Si tu avais à décrire ton parc de VR à quelqu’un qui pense y venir, que dirais-tu?

Je dis toujours que le Sunshine Key est une île privée au milieu du paradis. Notre centre de villégiature est situé sur Ohio Key, une île de 75 acres près de Big Pine Key, dans les Lower Keys. Il est parfait pour les activités en mer ou simplement pour relaxer sur le bord de l’eau. Notre marina propose aussi aux aventuriers du VR un accès sans pareil à l’environnement d’une île tropicale.

  1. Qu’est-ce qui t’a amené au Sunshine Key?

Je travaillais à Disney depuis 20 ans et j’étais prête pour de nouveaux défis et un nouvel environnement. Quand l’occasion s’est présentée, le moment était propice à un changement de vie et à la possibilité de déplacer ma famille vers le paradis des Keys.

  1. Une dernière chose à ajouter pour tes invités, actuels et futurs?

Nous avons un centre de villégiature formidable, des invités merveilleux et un personnel remarquable. Le Sunshine Key offre tout sur sa propre île privée, de la navigation de plaisance au kayak, en passant par la pêche et la baignade. Venez vous y faire de nouveaux amis, retrouver de vieux amis ou simplement vous imprégner du rythme de la vie dans les îles.

Vous avez une question pour Rosa ? Commentez ci-dessous et elle se fera un plaisir de vous répondre !

Destination Évasion: le parc de VR Tropical Palms à Kissimmee en Floride !

tropicalpalms2

Anciennement appelé le Tropical Palms Fun Resort, le parc de VR Tropical Palms Resort and Campground est situé à Kissimmee, presque au centre de la Floride. Non, il ne borde pas la mer, qui se trouve à environ 100 km (1 h de route), mais ce terrain est stratégiquement localisé près d’Orlando réputé pour ses nombreuses attractions. Devinez laquelle est la plus populaire? Walt Disney World, bien sûr! (site pour les Canadiens français: https://disneyworld.disney.go.com/fr-ca/)

Attraits pour tous les goûts!

Orlando et Kissimmee sont à une distance de 28 km, soit moins de 30 minutes de route. Bien des sites touristiques sont à visiter dans cette région, en plus du monde merveilleux de Disney: les parcs thématiques Universal (dont Universal Studios, le monde de Harry Potter…); Sea World; Kennedy Space Center, immense complexe spatial de plusieurs musées et lieu de départ de navettes et fusées…

Parmi les activités nature à faire, Wild Florida propose de faire un tour de bateau appelé hydroglisseur (airboat), propulsé par une hélice, qui n’affecte pas la faune ni la flore puisqu’on glisse sur l’eau (pas de moteur accrochant le fond du lac). On peut alors observer des alligators et des oiseaux, dont deux sont des espèces menacées, le courlan brun (limpkin en anglais), un échassier qui vole très peu, et un milan des marais (snail kite).

Notez que l’hiver, de février à avril, il fait plus froid et le niveau d’eau est plus haut, alors on voit davantage de reptiles et d’alligators, puisqu’il s’exposent au soleil pour se réchauffer. À l’automne, à l’été et au printemps, l’eau est plus basse, ce qui attire plus de mammifères comme les vaches, qu’on voit brouter l’herbe, les pieds dans l’eau!

Suggestion: choisir la balade au coucher du soleil, pour profiter de la clarté, puis admirer le soleil couchant et enfin se remettre à observer les animaux à l’aide d’une lampe de poche. Trois ambiances en une seule excursion!

Wild Florida est le site du Gator and Wildlife Park, à ne pas confondre avec un autre lieu, nommé Gatorland, qui abrite aussi des alligators et autres animaux des marais. Des spectacles d’animation où le public est mis à contribution (tenir une tarentule dans la main ou un immense serpent dans les bras, ou encore faire de la pseudo-lutte avec un alligator!), un circuit de tyrolienne surplombant un étang et ses alligators, accessible aux personnes en fauteuil roulant depuis janvier 2016, et un tour du domaine en petit train touristique occuperont petits et grands une bonne partie de la journée.

En mai 2015, Gatorland a inauguré le coin «Gator Spot» au parc d’amusement Fun Spot America à Orlando où les visiteurs sont invités à toucher, tenir et nourrir des alligators, et même de se faire prendre en photo avec ces «sympathiques» bestioles. La vedette est l’alligator leucique Bouya, de couleur blanche et aux yeux bleus, leucique signifiant que l’animal a perdu une partie de sa pigmentation et est donc de couleur blanche ou pâle, semblable aux albinos, mais aux yeux bleus plutôt que rouges.

Il existe aussi un Fun Spot America à Kissimmee, près de la Vieille ville (Old Town), un quadrilatère d’une cinquantaine de boutiques et de restaurants. Fun Spot Kissimmee possède le plus haut manège de type Skycoaster au monde, à 91 mètres d’altitude. Bien attachés, les courageux se précipitent du haut de la tour et ils se balancent dans le vide jusqu’à leur «atterrissage», non sans avoir eu bien des émotions fortes!

À côté des deux Fun Spot (Kissimmee et Orlando) se trouvent deux succursales du Royaume du Chocolat (Chocolate Kingdom), une entreprise familiale qui fabrique du bonheur à déguster! La visite guidée d’environ 45 min s’adresse aux enfants de 4 ans et plus, et aux plus grands, aussi!

Enfin, par un beau jour de pluie ou de canicule extrême, rendez-vous aux magasins d’entrepôt (outlets) pour acheter de grandes marques à très bas prix. Le complexe Orlando Premium Outlets secteur Vineland Ave. compte environ 150 magasins. Un vrai village d’aubaines!

Le parc de VR Tropical Palms !

À Kissimmee, le Tropical Palms est un choix très apprécié pour sa situation géographique, proche de toutes les attractions de la région d’Orlando. Ce parc de 254 terrains de camping s’adresse à toute la famille: jeux et activités organisés, films du cinéma extérieur à visionner à partir de la piscine (chauffée!), un camp pour les enfants (Kids Camp), des repas communautaires, des cours de danse, des parties de cartes, des spectacles musicaux, des terrains de volleyball et de bocce (pétanque à l’italienne), un minigolf, un centre de mise en forme, des sentiers de vélo… De plus, les chiens y sont admis. Il faut savoir aussi que le billard et les jeux vidéos sont réservés aux 18 ans et plus.

Les familles apprécient particulièrement que ce parc soit à la fois abordable et près de Disney World et de la Old Town, pour ses restaurants. Il y a des terrains et des cabines (petits chalets; pratiques si vous recevez de la visite!) pour tous les budgets, par exemple des emplacements pavés et d’autres sur la terre gazonnée. Ces derniers sont moins chers; et nous vous conseillons de prévoir des carpettes à l’entrée du VR, comme le suggère judicieusement un habitué. Des campeurs ont souligné que le Tropical Palms est membre de Passport America, ce qui permet d’obtenir une réduction de 50 % sur le tarif quotidien; on s’informe ici.

Le Tropical Palms est assez proche de toutes les attractions, donc, tout en étant assez éloigné pour qu’on se sente en pleine nature. Il y a un étang où vivent des alligators et un boisé d’où on aperçoit des cerfs de Virginie (communément appelés chevreuils).

C’est un parc qui plaira tant aux familles qu’aux retraités. Si ces derniers ne peuvent héberger leurs enfants et petits-enfants en visite (rappelez-vous, Disney World est à une dizaine de minutes!), ils apprécient de pouvoir les loger dans les petits chalets sur le site du Tropical Palms. N’est-ce pas l’endroit idéal? Un bon point pour vous, si vous choisissez ce parc !

 

Destination Évasion : le parc Viewpoint RV & Golf de Mesa en Arizona

0301viewpt-007

Le paradis des golfeurs et des randonneurs!

Située dans le comté de Maricopa, dans l’État de l’Arizona, Mesa est une ville de banlieue à environ 30 km de Phoenix et compte environ 500 000 habitants. Elle se trouve sur un plateau à 378 m d’altitude, ce qui lui a valu le nom de mesa, signifiant «table» ou «plateau» en espagnol. Les premiers colons étaient des pionniers mormons, qui fondèrent la ville en 1878.

Le climat chaud et sec en hiver, en moyenne de 26 °C à 28 °C, est idéal pour aller jouer au golf! L’Arizona mise d’ailleurs sur ce sport pour mousser sa popularité auprès des retraités venus pour un long séjour. Pas besoin d’aller loin: un terrain de 18 trous de compétition se trouve à même le parc Golf & RV Resort à Mesa, en plus d’un 9 trous dit exécutif (pas pour la compétition, alors il n’y a pas de presse à jouer!). Dans les alentours, on peut faire de la randonnée pédestre, de la baignade, de la pêche, du vélo…

La nature à perte de vue

Mesa est entourée du désert de Sonoran et de la Forêt nationale de Tonto (Tonto National Forest). Amusant, ce mot signifie «fou» en espagnol! On ne sait pas qui était ce fou qui a donné son surnom à cette forêt, mais c’est sans doute lié au fait que de nombreux chercheurs d’or ont passé leur vie à espérer tomber sur des filons qui les enrichiraient, sans succès… de quoi virer dingue!

L’immensité et la diversité du territoire de Tonto, qui couvre près 3 millions d’acres (12 140 km²!), en fait un spectaculaire parc qui passe de la sécheresse du désert à quelque 400 mètres (1300 pieds) d’altitude aux montagnes couvertes de pins à 2400 mètres (7900 pieds). Les activités de loisir sont donc des plus variées: randonnée dans le désert et en forêt, baignade dans les lacs, etc. Cela donne un terrain de jeu fréquenté différemment selon les saisons: le désert étant… déserté durant les canicules estivales, et arpenté davantage l’hiver, tandis que les montagnes boisées et les rivières Salt et Verde sont un havre de fraîcheur en plein été.

Quand on a établi la zone de conservation de la Forêt nationale de Tonto en 1905, c’était dans le but de protéger les ressources d’eau naturelle, car la forêt en génère assez pour alimenter six réservoirs d’eau. La Forêt a été divisée en huit zones naturelles sauvages fédérales (wilderness areas), qui sont en quelque sorte des parcs fédéraux: Four Peaks, Hellsgate, Mazatzal, Pine Mountain, Salome, Salt River Canyon, Sierra Ancha et Superstition.

La zone nommée Superstition est composée des monts de la Superstition (Superstition Mountains). Dans ce parc, on fait de l’escalade au pic Weaver’s Needle, à l’est de la montagne de la Superstition, près de l’endroit présumé où se trouverait la mine d’or du Hollandais perdu (en anglais, Lost Dutchman’s Gold Mine). Une des superstitions de l’endroit – et qui rappelle qu’il y avait des chercheurs d’or fous, dans la Forêt de Tonto! – est cette histoire d’un immigré allemand, erronément surnommé le Hollandais (deutsch en allemand et dutch en néerlandais), qui avait supposément trouvé une mine d’or gardée secrète. Sur son lit de mort en 1891, il aurait révélé l’endroit à la dame chez qui il logeait, mais on n’a jamais retrouvé la mine. Une autre superstition est que les indiens Apaches croyaient qu’un trou quelque part dans les monts de la Superstition conduisait directement dans le bas-monde, soit l’enfer…

Un parc d’État a été créé dans cette zone: le Lost Dutchman State Park. http://azstateparks.com/Parks/LODU/

Tonto National Forest: http://www.fs.usda.gov/tonto/

Parc de VR Viewpoint Golf & RV :

az-viewpoint-tennis-wide-view

Le parc de véhicules récréatifs Viewpoint Golf & RV Resort à Mesa est idéalement situé tout près de la Forêt nationale de Tonto au pied des monts de la Superstition, mais aussi proche des commodités de la ville et de la vie culturelle (théâtre, cinéma, arts…). Certifié exclusivement pour les personnes retraitées âgées de 55 ans et plus, il compte 331 emplacements et est ouvert 365 jours par année.

Séjourner dans ce parc permet de découvrir Mesa, si ce n’est déjà fait, pour la chaleur de son climat, ses golfs et ses nombreuses possibilités d’excursion dans une nature époustouflante, du désert à la forêt !

Viewpoint Golf & RV Resort: www.viewpointrv.com/

Info touristique de la ville de Mesa: www.visitmesa.com/

150e anniversaire du Canada : nos parcs de VR au cœur de la fête !

canada1502-2-1

150e anniversaire du Canada : nos parcs de VR au cœur de la fête !

En ce début novembre, le compte à rebours des derniers jours de 2016 est commencé depuis déjà un bon moment un peu partout au Canada. Car l’arrivée de 2017 marquera le début d’une célébration qui durera toute une année : celle du 150e anniversaire de la Confédération canadienne. Et les centres de villégiatures de notre réseau aux États-Unis sont prêts à se joindre à la fête en compagnie de nos nombreux visiteurs canadiens !

Vous comptez séjourner dans l’un de nos parcs de VR en Floride, en Arizona ou au Texas en 2017 ? Sachez que plusieurs d’entre eux vous réserveront des surprises, même si vous vous trouverez alors au sud de la frontière !

Canada 150 : une source d’inspiration pour nous

C’est le 4 août dernier que le gouvernement canadien a donné le coup d’envoi à « Canada 150 », un programme visant à souligner les 150 derniers jours de l’année, puis à organiser des célébrations d’envergure nationale tout au long de 2017. Le passage à la nouvelle année sera d’ailleurs impossible à manquer, avec des festivités qui auront lieu le 31 décembre dans 19 centres urbains au pays, dont la région de la capitale du Canada. Pour rester à l’affût de ce qui se prépare, consultez le site Web de Canada 150 ou le portail de Radio-Canada et CBC. Sachez qu’on nous promet d’en avoir plein la vue !

Une autre excellente façon de savoir ce qui se passe près de chez vous – et de pouvoir y prendre part – est de visiter les réseaux sociaux de Canada 150 et de Radio-Canada, qui invitent les Canadiennes et les Canadiens à exprimer leur fierté et à démontrer leur esprit communautaire.

Mentionnons également qu’à l’occasion des célébrations de Canada 150, le gouvernement a lancé le Programme d’infrastructure communautaire de Canada 150, un investissement de 150 millions de dollars sur deux ans visant à remettre en état l’infrastructure communautaire et culturelle au Canada. L’année 2017 laissera donc derrière elle un héritage durable, grâce à des projets représentatifs de l’histoire et de la culture du pays.

Enfin, n’oublions pas un geste très concret du gouvernement pour 2017 : l’entrée de tous les parcs nationaux canadiens sera gratuite pour toute l’année ! Une excellente façon de faire la promotion de ces lieux qui constituent une véritable richesse collective.

Un nouveau rendez-vous avec l’histoire

Ce ne sera pas la première fois qu’un tel anniversaire suscite l’enthousiasme et génère des effets à long terme au pays. Canada 150 suit en cela l’exemple des célébrations du centenaire, en 1967, qui ont vraiment su captiver l’attention de la population. La principale raison de ce succès ? Les Canadiennes et les Canadiens ont célébré cet événement de manière unique aux quatre coins du pays, grâce à des festivités à l’échelle locale et à la création de parcs et d’arénas par les municipalités.

Et bien entendu, certaines manifestations plus « spectaculaires » ont aussi ravi tous ceux et celles qui y ont pris part, comme l’Exposition universelle de 1967 – qui a accueilli plus de 50 millions de visiteurs à Montréal et fut une grande réussite nationale et internationale – ou encore le Train de la confédération, un train spécial abritant une exposition qui a voyagé d’un bout à l’autre du Canada durant l’année et transporté des millions de personnes.

En 2017, un siècle et demi après la création par les Pères de la Confédération d’une démocratie respectée dans le monde entier, il ne fait aucun doute que Canada 150 saura faire honneur aux célébrations du centenaire et susciter autant d’engouement partout au pays.

À suivre dans nos parcs

De notre côté, tout comme Canada 150, nous ferons durer le suspense encore un peu plus sur ce qui est prévu pour vous dans nos parcs ! Mais une chose est sûre : des activités enlevantes et des événements spéciaux vous donneront l’occasion de vous réunir avec vos concitoyennes et concitoyens pour célébrer votre sentiment d’appartenance.

Nous vous invitons à surveiller vos courriels dans les semaines et les mois à venir pour des messages d’information aux couleurs de Canada 150. Pour vous inscrire à notre liste d’envoi, entrez simplement votre adresse courriel dans la case située à droite de cette page.

En attendant, gardez un œil sur le compte à rebours qui se poursuit et préparez-vous à vivre une année de célébration mémorable !

Les centres de villégiature de Yuma en Arizona !

arabyacres_v3

Le climat idéal de Yuma, le paradis des campeurs!

Située dans le sud-ouest de l’État de l’Arizona, la ville de Yuma et sa région se trouve aux abords du fleuve Colorado et de son affluent, la rivière Gila, près des frontières avec la Californie au nord-ouest et le Mexique à l’ouest et au sud. Par l’effet d’attraction du merveilleux climat hivernal, la population de Yuma estimée à quelque 95 000 en 2015 double presque, quand plus de 85 000 retraités s’y installent durant les mois d’hiver.

Une météo imbattable!

Jouissant d’un climat désertique chaud et sec avec des hivers extrêmement ensoleillés et doux (et même chauds), « Yuma est la ville la plus ensoleillée de la planète selon le livre Guinness World Records, avec une moyenne de 4055 heures d’ensoleillement par année sur un maximum possible de 4456 heures, soit 91 % des journées d’ensoleillement possible dans une année », confirme Elizabeth Montoya, directrice adjointe des relations publiques du bureau de Guinness World Records North America.

Anecdote à ce sujet : inspiré par ce record, l’Office de tourisme de Yuma a remporté un prix pour la campagne touristique promotionnelle la plus innovatrice pour les 100 ans de l’État d’Arizona. On promettait en effet aux visiteurs de leur offrir gratuitement les repas dans les hôtels de Yuma les journées nuageuses durant l’année du centenaire. Résultat : du 11 août 2011 au 31 juillet 2012, il a fait soleil 365 jours de suite. Nombre de repas gratuits offerts aux touristes : ZÉRO!

Yuma est également la ville la plus sèche des États-Unis puisqu’elle ne reçoit que 75 mm de pluie par an – soit en moyenne seulement 16 jours dans l’année – et que l’humidité relative affiche une moyenne de 22,5 %. Quels beaux atouts météorologiques pour les snowbirds québécois voulant fuir les rigueurs de l’hiver et adoucir les douleurs de l’arthrite, des rhumatismes et d’autres maux n’aimant pas le froid!

Attraits touristiques

Yuma est donc une destination idéale quant à son climat, mais elle offre bien plus que du soleil. Les amateurs de pêche, de baignade, de ski nautique, de descente de rivière en tubes, de canot et de kayak profitent de la proximité du fleuve Colorado. Sur le plan historique, la région compte deux parcs rappelant le passé de Yuma : le parc historique d’État de la Prison territoriale (Yuma Territorial Prison) relatant la dure vie des prisonniers  – 3040 hommes et 29 femmes –, qui y ont séjourné de 1876 à 1909. azstateparks.com/Parks/YUTE/

Non loin, il y a un autre parc historique d’État appelé Quartermaster Depot. C’est un ancien dépôt militaire où on en apprend sur l’armée locale, mais aussi sur l’histoire du fleuve Colorado. azstateparks.com/Parks/YUQU/

Un autre attrait fort visité est le musée Castle Dome Mines et son village fantôme, sur le passé minier de la région. www.castledomemuseum.org/

Enfin, la proximité avec le Mexique est attrayante. La petite ville d’Algodones, dans l’État de la Basse-Californie au Mexique, est à seulement 11,2 km de Yuma. Elle attire des milliers de Canadiens et d’Américains qui profitent des soins de santé – médecins, dentistes et optométristes peu chers –, ou qui y vont juste pour le plaisir d’aller manger des mets mexicains dans leur pays d’origine!

curling Camping dans la région

Selon l’Office de tourisme de Yuma, la région compte 23 000 emplacements de camping pour véhicules récréatifs. Parmi ceux-ci, quelques centaines sont répartis dans sept centres de villégiature Encore, dont six sont certifiés exclusivement pour les personnes retraitées âgées de 55 ans et plus : Cactus Gardens RV, Capri RV, Desert Paradise RV, Foothill Village RV, Araby Acres RV et Mesa Verde RV. Le Suni Sands RV, seul parc de VR Encore à Yuma à ne pas être certifié pour les aînés, est reconnu comme étant le parc de RV le plus sympathique de Yuma (The Friendliest Park in Yuma).

Un long séjour hivernal à Yuma devrait vous convaincre d’y retourner tous les ans : non seulement la météo est idéale et il y a un bon nombre d’attraits culturels et de plein air dans la région, mais comme vous l’avez vu avec les sept centres de villégiature Encore, le choix des terrains de camping est vaste, si l’envie vous prend de varier!

Site de l’Office de tourisme de Yuma : www.visityuma.com

Bonnes vacances !

Le Portrait: découvrez Chris, gérant du Pioneer Village à Fort Myers en Floride !

Nom: Engle

Prénom: Christopher

Fonction exercée depuis Mars 2016

Poste occupé: Gérant du Parc

Lieu de travail: Pioneer Village, Fort Myers, Floride

Sport Favori: Plongée

  1. A quoi ressemble une de tes journées à Pioneer Village ?

Le matin en arrivant je vérifie mes courriels et tous les projets qui requièrent une attention immédiate. Ensuite, je fais un tour de la propriété et revoit ce que l’on appelle la liste « Rise & Shine ». Une fois revenu à mon bureau, je m’occupe de certaines tâches journalières et je communique avec mon équipe de maintenance concernant mes observations du matin. Je fais ensuite un suivi de mes projets en cours et fais un autre tour de la propriété afin de m’assurer que tout suit son cours.

Quel est ton moment préféré ?

Quand je me promène à travers le parc et que je vois tous nos résidents aux visages souriants qui apprécient passer leurs vacances ici.

  1. Tu travailles pendant que les autres profitent de leurs vacances ? Comment gères-tu cela ?

Ce n’est pas une question de « gérer ». J’apprécie vraiment voir nos hôtes s’amuser et profiter de leur temps ici. En particulier, lorsque mon équipe et moi pouvons y participer d’une manière positive.

  1. Lorsque les gens demandent quelles sont les meilleures choses à faire dans la région, que leur recommandes-tu ?

Définitivement les plages, aller à la pêche, réserver une croisière-casino pour une après midi ou encore apprécier une soirée restaurant au théâtre de Fort Myers.

  1. Après quelques mois passés au Pioneer Village, tu as surement quelques histoires à raconter…Quelle est ta préférée ?

Un de mes résidents a vécu un feu qui a entièrement brûlé sa caravane. La communauté du parc s’est réunie et a apporté beaucoup de soutien à leur famille. Nous leur avons achetés des choses de premières nécessités ainsi que des nouveaux jouets et vêtements pour leur petit garçon.

  1. Depuis que tu es arrivé, quelle est ta plus belle réussite au Pioneer Village ?

Cela a été de construire et diriger une équipe qui peut maintenant offrir à nos résidents une des meilleures expériences qui soit.

    6. Qu’est ce qui t’a amené au Pioneer Village ? Nous avons entendu dire que tu avais une histoire particulière… dis nous en plus !

Avant de postuler pour cet emploi, j’ai temporairement travaillé pour UPS. La route qui m’a été attribuée incluait le Pioneer Village… Je me disais « quelle belle communauté et qu’est ce que cela doit être agréable à vivre ». 2 mois plus tard je postulais pour un emploi à ELS sans même savoir que le Pioneer Village faisait parti de leurs propriétés. Lorsque le processus d’interview a été terminé, on m’a proposé de visiter le Pioneer puis demandé si c’était un parc dans lequel j’aimerais travailler. Quelle belle surprise…Je leur ai répondu que je connaissais bien le Pioneer et que je serai enchanté de prendre mon rôle de gérant là-bas. Le reste vous le connaissez.

      7.  Un dernier commentaire pour nos lecteurs ?

Rejoignez-nous pour une saison pleine d’activités, de nouveaux amis et surtout de nouveaux souvenirs !

Á bientôt !

 

Destination Évasion: Sunshine Travel à Vero Beach, en Floride

sunshinetravel-pool

Vero BeachUne destination méconnue qui se découvre comme un trésor!

Située sur la côte Est de la Floride entre Orlando et Fort Lauderdale, Vero Beach est une municipalité bientôt centenaire : elle a été incorporée en 1919, six ans avant la création du comté Indian River, qui lui-même fait partie de la région nommée Treasure Coast (Côte du trésor). On raconte qu’un galion espagnol transportant un trésor a fait naufrage au large de cette côte en 1715, emporté par un ouragan. Le nom est resté… et peut-être aussi l’espoir de trouver un coffre rempli de pièces d’or! Cette dénomination a aussi permis de se différencier de la région de Miami, dénommée Gold Coast (Côte de l’or).

De nombreux lacs et rivières traversent la Côte du trésor le long de l’océan Atlantique, en particulier la rivière appelée Indian River, qui fait partie d’un système de lagune du même nom, plus vaste et bordé d’étroites bandes de sable. «L’Indian River est une voie navigable de 246 kilomètres de long formant un long estuaire bordé par de nombreux îlots, recevant les eaux douces de plusieurs cours d’eau qui se mélangent à l’eau de mer» (source : Wikipedia). Traversant Vero Beach, la lagune de l’Indian River constitue une partie importante du réseau de canaux et de voies navigables appelé Intracoastal Waterway. Dans cette zone, on peut pratiquer de nombreuses activités nautiques, telles que le bateau, la pêche, le ski nautique, le kayak et d’autres sports aquatiques. Le bord de mer du comté Indian River s’étire sur près de 42 km.  

Météo et jardin botanique

Doté d’un climat très agréable, Vero Beach enregistre une température moyenne annuelle de 22,6 °C, avec un minimum de 17,8 °C et un maximum de 27,4 °C. Les mois les plus secs sont de novembre à février; ils affichent une température de 21 °C et une moyenne de 5 cm de pluie (6 cm en décembre). Faisant partie de la Côte du trésor, les trois principales plages de Vero Beach sont surveillées par des sauveteurs de 9 h à 17 h. Ce sont les suivantes : South Beach, accessible à l’extrémité est de la route 656 (State Road 656) au bout de la 17e Rue (17th Street), direction est; la plage du parc Humiston le long de la promenade de l’Océan (Ocean Drive) et celle du parc Jaycee Park, adjacente à Conn Beach. Vero Beach a également d’autres plus petites plages accessibles sans frais par des sentiers et passages piétonniers, par exemple Riomar Beach, Sea Cove, Sea Grape Trail, Sexton Plaza et Turtle Trail.

Parmi les attraits touristiques, la nature de la région prend ses plus beaux atours au Jardin botanique McKee (McKee Botanical Garden), anciennement appelé McKee Jungle Gardens. S’étendant sur 7,3 hectares le long de l’Indian River, ce jardin luxuriant, fondé en 1932, mais fermé de 1976 à 2001, a retrouvé ses lettres de noblesse depuis son ouverture, le 18 novembre 2001. En plus de posséder de nombreuses espèces indigènes et exotiques, ce jardin est enregistré au Registre national des sites historiques américains. Il propose des manifestations artistiques et culturelles, notamment des sculptures, des musiciens… et une fascinante exposition sur l’art avec des briques Lego, du 5 novembre 2016 au 7 mai 2017: 13 sculptures contenant plus de 300 000 Lego! C’est à voir! (fermé les lundis)

Hébergement à Vero Beach

Pour profiter des beautés de la nature de la région de la Treasure Coast, le parc Sunshine Travel RV Resort à Vero Beach est tout indiqué. Il est très facilement accessible juste à la sortie de l’autoroute I-95 et est heureusement peu bruyant, bien qu’il soit près de la route. Détenteur du certificat d’excellence 2016 de TripAdvisor, ce parc de VR de 291 emplacements, bien ombragés, est ouvert à l’année. «Les campeurs viennent ici pour les plages publiques, gratuites, de Vero Beach, et pour la tranquillité de notre site», déclare Nancy, la réceptionniste qui répond avec un sourire dans la voix.

Si on ne veut pas se rendre à la plage, la piscine et ses palmiers donnent une touche caribéenne à l’endroit. Il y a beaucoup d’activités sur place, dont des cours d’aquaforme, de la danse, des jeux (fer à cheval, pétanque, jeu de palets – shuffleboard), des sessions de musique, de l’artisanat, un minigolf, du volleyball… Non loin, on peut aller jouer au golf (trois terrains) et pêcher en haute mer. Vero Beach est une jolie petite ville de bord de mer à découvrir, notamment pour ses excellents restaurants le long de la lagune.

Le parc Sunshine Travel RV Resort : un «trésor» de camping à ne pas manquer!

10 bonnes raisons de vivre (l’hiver) en Floride! (Par Normand Nantel)

collage-9132016-v1-1-2

Vivre les températures d’été à l’année peut être invitant pour qui n’apprécie pas beaucoup l’hiver comme on le connaît au Québec. La neige, la gadoue, la glace, le froid sibérien qui ne semble pas vouloir se terminer et la bagnole qui refuse de démarrer, sans oublier la pelle: autant de situations qui meubent nos pensées de paysage buccoliques parmi les palmiers, le soleil et la plage.

Plusieurs québécois ont déménagé leurs pénates en Floride, et ce depuis plusieurs années, pour y vivre à plein temps où tenter l’aventure commerciale, principalement concentrés dans les agglomérations de Miami, Orlando, Naples, Fort Lauderdale et Boca Raton, à titre d’exemple. En complément, la saison froide québécoise amène son lot important de touristes nordiques, année après année et souvent jusqu’à 75-80 ans. Nous faisons partie de cette délégation qu’on surnomme les Snowbirds. Nous séjournons légalement ici durant 6 mois et je demeure convaincu qu’un tel régime prolonge notre existence de quelques bonnes années.

Récemment, la publication Web francophone French District, y allait d’un article traitant du sujet de vivre en Floride, en proposant 10 bonnes raisons convaincantes et intéressantes. En voici un résumé que je veux partager avec vous.

La Floride : L’hiver est très court (si on peut appeler cela un hiver), la fiscalité est plutôt douce, on y trouve de très bonnes écoles, l’immobilier est attractif, la nature est préservée, des plages pour tous les goûts, l’offre culturelle ne cesse de grandir… vous hésitez encore?

1. La lumière du matin est un enchantement
En Floride, entre 7h et 8h30 du matin, sortir sur son balcon ou dans son jardin, charger les cartables des enfants dans la voiture, aller prendre son café au coin de la rue, sont autant d’occasion de profiter des premiers rayons si doux du soleil. Les photographes amateurs et professionnels y adorent la lumière naturelle des matins, pour exprimer pleinement leur talent.

2. L’hiver dure entre… 2 et 10 jours
L’hiver à Miami, la température descend et frôle parfois le zéro. Ce jour là, on sort sa petite laine qui sent la naphtaline, les coquettes dégainent les bottes et manteaux, on s’appelle entre amis pour se plaindre que l’hiver est rude, et surtout, on se ressource de fraîcheur. Car le reste de l’année, bermuda, gougounes et t-shirtsrestent l’uniforme officiel.

3. La nature est omniprésente
Les arbres sont somptueux et protégés, les Everglades offrent un terrain de jeu exceptionnel pour les amateurs de randonnées et de safari-photo; à Miami par exemple, le quartier de Coconut Grove, offre une densité incroyable d’arbres et de plantes tropicales.

Toute la Floride est peuplée de nombreux animaux sauvages : un couple de paons qui traversent la route et vous snobent en bloquant la circulation, un alligator qui se fait bronzer les écailles alors que vous circulez à vélo en famille sur un petit chemin dans les Everglades, un raton laveur qui grignote vos restes de pique-nique… Vous allez vivre avec les bêtes en Floride et faire du vélo au milieu des alligators!

4. Les plages sont immenses et pour tous les goûts
L’État est bordé d’océans sur ses trois côtés et possède plus de 1400 km de côtes, sans compter les milliers de km de baies et d’avancées. Pas étonnant, donc, qu’il existe des plages partout, pour tout le monde et tous les âges, les goûts et les humeurs.

5. L’immobilier est attractif
L’immobilier dans le Sunshine State offre de belles opportunités pour les investisseurs étrangers. Les prix sont souvent inférieurs à ceux trouvés sur le sol européen, le Dollar reste moins fort que l’Euro, la fiscalité est moins contraignante qu’en France, et les Français sont friands de soleil.

6. L’économie se diversifie et la fiscalité est douce
La Floride devenant de plus en plus attractive, les services aux particuliers et aux entreprises se développent, et ce, dans tous les domaines. Si la main d’œuvre locale ne peut répondre à tous vos besoins, la Floride est un État où le bon vivre, le système éducatif, le coût de la vie, la météo, l’environnement, la fiscalité et l’offre de loisirs vont faciliter votre politique de recrutement.

Alors que vous souhaitiez lancer une entreprise de technologie, un service aux particuliers, une société d’import-export ou une marque de luxe, la Floride est un état qui vous apportera probablement un marché local, une première implantation pour accéder au grand marché américain ou en bonus une ouverture vers les pays sud-américains.

La Floride bénéficie d’une fiscalité plutôt clémente mais bien spécifique par rapport aux 49 autres États américains. Par exemple, elle ne prélève pas d’impôt sur le revenu des personnes physiques, et cette règle est formellement inscrite dans sa constitution. À l’époque où la Floride était infestée de crocos et ne connaissait pas la climatisation, c’était un moyen plutôt efficace d’attirer l’immigrant.

7. Il y a d’excellentes écoles pour vos petits génies
La Floride a recherché ces dernières années (et cela a très bien marché) à attirer de jeunes familles afin de dynamiser son territoire, et les autorités locales ont très bien compris que cette politique devait passer par un système éducatif de qualité. L’investissement a créé un cercle vertueux, les bonnes écoles attirent les bons élèves qui incitent les écoles à la recherche de l’excellence.

8. La sécurité est… sécurisante
La police est très présente en Floride. C’est bien pour votre sécurité, moins bien pour votre porte-monnaie en cas d’excès de vitesse. La Floride, et notamment Miami, a beaucoup investi dans la sécurité ces dernières années. C’est bon pour le tourisme, et ce qui est bon pour les touristes est bon pour la Floride.

9. L’offre culturelle se développe
Concerts, musées, évènements, l’offre floridienne ne cesse de croître. Bien sûr, la Floride ne sera jamais New York ou Chicago, cependant Miami, St Petersburg, Naples, Orlando ou encore Fort Lauderdale, multiplient les lieux et les moments de culture.

10. La communauté française et francophone est très présente
Il y a les chiffres officiels (provenant essentiellement des registres des Français établis hors de France tenus par les consulats), cependant tous les français qui vivent en Floride savent que la réalité est bien plus importante.

Vous chercherez peut être à fréquenter surtout des américains en Floride pour faciliter votre intégration, néanmoins un bouchon Lyonnais, une soirée French Wine and Cheese, un apéritif saucisson, olive et Bandol frais, vous permettront de savourer un petit moment à la française, qui vous manquera sûrement après quelques mois ou semaines, en Floride. Et n’oubliez pas qu’expliquer à un dentiste son problème de gingivite, à un plombier ses tracas de plomberie, à un agent immobilier son projet d’acquisition, sera peut-être plus facile en français.

Article tiré du blogue de Normand Nantel. Merci Normand!