Quelques bons conseils avant de prendre la route vers le Sud, avec son animal de compagnie.

puppies_092016-1

Quel que soit le parc de VR Encore où vous passerez vos prochaines vacances, si les animaux de compagnie y sont acceptés, vous êtes sûr d’y apercevoir des dizaines de chiens… et au moins quelques chats!

Dans le véhicule récréatif ou la maison de parc, bien assis dans la voiturette de golf, en laisse sur l’emplacement de camping ou encore courant en liberté dans l’enclos clôturé du camping, les toutous des caravaniers sont des bêtes adorées par leurs propriétaires, à qui ils ne viendraient jamais à l’idée de les laisser en pension pendant qu’eux se détendent au soleil.

Voyager avec son animal peut s’avérer une expérience inoubliable si l’on suit attentivement ces conseils.

  •  La nourriture

Manger est l’un des plus grands plaisirs de nos animaux de compagnie. On n’a qu’à sortir une gâterie de sa poche pour voir Pitou trépigner d’excitation. Pour éviter de jouer de vilains tours à son système digestif pendant les vacances, il est préférable de minimiser les changements de marques de nourriture. Pour cela, plusieurs semaines avant le départ, on effectue si nécessaire une transition vers une marque de croquettes ou de pâté en conserve facilement disponible à destination. La chaîne PetSmart, par exemple, est présente un peu partout sur le territoire américain et on y trouve une très grande variété d’aliments pour animaux. Leur site web en présente la liste, longue de plusieurs pages.

De nombreux caravaniers voyageant avec des chiens conseillent de transvider la nourriture sèche de l’animal dans un contenant de plastique solide et de ranger ce dernier dans le coffre du VR. Personne ne souhaite se retrouver avec un sac de croquettes mal fermé, renversé sur le plancher… ou encore avec un chien malade après les avoir toutes mangées!

Par ailleurs, comme on le fait généralement à la maison, il est suggéré de nourrir son animal à heure fixe. Chats et chiens trouvent cette routine rassurante et cela aide les propriétaires à prévoir le moment où Prince ou Princesse devra aller faire ses besoins.

  • Les documents essentiels et les soins de santé

Bien sûr, on souhaite à tout le monde des vacances paisibles, sans visite d’urgence chez le vétérinaire. Pour que ce souhait devienne réalité, mieux vaut mettre toutes les chances de son côté et partir parés à toute éventualité. Les chiens, surtout, arrivent à se mettre eux-mêmes dans le pétrin en développant une envie soudaine de ronger un coin du tapis du VR, par exemple…

Comme nous vous l’avons déjà conseillé dans ce blogue, prenez toujours la route avec le carnet de vaccination – à jour – de vos animaux de compagnie. De toute façon, on vous le demandera au moment de traverser les douanes. Gardez-le avec vos passeports pour ne pas l’égarer.

Si votre animal a des problèmes de santé particuliers, demandez à votre vétérinaire de vous remettre une copie de son dossier de santé sur une clef USB. Songez également à faire micropucer votre animal et à lui faire faire une médaille sur laquelle ses coordonnées complètes seront gravées.

Avant le départ, prenez aussi le temps de vous renseigner sur la pertinence de faire suivre à votre chien un traitement antiparasitaire. Ce dernier peut être superflu là où vous vivez, mais il peut s’avérer vraiment utile dans les régions où vous irez en vacances. Ne prenez pas de chance: à elles seules, les tiques peuvent transmettre de nombreuses maladies.

Un autre conseil: comme il est suggéré de le faire pour les humains, si votre animal prend des médicaments, assurez-vous de partir avec une quantité suffisante pour toute la durée du voyage. Pensez aussi à partir avec une trousse de premiers soins pour animaux… et profitez-en pour faire le ménage de la vôtre en même temps !

  • Exercice et bien-être

Tous les propriétaires de chien le savent: lorsque l’animal manque d’exercice, il le fait savoir! Il se montre impatient, jappe davantage, adopte parfois même des comportements destructeurs. Lors de la longue route vers le Sud, pendant le séjour de camping et sur le chemin du retour, il importe donc de dégourdir les pattes de Fido régulièrement. Cela veut dire s’arrêter fréquemment dans les haltes routières pour l’y promener en laisse et fréquenter le parc à chiens du camping à tous les jours afin de le laisser courir et socialiser avec d’autres chiens. Si vous apportez un frisbee, vous deviendrez bien vite le favori de la meute du parc de VR!

Par temps chaud, mettez vos promenades et vos visites au parc à chiens à l’horaire tôt le matin ou encore en début de soirée et n’oubliez jamais d’apporter de l’eau et un bol avec vous pour éviter la déshydratation.

  • Laisser son animal dans le VR

Source de stress pour bien des propriétaires d’animaux, les moments où l’on doit laisser chien ou chat seul dans le VR sont malheureusement inévitables… Il arrive en effet que l’on doive aller faire les courses dans des commerces interdits aux animaux ou encore que l’on fasse une escapade d’une journée dans un parc national où nos compagnons à quatre pattes ne peuvent pas entrer.

On ne saurait trop vous conseiller d’habituer votre chien à passer du temps seul dans le VR avant de partir dans le Sud avec lui pour toute la saison. C’est la meilleure façon de voir comment il se comportera. Pour bien des chiens, cela se déroule sans problème ou encore les désagréments se limitent à quelques jappements désapprobateurs au moment du départ des propriétaires. La situation se gère bien, quoi!

Si toutou a tendance à faire de l’anxiété de séparation – un problème complexe dont les symptômes se manifestent de plusieurs façons – le défi est plus grand. S’il est habitué à passer du temps calme dans sa cage, apportez-la avec vous en voyage et laissez votre chien s’y réfugier en votre absence…en limitant la durée de vos sorties et en lui laissant de l’eau, bien entendu. Faites-lui également faire de l’exercice avant votre départ. Un chien fatigué est toujours moins agité! Cela vous évitera de retrouver des coussins mâchouillés au retour de votre sortie ou encore d’avoir la mine piteuse devant des voisins dérangés par les aboiements.

En parlant de voisins, lorsque vous prévoyez être sorti pendant plusieurs heures, vous pouvez demander à un campeur amateur de chiens de vérifier si tout est ok avec le vôtre en votre absence, voire possiblement de le sortir à quelques reprises. Vous pouvez offrir de faire la même chose en leur absence.

On annonce une journée chaude et chien ou chat devra la passer en solo? Fermez les stores du VR et partez le climatiseur. L’habitacle d’un véhicule récréatif se réchauffe rapidement et les coups de chaleur peuvent avoir des conséquences dramatiques pour les animaux.

Voilà! Tout est dit. Il ne nous reste plus qu’à vous souhaiter une formidable saison de camping avec votre animal de compagnie!