Un climat tropical règne sur le parc de VR Tropic Winds au Sud du Texas

Pas besoin de s’envoler vers une île pour profiter d’un climat tropical. Il existe à Harlingen, au Texas, un joyau sur lequel souffle une délicieuse brise tropicale. Le personnel amical et des douzaines de résidents hivernaux du Texas rendront votre séjour ici inoubliable. Le parc de VR Tropic Winds se trouve à seulement 48 km (30 minutes) de la côte du Golfe du Mexique. Situé au cœur de la vallée du Rio Grande, le parc offre une grande variété d’activités très divertissantes.

Un deuxième chez-soi

Melissa Cortez, directrice du parc de VR Tropic Winds s’assure que ses clients ne manquent pas d’activités. « Ici, au Tropic Winds, nous proposons un éventail d’activités à nos clients qui passent l’hiver au Texas. Les activités qu’ils préfèrent sont le tennis léger, les pistes de courses de voitures télécommandées, les ateliers d’arts créatifs et d’artisanat, et les spectacles que nous proposons. » Le jeu de palets, les fers à cheval, la pétanque et la danse en ligne, carrée et de salon, toujours très populaires, font également partie des activités que nous offrons.

La plupart de nos Texans hivernaux voient le parc de VR Tropic Winds comme leur deuxième chez eux. C’est l’endroit idéal où vous poser, relaxer, vous rafraîchir en buvant un grand verre de votre boisson préférée, lire un bon livre ou discuter amicalement avec votre voisin. Et, quand l’envie de sortir se fait sentir, une foule d’activités vous attend à l’extérieur du parc de VR pour vous émerveiller ou vous faire bouger.

Jeux d’eau, golf et observation des oiseaux

Dès que vous êtes prêt à explorer les environs, les plages de sable chaud de South Padre Island vous attendent. Enserrée des eaux chaudes de la Laguna Madre d’un côté et du Golfe du Mexique de l’autre, l’île est le paradis des baigneurs et des amoureux de la voile.

On retrouve des terrains de golf de catégorie mondiale dans divers clubs publics locaux, dans les environs du parc de VR. Il y a plus d’une douzaine de terrains de golf près d’Harlingen. À une distance équivalant à un simple élan de golf, vous trouverez deux parcours de championnat de 18 trous au parc de VR Rancho Viejo, ainsi qu’un terrain panoramique de 18 trous dans le club de golf South Padre Island.

Si votre intérêt se porte plutôt sur l’exploration de la nature et de la vie sauvage, vous trouverez à Harlingen le World Birding Center, ainsi que deux des refuges fauniques du pays. La ville comporte également une nouvelle attraction : le commerce Bass Pro Shops.

Chasse et pêche

On compare la région à un paradis de la chasse. Le Texas recèle d’une faune diversifiée, notamment le cerf de Virginie, l’antilope Nilgaut, le pécari à collier (similaire à un sanglier), le cochon sauvage, la caille, le canard, le dindon sauvage et bien d’autres espèces. Le paysage et les espaces verts donnent à la région unavantage unique, car ils favorisent la croissance et le développement de certains des plus gros animaux de l’État.

Il existe une foule de lieux parfaits pour la pêche, que vous souhaitiez tenter d’attraper un gros poisson en restant sur un quai ou explorer les profondeurs marines. De par son emplacement à l’extrémité sud du Texas, Harlingen est le paradis des pêcheurs.  Ils peuvent y pratiquer à l’année une pêche sportive de grande qualité, et prendre de la sébaste, de la truite mouchetée, de la plie et du tarpon, pour ne nommer que quelques-unes des espèces de poissons. En haute mer, on pêche entre autres le macaire, le voilier, le mahi-mahi, le vivanneau, le mérou, la sériole.

Musées, cinémas et magasins

Plusieurs musées vous permettent d’explorer l’histoire d’Harlingen. Ne manquez pas de visiter le monument Iwo Jima, le Harlingen Arts and Heritage Museumet l’historique Jackson Street.

Vous pouvez également voir d’excellents spectacles dans la région. Assistez à une pièce de théâtre communautaire, un événement sportif ou un spectacle musical de renommée mondiale. Si vous êtes du genre lèche-vitrines, les 140 boutiques de marque Rio Grande Valley Premium Outlets sont à une courte distance en voiture.

Plaisir en famille

Pour s’amuser en famille, gardez-vous du temps pour visiter le zoo Gladys Porter et découvrir les 1 600 espèces animales exotiques et autochtones qui y vivent. Ce zoo dynamique est réparti en quatre zones distinctes :Afrique, Asie, Amérique tropicale et plaque indo-australienne. Dans ces zones, vous verrez des créatures telles que les tortues des Galapagos, des flamants des Caraïbes, des kangourous arboricoles, des kookaburras et des chameaux de Bactriane.

Enfin, la relaxation!

Une fois de retour au parc de VR Tropic Winds, n’oubliez pas de jeter un œil sur le tableau des activités. Un tournoi de cartes, un spectacle ou une danse vous attendent peut-être pour terminer la journée en beauté. Une autre journée de bonheur vous attend le lendemain, que vous décidiez d’explorer les environs ou simplement de relaxer.

10 bonnes raisons de séjourner en Arizona

La Floride, vous la connaissez un peu, moyennement ou même beaucoup. Quant au Texas, vous commencez à être familier avec lui comme destination de choix où passer l’hiver. Super ! Il est maintenant temps de vous tourner vers l’Arizona, un État coup de cœur dans le sud-ouest du pays, le 6e plus vaste des États-Unis et le 15e plus peuplé. Ses paysages variés – des forêts du nord aux déserts du sud – et son temps clément toute l’année durant en font un territoire chéri par un nombre croissant de caravaniers.

Deux mots : Grand Canyon

Le Grand Canyon, situé au nord-ouest de l’Arizona, est d’une beauté telle que l’UNESCO l’a reconnu au patrimoine mondial de l’humanité en 1979. Le président américain Theodore Roosevelt, en poste de 1901 à 1909, l’a décrit comme étant « une merveille naturelle qui n’a pas son pareil dans le reste du monde ». En présence de cet incontournable, vous pouvez rester une heure, comme une semaine. Votre expérience variera selon l’entrée que vous aurez choisie. Sur place, on peut y faire de la randonnée pédestre, suivre une visite guidée à pied, à vélo ou sur le dos d’une mule, ou encore décider de le survoler à bord d’un hélicoptère ou d’un petit avion.

La grande nature à son meilleur

Les paysages sont grandioses en Arizona et pas seulement au Grand Canyon : l’État ne compte pas moins de 22 parcs nationaux et 31 parcs d’État, en plus des parcs régionaux et autres espaces verts qui égaient les 91 villes érigées sur le territoire. Figure emblématique du sud de l’Arizona, dont l’imposante beauté domine le paysage désertique dans lequel il pousse, le cactus Saguaro peut être admiré dans le bien nommé Saguaro National Monument, tout près de Tuscon, la 2e ville de l’État en termes de population (après Phoenix, la capitale, située à 200 km au nord). Aux pieds de ce géant pouvant atteindre 60 pieds de hauteur et dont les « bras » ne commencent à pousser qu’une fois que la plante a atteint 95 ans, on se sent bien petit… La liste des attraits à voir pourrait presque l’allonger à l’infini : il y a le Parc national de la forêt pétrifiée et ses paysages uniques, le parc national des cavernes Kartchner, les arbres de Josué de la Hualapai Valley, la portion saisissante du fleuve Colorado que l’on appelle Horseshoe Bend, Red Rock State Park, pour ses roches rouges et son ciel étoilé, et bien plus encore…

Du soleil et encore du soleil

Il vous faudra trouver un autre sujet de conversion : parler de la météo devient rapidement ennuyant en Arizona puisqu’il y fait soleil presque tout le temps ! Au sud-ouest, le soleil brille sur la ville de Yuma, par exemple, en moyenne 313 jours par année. À Mesa, au centre, tout près de Phoenix, c’est en moyenne 301 jours par année qu’il fait beau. Voilà qui donne envie de prendre la route pour s’y rendre à l’instant même, n’est-ce pas ?

La température parfaite

Lorsque l’on regarde les photos des déserts de l’Arizona, on peut facilement s’imaginer qu’il règne une chaleur torride sur l’État douze mois par année. Erreur. Dans les régions les plus appréciées des caravaniers voyageurs, au centre et au sud, le thermomètre affiche en moyenne entre 21 et 25oC de décembre à mars. Le temps idéal, quoi ! Les mois d’été, par contre, c’est différent. Le mercure peut y monter jusqu’à plus de 40oC. On évite ou alors on ne se déplace pas sans bouteille d’eau et on s’assure du bon fonctionnement du climatiseur de son véhicule récréatif avant le départ !

Y vivre et s’y divertir coûte moins cher

Passer plusieurs semaines par année en Arizona, voire plusieurs mois, peut être un choix financièrement intéressant. Voyez-vous, le coût de la vie dans plusieurs catégories qui concernent directement les caravaniers voyageurs (notamment la restauration, les vêtements, les spectacles et autres divertissements) y est moins cher que dans le reste des États-Unis.* Mieux encore, les régions de Mesa et de Yuma, où sont situés plusieurs parcs de VR du réseau Encore, sont reconnues comme étant plus économiques globalement que dans le reste de l’État. On aime quand notre dollar se rend plus loin !

Miam! On mange bien dans le Sud-Ouest

Vous aimez bien manger ? En Arizona, vous serez servi, l’État étant le nouvel eldorado des gastronomes. Mieux encore, on y offre des délices à tous les prix. La créativité des restaurateurs de la capitale est à son meilleur pendant le festival Devour Phoenix, un événement sympathique qui donne chaque année, à la fin février, une place de choix aux chefs et aux fournisseurs d’ingrédients locaux. Par ailleurs, la ville de Tuscon est la première ville américaine à avoir été nommée ville gastronomique par l’UNESCO. Elle doit cet honneur, reçu en 2015, à ses restaurants qui offrent une cuisine novatrice aux influences multiculturelles, mais aussi à son patrimoine culinaire fortement influencé par le Mexique, tout près, et à son utilisation responsable des ressources alimentaires. Tout ça met l’eau à la bouche, n’est-ce pas ? Pour arroser vos repas, sachez que 70 microbrasseries sont réparties sur le territoire de l’Arizona. Santé !

Le sport professionnel

Regarder des matchs de sport professionnel à la télé, c’est bien. Voir deux équipes s’affronter en direct, c’est vraiment palpitant ! En Arizona, les amateurs de sport sont servis. La ville de Glendale, en banlieue de Phoenix, par exemple, est l’hôte de deux équipes professionnelles, les Cardinals au football et les Coyotes au hockey. Phoenix elle-même s’enorgueillit quant à elle de la présence des Diamonbacks, une équipe de baseball qui a remporté la Série mondiale en 2001. Et parlant de baseball, des fans de partout au pays se rendent en Arizona en mars pour assister au camp d’entraînement de 15 équipes de baseball majeur qui a lieu dans 10 stades différents, tous dans la grande région de Phoenix (donc à proximité de boutiques, restaurants et attractions que voudra découvrir la conjointe ou le conjoint que le sport professionnel ennuie !).

Des festivals à tous les jours

Un grand nombre de caravaniers adorent participer à des festivals, des événements toujours divertissants souvent offerts à prix attrayants et qui permettent de vivre des expériences uniques. L’ambiance chaleureuse, les spectacles en plein air et la nourriture de foire sont irrésistibles. Bonne nouvelle : en Arizona, il y a un festival ou une foire au programme presque chaque jour de l’année ! Certains célèbrent des traditions culturelles, artistiques ou culinaires, d’autres des événements historiques et d’autres encore sont centrés autour de grandes fêtes ou même d’un type d’animal. Le site visitarizona.com les répertorie sous la rubrique Events.

On revit l’histoire à Tombstone

La conquête de l’Ouest est une période fascinante de l’histoire américaine. Si vous avez passé une partie de votre jeunesse à regarder des westerns, vous voudrez absolument faire un arrêt dans le sud-est de l’État, à Tombstone, pour ses musées historiques, ses bâtiments bien préservés, son champ de mine légendaire et ses animations multimédias qui font revivre la conquête de l’Ouest comme si on y était. Nommé Lieu historique national, cette célèbre ville a été le théâtre de la fusillade la plus connue de l’histoire de l’Ouest des États-Unis, O.K. Corral, reconstituée dans tant de westerns. Elle y est « rejouée » de façon enlevante, pour qu’on en comprenne les enjeux.

Plus de 22 parcs de VR Encore et campings Thousand Trails

Que vous soyez de passage pour quelques jours ou que vous ayez décidé d’y passer tout l’hiver, il y a un parc de VR Encore ou un parc Thousand Trails pour vous en Arizona. Rendez-vous sur rvonthego.com et commencez votre recherche.

 

*Source : bestplaces.net

Séjournez aux U.S, amusez-vous au Mexique!

Le Parc de VR Fun N’ Sun se trouve à San Benito, tout près d’une intéressante petite ville située tout juste de l’autre côté de la frontière, et la nouvelle est en train de se répandre.

Nuevo Progreso, ville du Mexique collée sur la frontière avec les États-Unis offre une expérience de magasinage spectaculaire et une foule d’activités agréables à faire. Les habitants disent d’eux-mêmes qu’ils sont les voisins frontaliers les plus gentils, et si vous posez la question à l’un des habitants hivernaux du Texas, il sera probablement d’accord.

Selon Gary Scott, un Canadien résidant depuis longtemps au Parc de VR Fun and Sun, « les habitants de Nuevo Progresso sont vraiment contents d’avoir des visiteurs. Ici, au Parc de VR Fun and Sun, nous avons beaucoup de gens qui viennent de l’Ontario, de Winnipeg, de la Saskatchewan et de la Colombie-Britannique. Ce sont tous des gens sympathiques, avec qui nous nous rendons à Nuevo Progreso. »

Traverser la frontière

Gary est un véritable Texan hivernal. Il adore la ville, les habitants et tout ce qu’on peut faire ici.                                                                                                                           « Il n’y a qu’à traverser la frontière à partir de Progresso, au Texas. C’est si facile de s’y rendre, dit-il. Ma femme et moi y allons habituellement à pied. Un pont enjambe le Rio Grande pour passer des États-Unis au Mexique. Le fleuve n’est pas très large à cet endroit, alors la plupart des gens stationnent leur voiture aux États-Unis et traversent à pied. »

Le fait que la frontière ne se trouve qu’à une demi-heure de route du Parc de VR Fun and Sun de San Benito plaît beaucoup Gary et à sa femme, qui se sentent les bienvenus et en sécurité à Nuevo Progreso.

La sécurité avant tout

Quand on lui demande si Nuevo Progreso est vraiment aussi sécuritaire qu’il le pense, voici ce que Gary répond : « Ça fait maintenant 12 ans que nous y allons. La première fois, c’était fantastique, car il y avait tant à découvrir. Maintenant, nous y passons la journée, y mangeons et y faisons nos commissions. Il n’y a vraiment aucun problème. De temps à autre, on voit patrouiller deux Federales, mais pas de souci, c’est entièrement sécuritaire. Même le site Web de Progreso Nuevo indique qu’aucun citoyen américain n’y a été visé par de la violence liée au trafic de drogue.

Dentistes et magasinage

De nombreux résidents hivernaux du Texas, retraités migrateurs et Américains se rendent à Nuevo Progreso pour y recevoir des soins dentaires. Certains des meilleurs dentistes spécialistes du pays y exercent, dans plus de 40 cabinets. « Beaucoup de gens s’y rendent également pour obtenir des médicaments et aller chez le dentiste, affirme Gary. C’est moins cher qu’aux É.-U. Il suffit de passer la frontière pour se faire nettoyer les dents pour 20 $! Beaucoup de Canadiens et d’Américains n’ayant pas de régime d’assurance dentaire vont se faire traiter de l’autre côté de la frontière. »

« Nous aimons nous rendre dans cette ville pour y passer une journée agréable. Nous faisons un peu de magasinage et arrêtons manger un morceau » continue-t-il. « Nous pouvons y aller quelques fois par semaine. C’est l’un des endroits les plus sécuritaires du Mexique, et c’est une ville qui prend réellement soin des touristes. »

« Il y a d’excellents grands magasins ici », dit Gary. « Il y en a un qui s’appelle El Disco Super Center. C’est le plus grand magasin à rayons de la ville, qui offre de tout, des antiquités à la musique, en passant par les piñatas et les chapeaux de cowboy. Il y a même un bar dans El Disco, qui s’appelle Panchos. C’est un endroit fréquenté par des résidents hivernaux du Texas. Nous y venons manger, boire et danser. Les propriétaires sont sympathiques et finissent par vous appeler par votre nom. »

D’autres magasins dans la ville offrent tout ce dont un résident hivernal du Texas a besoin pendant la saison, même des salons de coiffure et des barbiers. « Ici, une coupe de cheveux me coûte seulement 4 $! » dit-il en souriant.

Festivals, restaurants et plaisir

Deux fois par année, des festivals célèbrent les touristes qui aident à garder en santé l’économie de la ville. « Il y en a un en janvier, appelé ‘Welcome Back Winter Texan Day’ (journée texane pour accueillir le retour de l’hiver). Tous les commerçants étalent leurs articles dans la rue », dit Gary. « On offre gratuitement de la tequila, et même de la bière! C’est vraiment très agréable. Ensuite, en mars, il y a une journée texane axée sur l’appréciation de l’hiver. Des groupes de mariachis jouent de la musique et distribuent de petits bonbons. Ces journées attirent des milliers de personnes. »

Nuevo Progreso est également reconnue pour sa gastronomie. Essayez des mets mexicains authentiques préparés dans les règles de l’art par de vrais spécialistes. On y trouve également des restaurants de fruits de mer, de cuisine italienne et des grillader

ies qui vous prépareront d’excellents steaks. Il s’agit, pour la plupart, de restaurants familiaux, où se produisent des groupes musicaux. Pour les amateurs de musique, vous n’avez qu’à sortir écouter les animateurs de rue.

Gary et sa femme reviendront l’année prochaine pour profiter de la diversité, de la sécurité et de la riche culture de Nuevo Progreso.

Mesa, Arizona: une porte ouverte vers les grands espaces du Sud-Ouest américain

Située à une quinzaine de minutes à l’est de Phoenix, capitale de l’Arizona, la ville de Mesa vit de moins en moins dans l’ombre de son imposante voisine. Avec une population en forte croissance qui atteint presque le demi-million d’habitants, répartis sur un territoire très étendu, Mesa attire un nombre sans cesse grandissant d’amateurs de plein air et de soleil.

Les vacanciers qui fuient les rigueurs de l’hiver connaissent bien sûr le climat chaud et sec de la région et ne se font pas prier pour profiter de ses 325 jours d’ensoleillement par année, en moyenne ! Mesa compte également un autre atout dans son jeu : selon le plus récent palmarès de l’influent site TripAdvisor, elle est la destination hivernale la plus abordable de tout l’Ouest américain. Rien de moins !

Des randonnées pour tous les goûts

À votre arrivée à Mesa, vous ne tarderez pas à réaliser que les choix de sorties en nature y sont très nombreux. Pour une première excursion qui ne présente pas un niveau de difficulté trop élevé, le Usery Mountain Regional Park est l’une des meilleures options qui soient. Situé à l’extrémité est de la ville, ce parc contient une grande variété de plantes et d’animaux typiques de cette partie du désert de Sonora. Pour un prix d’entrée de 6 $ par véhicule, vous aurez accès à plusieurs sentiers, dont le spectaculaire Wind Cave Trail, qui mène à une grotte creusée par le vent au sommet d’un pic montagneux. Au bout d’une marche de 2,5 km, vous serez récompensés par une vue panoramique sur la région.

En continuant votre route un peu plus loin vers l’est, vous atteindrez la Forêt nationale de Tonto, la cinquième plus grande des États-Unis. Ici, les sentiers s’allongent et les efforts à fournir pour les parcourir s’intensifient. Mais le magnifique décor désertique en vaut la peine ! En vous procurant une passe quotidienne au coût de 8 $ par personne, vous pourrez partir à la rencontre de lieux parfois étonnants, comme une réplique d’un camp minier ou une petite ville fantôme. Avant d’arriver, consultez la liste des sentiers sur le site www.fs.usda.gov/tonto.

Vous avez envie d’une promenade sur le plat ? Au Park of the Canals, dans la partie nord de la ville, on peut contempler des ruines préservées qui illustrent les exploits d’ingénierie du peuple Hohokam, qui a construit un réseau complexe de canaux permettant d’irriguer la région, avant l’arrivée des premiers colons européens. Le parc, dont l’accès est gratuit, contient aussi un jardin botanique riche en plantes désertiques.

À quelques minutes de là, vous trouverez le sympathique magasin d’époque Orange Patch, où vous pourrez vous procurer une grande variété d’agrumes cueillis tout juste à l’arrière, dans un verger de plusieurs acres. Les prix sont imbattables et les fruits ont la réputation d’être plus savoureux qu’à peu près partout ailleurs.

Des découvertes en ville aussi

Mesa a également beaucoup à offrir lorsqu’on quitte les sentiers pédestres pour se diriger vers le centre-ville. Ses principaux attraits sont réunis autour de Main Street, une artère où abondent les restaurants abordables – en particulier ceux d’origine mexicaine – et les commerces de tout genre. Du côté des institutions culturelles, mentionnons le musée d’histoire naturelle de l’Arizona (Arizona Museum of Natural History), qui mérite amplement qu’on s’y arrête pour son exposition permanente sur les dinosaures, tout comme pour ses expositions temporaires. L’entrée est de 12 $ par personne. À deux coins de rues de là, le complexe du Mesa Arts Center présente des spectacles dans quatre salles, dont une de 1 600 places.

Soyez près de tout !

À 5 km du centre-ville, le Parc de VR Mesa Spirit représente assurément le meilleur rapport qualité-prix que l’on puisse trouver à Mesa. L’un des quatre centres de villégiatures du réseau Encore dans la région, ce parc de VR de près de 1 700 places offre une gamme complète de services et toutes les commodités recherchées par les caravaniers. En résidant dans ce parc réservé aux adultes, vous profiterez d’un accès rapide à une foule d’activités à proximité : parcours de golf, endroits où pêcher, centres commerciaux et casinos. Et que dire des trois piscines chauffées que possède le site, de ses cinq bains à remous et de ses nombreux terrains de tennis, de pétanque et de fer à cheval ?

Lors de votre séjour à Mesa, attendez-vous à être conquis par les grands espaces et l’air du désert du Sud-Ouest américain !

Les derniers préparatifs avant de prendre le chemin du retour!

Denis et Diane passent l’hiver autrement dans le confort de leur VR dans un parc de VR Encore du Sud du Texas, depuis plus de 5 ans. Découvrez au travers de cette première vidéo ce couple de caravaniers affables et chaleureux alors qu’il effectue ses derniers préparatifs avant de prendre le chemin du retour vers le Québec. Visionnez-la Maintenant!

Rencontrez Melissa Cortez du parc de VR Tropic Winds!

PORTRAIT

  • Nom de famille : CORTEZ
  • Prénom : MELISSA
  • En poste depuis : Septembre 2008
  • Titre : Gérante
  • Lieu de travail : parc de VR Tropic Winds
  • Parcs de VR où vous avez travaillé (le cas échéant) : Southern Comfort et Country Sunshine
  • Passe-temps et sports préférés : passer du temps avec ma famille et mes amis

Qu’est-ce qui vous a amenée au parc de VR Tropic Winds? Avant d’entrer dans le secteur des VR, j’ai travaillé pendant 16 ans pour une compagnie de construction de lignes de transport électrique, à titre de directrice régionale, administration des affaires. Le bureau régional a fermé, ce qui m’a donné l’occasion de changer de secteur. Avant de devenir la directrice du parc Tropic Winds en 2013, j’ai dirigé pendant plusieurs années deux autres parcs de VR Encore dans le Texas du Sud : Southern Comfort et Country Sunshine.

Quel est l’aspect le plus gratifiant du travail de directrice d’un parc de VR? Il y en a tellement. D’abord, mon travail me permet de faire partie de la famille communautaire. J’ai le pouvoir de créer des souvenirs à nos clients et je joue un rôle essentiel dans l’expérience qu’ils vivent. Ensuite, je suis secondée par une équipe phénoménale. Je n’ai pas assez de mots pour décrire ce que cela m’apporte de travailler avec un groupe de gens aussi exceptionnels.

Quel est le plus grand défi du travail de directrice d’un parc de VR? Et comment parvenez-vous à le relever? C’est le temps qui pose le plus grand défi. À titre de directrice, il faut voir à tous les aspects du fonctionnement du parc, et il est difficile d’être partout à la fois. J’ai appris qu’il faut faire de son mieux pour produire du temps de qualité, quelle que soit la manière dont on utilise son temps. Établir les priorités, gérer le temps et faire de son mieux pour demeurer concentré sur les tâches à faire sont les clés permettant de relever ce défi.

Que faites-vous pour vous assurer que vos clients passent des vacances d’exception au parc de VR Tropic Winds? Que les clients en soient à leur premier séjour ou qu’ils reviennent chaque année, nous nous assurons qu’ils se sentent comme au sein d’une famille. En plus, il est important pour moi que tous les clients comprennent qu’ils peuvent s’adresser directement à moi. Ils peuvent utiliser le moyen de communication de leur choix. C’est notre mission de nous assurer que tous nos clients vivent la meilleure expérience possible et nous sommes prêts à nous dépasser pour laisser notre marque.

Pouvez-vous nous parler de quelque chose que vos clients vous ont appris? Le parc de VR Tropic Winds est une communauté d’accès restreint en fonction de l’âge, et j’ai appris de nos résidents que l’âge n’est qu’un nombre. En fait, on est aussi jeune qu’on veut bien l’être. Nos résidents aiment la vie, sont extrêmement actifs et débordent d’énergie. Ils ne se laissent pas arrêter par leur âge.

Qu’est-ce que Tropic Winds a de particulier? Le parc de VR Tropic Winds est particulier parce que, construit en 1997, il est l’un des plus récents parcs du Texas du Sud. Il comporte donc des emplacements de VR et des rues pavées parmi les plus vastes du Texas du Sud. En plus, à votre arrivée, vous êtes accueilli comme un membre de la famille dans un magnifique établissement.

Comment décririez-vous en trois mots votre parc de VR à une personne envisageant d’y séjourner? Amical, propre, plaisant

Quels loisirs ou attractions recommandez-vous à vos clients d’essayer dans la région pendant qu’ils résident au parc de VR Tropic Winds? Le Texas du Sud présente des attractions diversifiées. Il y a le littoral océanique de l’Île de South Padre à moins de 45 minutes. En raison de la grande variété d’espèces d’oiseaux qui migrent vers le Texas du Sud, c’est à Harlingen qu’a lieu le plus important festival ornithologique du pays. L’histoire est très riche. Vous pourriez aller voir le monument commémoratif Iwo Jima, visiter de superbes musées ou un refuge faunique. Le Texas du Sud possède tout ce qu’on peut imaginer à proximité.

Qu’avez-vous réalisé au parc de VR Tropic Winds qui vous inspire le plus de fierté? Pourquoi? Ce qui me rend le plus fière, c’est le fait que l’établissement a reçu un Certificat d’excellence Trip Advisor 2016. Ce prix repose sur l’avis des clients et confirme que notre équipe est axée sur la mission, la vision et les valeurs consistant à offrir la meilleure expérience client.

À quoi ressemble une journée type au parc de VR Tropic Winds? Une journée type à Tropic Winds commence par le plus beau lever de soleil jamais vu. Vous vous promenez dans le parc où souffle une agréable brise matinale, et vous remarquez que tous se saluent amicalement d’un sourire ou s’envoient la main. Vous voyez que les clients se sont rassemblés devant leur domicile pour siroter un café. Vous entendez le bruit typique de la balle sur la raquette au cours des séances matinales de tennis léger, ou vous pourriez entendre l’excitation provenant de la piste de voitures télécommandées. Les bâtiments sont pleins de clients s’adonnant à leurs activités quotidiennes en bonne compagnie. Si vous commencez à avoir faim, passez par le Café Windy, où je suis sûre que vous trouverez quelque chose qui vous plaît ou que vous aimeriez goûter. Après votre sieste de l’après-midi, venez vous amuser avec les autres dans la piscine, et puis ce sera l’heure de l’apéro. En soirée, alors que le ciel se pare des couleurs magnifiques du coucher du soleil, vous vous dirigez vers notre hall principal pour y souper ou voir un spectacle.

Parlez-nous de votre meilleur souvenir au parc de VR Tropic Winds? Mon meilleur souvenir est sûrement lorsque la société régionale affiliée à CBS a demandé Tropic Winds si elle pouvait faire un reportage sportif sur notre installation de tennis léger en direct à la télévision pendant la fin de semaine du Super Bowl. L’équipe de prise de vues et le reporter sont venus à Tropic Winds pour parler du sport qui connaît la plus rapide croissance dans le pays, le tennis léger. Cette occasion nous a permis de montrer non seulement ce sport, mais notre communauté entière et ses activités planifiées.

Pouvez-vous vous rappeler un moment où les clients de votre établissement vous ont surprise? Les clients de Tropic Winds me surprennent continuellement par leur gentillesse. Les clients sont très tolérants et agissent les uns envers les autres comme s’ils étaient les membres d’une même famille.

Pouvez-vous nous parler un peu des amitiés qui se sont développées entre les clients du parc de VR Tropic Winds? Les amitiés qui se sont développées entre les clients sont très particulières. Étant donné qu’ils ont tous un mode de vie similaire, ils ont beaucoup de choses en commun. Ils se racontent leurs diverses expériences en tant que retraités et particulières à leur mode de vie en VR. En plus, ils font maintenant partie de la même famille communautaire, dans laquelle ils mangent, jouent et s’amusent ensemble.

Les communautés de VR s’intéressent les unes aux autres. Pouvez-vous nous donner un exemple de la façon dont le parc de VR Tropic Winds incarne l’idée de la communauté? Dans le Texas du Sud, nous sommes très chanceux d’avoir 10 parcs de VR rapprochés les uns des autres; il nous est donc facile de représenter une communauté. Par exemple, si un client demande une commodité ou une activité en particulier que nous n’offrons pas, nous l’adressons à notre parc de VR affilié qui sera en mesure de satisfaire à ses besoins. Notre programme de location des parcs de VR en est un autre exemple. Si nous sommes complets, nous faisons la même chose et adressons le client potentiel à un parc de VR affilié.

Pourquoi pensez-vous que vos anciens clients continuent de revenir à Tropic Winds? Je crois qu’ils reviennent parce que la vie dans le Texas du Sud est très abordable. Notre climat hivernal est parfait. En plus, les clients ont le sentiment de faire partie d’une communauté qui les accueille chaleureusement.

Avez-vous quelques mots ou pensées à dire à vos clients en conclusion? Lorsque vous voyagez dans notre magnifique pays en vous arrêtant dans divers parcs de VR, vous repérez tout de suite ce qui en fait ressortir un du lot. J’aimerais vous inviter personnellement à venir nous voir et profiter de ce que le parc de VR Tropic Winds et le Texas du Sud ont à offrir. Nous aimerions que vous fassiez partie de notre famille communautaire en pleine croissance.

Loisirs, repos et tellement plus au parc de VR Orlando

Si vous recherchez un lieu où garer votre véhicule récréatif, quelle que soit la saison, le parc de VR d’Orlando, situé à Clermont, en Floride, est l’endroit tout désigné. Avec ses 255 acres situées en plein cœur des orangeraies de Floride, ce lieu de villégiature est au plus près de la nature.

À quelques pas du lac

Imaginez-vous en train de marcher tranquillement, votre boisson préférée à la main, en direction du lac Hancock, un plan d’eau de 60 acres alimenté par une source naturelle et doté de magnifiques plages de sable blanc. Apportez un livre, votre écran solaire ou votre canne à pêche, ce temps de repos vous appartient, alors profitez-en! Vous pouvez même louer une embarcation pour la journée. Tout ceci sans jamais quitter l’enceinte du parc de VR.

Des lacs, des lacs et encore des lacs!

Les lacs ne manquent pas aux alentours du parc de VR d’Orlando. Ainsi, en direction nord, à dix minutes par l’autoroute 27, on trouve le parc national du lac Louisa. Vous y verrez des paysages saisissants, des collines vallonnées et des lacs superbes sur plus de 4 500 acres. Le lac Louisa est le plus grands des 13 lacs que compte le parc national, où se trouvent également les lacs Hammond et Dixie. Le cadre est tout à fait propice à un pique-nique et à une journée de relaxation, de pêche ou d’excursion en canot ou en kayak.

Humour et divertissement

Tout juste après le parc national du lac Louisa, à vingt minutes de route en direction nord par l’autoroute 27, vous trouverez le Clermont Performing Arts Center. Plusieurs spectacles musicaux ou comiques y sont proposés tout au long de l’année. Des artistes de qualité internationale, provenant du monde entier, se produisent régulièrement sur leur scène principale, devant un public pouvant compter 1 200 personnes. Le Black Box Theatre, qui fait partie intégrante du centre, est une salle de 250 spectateurs où vous pouvez assister, dans le plus grand confort, à d’excellentes prestations d’artistes comiques réputés. Il s’agit d’un lieu parfait pour faire une pause autour d’un verre ou pour se divertir en soirée.

Paradis des gastronomes

On compte plus d’une vingtaine de grands restaurants à moins d’une demi-heure de route du parc de VR d’Orlando; la plupart à moins de quinze minutes. Si, un soir, vous n’avez pas envie de souper sur place, partez à la découverte des cuisines exotiques indienne, africaine, italienne ou chinoise. Vous pouvez également opter pour d’excellents restaurants de cuisine continentale avec service à la table ou en formule buffet, à quelques minutes seulement du parc de VR d’Orlando.

Abondance de parcs thématiques

Il y a tant de parcs thématiques aux alentours, que vous risquez de ne pas avoir le temps de les visiter tous. Entre les parcs Disney Magic Kingdom, Disney’s Hollywood Studios, Animal Kingdom, Epcot, Sea World, Ripley’s Believe it or Not et Universal, le choix ne manque pas. Ils sont tous près du parc de VR et offrent une multitude d’activités récréatives qui sauront satisfaire vous satisfaire, vous et vos invités.

Mettez-vous au vert

En Floride, le climat est propice au golf à l’année. On compte plus d’une vingtaine de terrains de golf aux alentours du parc de VR, des neuf trous, plus faciles, aux dix-huit trous, nettement plus exigeants. Vous pourrez trouver sur place, outre les boutiques de golf, des golfeurs professionnels qui vous permettront d’améliorer votre élan et de réussir le coup roulé parfait.

Lancez-vous sur des terrains onduleux dans un cadre verdoyant. De nombreux parcours sont même agrémentés de lacs! Ces terrains particulièrement bien entretenus ont été réalisés par des concepteurs réputés comme Larry Lord, Greg Norman, Rees Jones, Steve Weisser et Gary Koch, pour n’en nommer que quelques-uns.

Installez-vous

Ce n’est pas parce qu’il y a des centaines d’activités à faire aux alentours du parc que vous devez passer votre temps dehors pour les faire toutes. Il est possible de passer de très agréables vacances sans jamais sortir de l’enceinte du parc de VR. On y trouve en effet des courts de tennis, des terrains de pétanque, des terrains de volley-ball et une piscine. Vous pouvez pratiquer votre coup roulé sur le parcours du mini-golf ou enfourcher une bicyclette pour découvrir les pistes traversant et entourant le parc.. Après une séance de mise en forme au centre de conditionnement physique, profitez d’une pause dans le spa.

Le parc offre également plusieurs activités conçues pour satisfaire les clients de tous les âges, peu importe la durée de leur séjour : arts créatifs et artisanat, danse en ligne et de salon, repas-partage, danses et spectacles hebdomadaires.

Pas de VR? Pas de problème!

Le parc de VR d’Orlando ne manque pas de place pour recevoir votre véhicule. Toutefois, si vous préférez le laisser chez vous, plusieurs autres options s’offrent à vous. Le parc dispose d’unités spacieuses d’une chambre pouvant recevoir jusqu’à quatre personnes grâce à des rallonges coulissantes. Elles ont également une terrasse sur le côté. Les unités fixes disposent d’un lit queen, peuvent héberger quatre personnes et ont une terrasse. Les unités fixes Elite hébergent six personnes confortablement (quatre adultes et deux enfants). Toutes les unités sont entièrement meublées et comprennent la literie, les serviettes de toilette et la vaisselle nécessaires.

Quelle que soit la formule que vous retenez pour votre séjour au parc de VR d’Orlando, vous pouvez être sûr d’y passer de très agréables moments.

N’hésitez pas à laisser un commentaire et à nous aviser si vous comptez vous rendre au parc de VR d’Orlando!

 

Le Meilleur itinéraire pour vos 30 jours en Floride!

Vous disposez donc de trente jours pour explorer la Floride. Chanceux! Il s’agit toutefois d’un gros État où les activités, les curiosités touristiques et les parcs de VR foisonnent. Où commencer? Regardez notre itinéraire ci-dessous. Il vous dirige vers les lieux touristiques incontournables de la Floride. Mais, avant de réserver votre hébergement et vos activités, il serait important de prendre en compte la saison pendant laquelle vous allez voyager. Les tarifs sont souvent plus élevés dans les périodes de pointe touristiques, sans compter qu’il y a davantage de monde et que la disponibilité est limitée.

Jours 1 à 5 : Crystal River – région de Homosassa

Où séjourner

Le parc de VR Crystal Isles offre le meilleur de la pittoresque côte occidentale de la Floride avec ses plages, ses terrains de golf et ses lieux de pêche dans les rivières et cours d’eau à proximité. Ne tardez pas à réserver, par contre, car le parc de VR Crystal Isles offre des emplacements en bord de mer qui sont très en demande.

Grâce au grand nombre de restaurants et de commerces tout près, ainsi que la pêche, le golf et les plages, ce ne sont pas les activités qui manqueront pendant votre séjour au parc. Selon la saison de votre voyage, nous vous recommandons les activités suivantes.

 Lamantins

Savez-vous que Crystal River héberge une population sédentaire de lamantins? Bien que vous puissiez les voir toute l’année, la période la plus propice à leur observation va de janvier à mars. Pendant l’hiver, les lamantins se regroupent autour des sources d’eau chaude qui font la particularité de la région de Crystal River. Par ailleurs, la visibilité est bien meilleure pendant les mois d’hiver, l’eau étant alors plus limpide. Prévoyez votre visite en milieu de semaine (lorsque c’est plus calme) et réservez votre excursion d’observation le matin, car les lamantins sont plus actifs. River Ventures et Plantation font partie des principaux organisateurs d’excursions d’observation des lamantins.

Pêche aux pétoncles

La pêche aux pétoncles est une activité populaire à Crystal River pendant l’été et au début de l’automne. La saison des pétoncles s’étend généralement de la mi-juin à la fin septembre. Munis d’un simple équipement de plongée libre (palmes, masque et tuba), vous pouvez plonger à la recherche de pétoncles tout en admirant la faune et la flore aquatiques ainsi que les coraux qui peuplent la côte du golfe du Mexique. De nouveau, renseignez-vous auprès de River Ventures et Plantation qui, parmi quelques autres organisateurs locaux, offrent des excursions de pêche aux pétoncles.

Jours 6 à 8 : Tampa

Tampa ne se trouve qu’à deux heures de Crystal Bay et propose un tel foisonnement d’activités que vous devez en faire un arrêt obligé au cours de votre voyage dans le sud. Les lieux touristiques incontournables comprennent notamment Busch Gardens, le Florida Aquarium, le Tampa Museum of Art, Adventure Island Water Park et Big Cat Rescue.

Où séjourner

La région de Tampa dispose de plusieurs parcs de VR. Ainsi, vous pouvez opter pour le parc de VR Topic, à Spring Hill, bien que les golfeurs puissent lui préférer le parc de VR Silver Dollar Golf, Trap Club & RV Resort, situé à Odessa.

Jours 9 à 13 : Fort Myers

Fort Myers constitue l’une des principales escales en Floride. Cette localité ne se trouve qu’à deux heures et demie de route de Tampa. Compte tenu du choix étendu d’activités, vous devez prévoir le temps nécessaire pour explorer la région.

Où séjourner

Le parc de VR Fort Myers Beach offre le cadre convivial et ludique propre à une communauté très soudée des adeptes du VR. Il vous permet également d’explorer les îles-barrières Sanibel et Captiva. Le parc n’est situé qu’à trois miles de la plage et du quai de Fort Myers. Vous serez alors tenté de passer votre semaine à la plage. Toutefois, la région de Fort Myers permet de s’adonner à bien d’autres activités, notamment :

Golf

Fort Myers compte un si grand nombre de terrains de golf de premier ordre qu’il va vous être difficile d’en choisir un. C’est en quelque sorte le paradis du golfeur. Vous pouvez également envisager de séjourner au parc de VR et golf Clerbrook, qui dispose de son propre terrain de golf de dix-huit trous de qualité exceptionnelle. Lisez cet article du magazine Golf Advisor, qui énumère quelques-uns des terrains de golf de la région parmi les mieux classés.

Résidences d’hiver d’Edison et de Ford

Par amour pour l’histoire et l’architecture ou par simple curiosité, prévoyez du temps pour visiter les résidences d’hiver de Thomas Edison et de Henry Ford. Vous serez émerveillés par ce que vous y verrez et ce que vous y apprendrez ne manquera pas de vous étonner.

Réserve faunique J.N. « Ding » Darling

Si vous aimez les animaux sauvages, il existe une activité incontournable à Fort Myers. Dans la réserve faunique sur l’île de Sanibel, il vous est possible de faire une excursion en tramway qui pour observer les oiseaux, les dauphins, les lamantins et les alligators dans leur habitat naturel.

Jours 14 à 20 : Les Keys de Floride

Le trajet vers le sud de la Floride jusqu’aux Keys est très long, mais les cinq heures de route séparant Fort Myers de ce paradis tropical valent la peine. Si votre visite coïncide avec la saison du homard, ne manquez pas de déguster ce crustacé fraîchement pêché. Vous pouvez même décider de vivre une expérience riche en sensations fortes en levant des casiers à homards à bord d’un bateau de pêche récréative spécialement affrété pour l’occasion.

Où séjourner

Le parc de VR Fiesta Key RV Resort & Marina occupe 28 acres d’une île privative des Keys de la Floride. Le parc de VR Sunshine Key RV Resort & Marina, quant à lui, est situé sur l’île d’Ohio Key, d’une superficie de 75 acres. On y trouve une marina voisine qui offre un accès inégalé à un domaine aquatique parfait pour la pêche, la natation ou les activités de relaxation sur l’eau. Séjournez dans l’un de ces parcs, ou dans les deux, et vivez une aventure inoubliable dans un paradis tropical tout en vous adonnant à des activités de pêche, de natation, de farniente sur les plages et de plongée libre, le tout dans le confort de votre véhicule récréatif.

Bien qu’il soit tentant de séjourner sur la plage tout au long de votre séjour dans les Keys, il existe de nombreux lieux à visiter si vous en avez assez de rester assis à vous reposer. Si vous préférez découvrir la région, nous vous proposons les lieux suivants :

Jour 21 : Miami

À partir des Keys de Floride, vous pouvez vous diriger vers le nord en direction de la région d’Orlando. Il faut compter sept heures et demie de route. Aussi, nous recommandons de faire un arrêt à Miami, qui ne se trouve qu’à trois heures et demie des Keys. Miami est réputée pour ses commerces et ses restaurants de classe internationale, ce qui en fait un endroit idéal pour profiter d’un excellent repas avant de poursuivre votre trajet vers votre parc de VR à Orlando.

Jours 21 à 25 : Orlando

Il y a beaucoup à faire et à voir à Orlando, mais il reste que Disney World est l’une des attractions touristiques les plus célèbres. Des Studios Universal au Centre Epcot, la région ne manque pas de parcs d’attractions et vous pouvez facilement passer une journée ou une semaine (voire plus) à les visiter. Il y a aussi beaucoup de superbes terrains de golf, d’excellents restaurants et des zones commerciales intéressantes dans les environs. Par conséquent, donnez-vous suffisamment de temps pour bien visiter la région d’Orlando.

Où séjourner

Les localités de Clermont, Kissimmee et Winter Gardens sont toutes près d’Orlando et proposent une vaste gamme de parcs de VR, notamment les parcs de VR suivants : Orlando, Winter Gardens, Tropical Palms, Lake Magic et Sherwood Forest.

Jours 26 à 30 : Daytona Beach

Daytona Beach ne se trouve qu’à une heure et demie de route de la région d’Orlando et vient conclure en beauté votre aventure floridienne. Cette plage, que d’aucuns considèrent, depuis les années 20, comme la plus belle du monde, offre une multitude d’options en matière de magasins, de restaurants et de golf.

Si vous êtes un amateur de vitesse et de bolides, assurez-vous de prévoir une visite du Daytona International Speedway, circuit mythique où est organisé le Daytona 500, une compétition qui attire des centaines de milliers de visiteurs chaque année.

Où séjourner

La région de Daytona Beach compte plusieurs excellents parcs de VR, notamment le parc de VR Sunshine Holiday Daytona (qui ne se trouve qu’à quelques minutes du circuit Daytona Speedway) et le parc de VR Rose Bay, situé tout près des célèbres plages de sable blanc réputées pour la pêche fabuleuse que l’on peut y faire.

Que vous optiez pour notre itinéraire ou que vous préfériez en créer un différent, si vous souhaitez obtenir des conseils sur les lieux à visiter en Floride et sur les meilleures périodes pour le faire, n’hésitez pas à appeler notre équipe du service à la clientèle, au 1-877-570-2267. Les membres de notre équipe connaissent tout ce qu’il faut savoir sur la Floride et pourront vous donner les renseignements privilégiés qui rendront votre voyage inoubliable.

Cet itinéraire vous paraît utile? Vous avez des suggestions? Dites-le-nous en utilisant la section Commentaires ci-dessous!

Découvrez le Parc de VR Fiesta Grande de Casa Grande, Arizona!

Il est situé entre Tucson et Phœnix, dans la petite communauté de Casa Grande. Entourée de déserts et de terres agricoles, Casa Grande n’est pas aussi bondée ni trépidante que les grosses villes des environs. C’est pour cela que les retraités migrateurs se rendent au parc de VR Fiesta Grande, qui est parfaitement situé près des quartiers périphériques de la ville.

À votre première arrivée au parc de VR Fiesta Grande au volant de votre motorisé, vous serez impressionné par la vaste et longue allée menant au bureau d’accueil. Vous serez sans doute surpris de voir une longue piste de stationnement pouvant accueillir plusieurs VR pendant l’inscription, ce qui diffère de lieux où vous avez peut-être dû garer votre véhicule dans la rue.

Ensuite, vous serez charmé par le personnel aimable qui prend le temps de vous guider dans la trousse d’information sur le parc et ses 767 emplacements. Après cela, on vous accompagnera à votre emplacement et on vous indiquera où vous garer en toute sécurité.

Certains établissements dressent de longues listes d’activités qui ne se passent pas toujours comme prévu une fois que vous êtes sur place. Au parc de VR Fiesta Grande, vous trouverez un club de courtepointes actif, deux piscines, un bain-tourbillon, une salle de billard, un centre informatique et un club informatique actif, une salle de sport et des salles d’artisanat, ainsi que de nombreuses autres salles, dans divers lieux du parc, offrant une myriade d’activités intérieures. Les activités de plein air comprennent des terrains pour le jeu de palet et de fers à cheval, un mini terrain de pratique pour le golf, un vert et un terrain de pickle ball.

Il y a un magnifique parquet de danse en bois lustré où d’excellents artistes vous divertiront et vous feront danser. Si jamais il vous reste un peu de temps, le coordonnateur des activités permanent pourra vous proposer un vaste programme de cours, de soupers, de visites et d’autres projets. Ce parc est reconnu pour le plaisir et les activités qu’il offre. Tout au long de la journée, et ce jusque tard dans la nuit, les résidents se promènent, font du vélo, et s’arrêtent ici et là pour se visiter les uns les autres.

Le terrain est doté de grands arbres mûrs, qui offrent une ombre agréable pour prendre une pause à l’abri des chauds rayons du soleil. Ils font intimement partie de l’atmosphère détendue. Le calme qui y règne n’est pas interrompu par le bruit de jets et du passage incessant d’hélicoptères comme c’est le cas dans des villes plus au sud.

En plus d’être un parc tranquille et agréable, il est idéalement situé pour explorer la région. À quelques kilomètres plus au sud, en effet, on retrouve le Picacho State Park, entourant le Picacho Peak, une ancienne formation volcanique. La piste de randonnée menant au sommet, bien qu’assez laborieuse, offre des vues imprenables sur le désert environnant. En passant, Picacho est un mot espagnol signifiant pic, donc son nom traduit en français est le « pic Pic »!

Vous pouvez vous diriger vers le nord-est de Phœnix, vers les monts de la Superstition où, selon une légende ancienne, un Hollandais a découvert puis perdu un filon d’or. La mine d’or du Hollandais perdu a attiré un grand nombre de gens à la recherche d’une fortune présumée se trouver là, mais beaucoup d’entre eux auraient disparu. Pour pénétrer dans ces montagnes, il faut suivre une route escarpée et tortueuse appelée l’Apache Trail. C’est le chemin passant à travers les monts de la Superstition qu’empruntait une ancienne diligence à partir d’Apache Junction. Il est pavé jusqu’à Tortilla Flat, où se trouvent des parcs de VR sur terrain accidenté. La meilleure raison pour faire ce voyage est le paysage magnifique que vous découvrirez en passant au fond de profonds canyons surplombés de hautes falaises et admirerez à perte de vue lorsque vous vous trouverez en hauteur.

La route finit par un chemin de gravier et descend dans un profond canyon, puis fait une boucle pour revenir vers un large réservoir créé par le barrage Roosevelt. Ce réservoir recueille l’eau de la fonte des neiges provenant de la montagne et en laisse s’écouler aux fins d’irrigation. À l’extrémité ouest de la route se trouve Goldfield, un camp minier historique datant de 1890, très bien conservé. Vous pourrez y examiner de plus près les anciennes machines utilisées pour l’extraction minière à la Mammoth Mine.

Vous verrez que Casa Grande est une ville entourée de montagnes et bassins désertiques. Certaines zones sont couvertes d’épineux figuiers de Barbarie et de chollas, un genre de cactus aux aiguilles acérées qu’il est préférable de ne pas approcher. On dit que ses épines vous sautent dessus si vous vous approchez trop. En fait, ce n’est peut-être pas le cas, mais une fois qu’elles sont sur vous, il est très difficile de les déloger, même en utilisant un peigne ou une pince pour les retirer, elles vous collent même aux doigts.

Partout, on retrouve le saguaro, un cactus gigantesque. Pour voir quelques-unes des plus belles forêts de saguaros, prenez la route vers le sud de la ville, jusqu’à la Indian Highway 15 où vous pourrez admirer des saguaros aux multiples bras. Bien sûr, vous n’êtes pas loin de Tucson et du Saguaro National Park. Pendant que vous êtes dans cette région, prenez le temps de visiter le Old Tucson Studios et de marcher sur les traces de célèbres vedettes de westerns tel le grand John Wayne.

Casa Grande est une jolie ville centrale, et le parc de VR Fiesta Grande un excellent havre où vous arrêter quelque temps.

by James Stoness ©

La vie sociale dans les parcs de VR aux États-Unis!

Dernièrement, sur ce blogue, j’affirmais dans un billet que la socialisation qui agrémente la vie dans les campings du sud des États-Unis constitue un des meilleurs antidotes connus contre la déprime hivernale. Il suffit de passer un coup de fil à nos proches demeurés au pays pour comprendre combien l’hiver qui ne cesse de s’étirer commence à leur peser. J’avais cependant oublié de préciser une condition importante à cette socialisation : la barrière linguistique.

Si, de façon générale, un grand nombre de «snowbirds» d’origine francophone s’expriment en anglais avec d’aisance, d’autres entretiennent des rapports plus difficiles avec cette langue. Pour ce groupe de caravaniers, quand vient le moment de trouver une destination où passer quelques mois à la chaleur, l’élément linguistique revêt une importance particulière.

Conséquemment, avant d’arrêter leur choix, une des premières questions à laquelle ils tenteront de trouver réponse portera sur la présence et l’importance de la communauté québécoise sur le terrain de camping envisagé. Il suffit de naviguer sur les nombreux forums québécois dédiés au camping pour prendre la mesure que revêt l’importance de l’appartenance culturelle.

Au même titre que les humains, chaque camping possède une personnalité qui lui est propre, des caractéristiques qui le différencie d’un autre situé non loin. Ayant eu, depuis le début de décembre jusqu’à maintenant, l’occasion de fréquenter une quinzaine de campings, dont plusieurs affichant la bannière Encore, j’ai été à même de vérifier la validité de cette hypothèse.

Dans certains des campings où je me suis arrêté, je pouvais facilement m’imaginer de retour dans la belle province — la neige et le froid en moins, bien sûr — tellement la proportion de Québécois y était importante. Le Breezy Hill à Pompano en est sans doute la meilleure des illustrations.

Sur d’autres terrains, la clientèle se faisait beaucoup plus diversifiée, regroupant à la fois Québécois francophones, Canadiens anglophones et des Américains provenant de partout dans le pays. Deux raisons principales avaient attiré toutes ces personnes à cet endroit précis : la recherche d’un climat exceptionnel dans un lieu répondant à leurs valeurs et besoins, mais surtout un coup de cœur ressenti pour le camping choisi.

Malgré des références culturelles très différentes, les relations entre chacun de ces groupes étaient empreintes de respect, de cordialité et d’un même enthousiasme dans la participation aux activités collectives. Chacun de ces campings constituait un milieu social empreint de tolérance et d’ouverture.

Finalement, à l’opposé des campings à très forte proportion québécoise francophone, il m’est arrivé de me retrouver sur des terrains où Michelle et moi étions tout fin seuls dans un environnement peuplé de Canadiens anglais. Cela m’a fait réaliser que les raisons qui poussent les Québécois à séjourner dans un milieu rempli de leurs compatriotes amènent également les Anglos canadiens à se regrouper entre eux.

Dans plusieurs cas, tant chez les francophones que chez les personnes d’expression anglaise, le bouche-à-oreille avait joué un grand rôle dans leur choix du terrain.

Finalement, peu importe la langue que l’on parle, l’endroit d’où l’on provient, nous sommes tous à la recherche de la même chose quand approche la saison froide, trouver un havre qui nous convient pour ériger notre campement d’hiver.